mercredi 8 mars 2017

Mourir pour le califat 76/L'épée du courage-Wilayat al-Jazirah

Titre : L'épée du courage.

Durée : 23 minutes 34 secondes.

Lieu(x) : dans la séquence 3, un bandeau évoque le « 3ème assaut à l'ouest de Tal Afar ». La séquence 4 parle de la conquête du village de Sharaa, au sud-ouest de Tal Afar. Dans la séquence 6, un bandeau parle du « 3ème assaut au sud-est de Tal Afar ». Dans la séquence 9, l'assaut aurait lieu au sud de Tal Afar.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : la vidéo a été mise en ligne le 3 mars 2017. Les images de la séquence 2 correspondent à un reportage photo du 16 janvier lors d'une attaque sur le village de Jahaf, près de Tal Abtah. Les images suivantes sont probablement postérieures (certaines doivent être notamment de février).

Type de vidéo : c'est une vidéo de défense agressive, l'EI contre-attaque pour sortir de Tal Afar avec des colonnes mécanisées, des tirs de missiles antichars et autres moyens d'appui.

Découpage (séquences) :

1 : 13''-1'23'', introduction.
2 : 1'23''-3'18'', préambule.
3 : 3'18''-8'48'', assaut d'une position de miliciens chiites à l'ouest de Tal Afar.
4 : 8'48''-11'29'', assaut du village de Sharaa.
5 : 11'29''-13'41'', tirs de missiles antichars.
6 : 13'41''-17'21'', assaut contre une position de miliciens chiites au sud-est de Tal Afar (sans doute Saraya al-Khorasani).
7 : 17'21''-18'11'', tirs d'artillerie.
8 : 18'11''-19'10'', transition.
9 : 19'10''-23'24'', assaut contre une position de miliciens chiites au sud de Tal Afar.



Forces attaquées/adversaires : les miliciens chiites de la mobilisation populaire. Dans la séquence 5, on aperçoit un véhicule qui porte peut-être le drapeau de Saraya Ansar al-Aqeeda. Dans la séquence 6, la position attaquée comprend des drapeaux qui semblent bien ceux de Saraya al-Khorasani. Dans la séquence 9, un camion capturé par l'EI porte l'emblème des miliciens chiites turkmènes de la mobilisation populaire (commandement nord).





Effectifs engagés : assez conséquents, plusieurs dizaines d'hommes au moins pour chaque colonne mécanisée.

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : dans la séquence 2, un combattant tire avec un lance-roquettes artisanal à déclenchement électrique expédiant des roquettes air-sol S-5K HEAT soviétiques. Un montage similaire était déjà apparu dans une vidéo de la wilayat al-Furat l'été dernier. On voit également plusieurs tirs avec des canons sans recul SPG-9 porté à l'épaule.




Dans la séquence 3, les drones armés qui filment les miliciens chiites lâchent ensuite leurs projectiles :

1 : sur un pick-up, le projectile tombe sur le toit.
2 : sur un pick-up, le projectile tombe devant.
3 : sur un pick-up, le projectile tombe sur la plate-forme arrière, provoquant un incendie.
4 : à un autre moment (temps différent et le drone vole plus haut), un pick-up est visé, le projectile tombe juste à côté.










Pour éliminer un char M1 Abrams qui se trouve derrière la première levée de terre et la première ligne de défense des miliciens chiites, l'EI tire un missile antichar Fagot qui incendie le blindé.






2 M113 des miliciens chiites ouvrent le feu sur les combattants de l'EI : un drone armé lâche un projectile qui touche le toit de l'un d'entre eux.





Pour se créer un passage dans la levée de terre, un combattant de l'EI allume une charge explosive (avec barre de chargement insérée par-dessus, de 0 à 100%) qui en sautant crée une première brèche. Un bulldozer élargit ensuite la brèche et laisse passer 2 VBIED.








Dans la séquence 4, après l'explosion des VBIED, les véhicules de l'EI (dont un Humvee) s'engouffrent dans la brèche à leur tour.

Dans la séquence 5, l'EI montre des tirs de missiles antichars :

1 : missile Konkurs, touche une cible indéterminée.
2 : missile Konkurs, touche une cible indéterminée.
3 : missile Konkurs, frappe un véhicule blindé qui porte peut-être le drapeau de la milice chiite Saraya Ansar al-Aqeeda.
4 : missile Konkurs, touche un M113 des miliciens chiites probablement.
5 : missile Konkurs/Fagot vu l'aspect, touche un véhicule blindé (incendié).
6 : missile HJ-8 (probable ; avec barre de chargement 0-100% insérée au moment du tir, filmé par drone), touche un bulldozer.
7 : missile Konkurs/Fagot (probable vu l'aspect), touche un véhicule indéterminé.






















On voit pour finir un char M1 Abrams touché qui essaie de se déplacer, mais un incendie se déclare (peut-être le véhicule touché en 7?).

Dans la séquence 7, l'EI pilonne les positions adverses avec des moyens lourds : LRM Type 63 sur Safir iranien, lance-roquettes artisanal pour roquette de 107 mm, un canon D-30 de 122 mm, un D-30 monté sur camion, un S-60 de 57 mm monté sur camion, un camion-benne lance-roquettes (montage déjà vu dans d'autres wilayats l'an passé), un mortier de 120 mm, une pièce d'artillerie sur véhicule.



















Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : dans la séquence 2, on aperçoit déjà un véhicule blindé improvisé et un technical. On voit ensuite un Land Cruiser avec ce qui semble être une mitrailleuse lourde KPV (14,5 mm) ainsi qu'un technical avec DSHK protégée par un bouclier. On aperçoit plus loin un technical avec KPV.




Dans la séquence 3, la colonne d'assaut de l'EI comprend au moins 8 véhicules, dont plusieurs technicals. 3 véhicules blindés improvisés débarquent une section d'assaut de l'EI près de la tranchée qui borde la position défensive des miliciens chiites. Un des véhicules blindés improvisés embarque une mitrailleuse DSHK en tourelle protégée par un bouclier ; il a des protections de blindage pour les roues et porte l'inscription « B33 ».





Dans la séquence 4, un technical avec KPV participe au combat de Sharaa. Il y a un autre technical (peut-être avec mitrailleuse Type 77/85). 

 

Dans la séquence 8, on voit une colonne avec 3 véhicules blindés improvisés et 3 technicals.

La colonne de la séquence 9 comprend au moins un véhicule blindé improvisé et 3 technicals.

Kamikazes (identité) : néant.

Véhicules kamikazes (types, impact) :

1 : 4x4 SUV avec coque de blindage artisanal.

2 : pick-up avec coque de blindage artisanal.

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : dans la séquence 2, on aperçoit un tireur PK avec arme individuelle supplémentaire.



Le groupe d'assaut de l'EI de la séquence 3 comprend au moins une dizaine d'hommes dont un tireur RPG-7 et le pourvoyeur, et un mitrailleur PK. Les tireurs RPG-7 visent un char M1 Abrams qui se trouve derrière la première levée de terre de la position défensive des miliciens chiites. Un des fantassins porte un AK avec embout pour lance-grenades.






Pour le combat nocturne de la séquence 4 à Sharaa, les combattants de l'EI portent des brassards orange d'identification. On voit un tireur PK avec arme individuelle supplémentaire. Un tireur RPG-7 avec AK supplémentaire tire une roquette OG-7V. On remarque que les fantassins de l'EI longent les bâtiments de chaque côté des rues pour progresser.



Dans la séquence 6, les combattants débarquent des véhicules blindés improvisés, franchissent la tranchée et la levée de terre. Il y a au moins un tireur RPG-7.



Dans la séquence 9, un tireur PK et un tireur RPG-7 ouvrent le feu depuis un véhicule blindé improvisé.




Destructions de véhicules adverses : à la fin de la séquence 4, l'EI montre le char M1 Abrams incendié par un missile antichar Fagot.



Dans la séquence 9, les combattants de l'EI incendient un Humvee avec DSHK en tourelle (dans lequel se trouve un corps à la place conducteur.



Butin matériel : dans la séquence 6, un Humvee avec DSHK est présent dans la position investie par l'EI.



Dans la séquence 9, l'EI s'empare d'un Land Cruiser qui transporte sur sa plate-forme arrière des containers PA 117, probablement avec des munitions de 120 mm pour char M1 Abrams. Un Humvee est également capturé. L'EI s'empare aussi d'un AT-4, d'un mortier léger, de plusieurs mitrailleuses M240, de 5 M-16, de plusieurs autres armes légères et collectives (et de munitions).






Morts/prisonniers/blessés adverses : dans la séquence 2, l'EI filme un corps adverse. A la fin de la séquence 2, un combattant de l'EI dans l'arrière d'un pick-up tient une tête coupée et le sabre à la main qui lui a sans doute servi à trancher cette tête.

Dans la séquence 6, 5 miliciens chiites qui s'enfuient devant l'assaut des fantassins débarqués de l'EI sont abattus. 4 autres corps de miliciens sont filmés ensuite, dont 2 lardés de balles.

Dans la séquence 9, 2 corps sont lardés de balles par les combattants de l'EI. 6 miliciens sont abattus lors de combats rapprochés.

Morts/blessés de l'EI : dans la séquence 6, un fantassin de l'EI est tué par les miliciens chiites.

Dans la séquence 8, l'EI montre plusieurs de ses blessés pendant un combat.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah est suivie de la mention Islamic State et du logo de la wilayat, sous-titré en anglais.

Dans l'introduction, on peut voir une dizaine d'hommes en tenue camouflée s'entraîner avec des armes américaines de prise (M-4, M249). Un cavalier portant le drapeau de l'EI traverse le camp pour terminer la séquence.

Un passage historique dans la séquence 2 évoque les prophètes (Noé, Abraham, Moïse, Jésus et Muhammad), puis cite les principales batailles menées par les musulmans avant la conquête de La Mecque (630), sur fond d'images du film Kingdom of Heaven (décidément très utilisé par les djihadistes). L'EI montre ensuite plusieurs de ses membres (sans doute tués) : Abu Ibrahim Al Iraqi, Abu Mariyam Al Iraqi, Abu Aisha Al Iraqi, Hanzalt Al Turki, Abu Anas Al Iraqi (tous irakiens sauf l'avant-dernier, turc).

Dans la séquence 3, un ou plusieurs drones armés de l'EI filment les mouvements des miliciens chiites derrière leurs positions défensives.







Dans la séquence 8, un VBIED est filmé par drone jusqu'à son explosion.

Religion : dans la séquence 6, on voit un combattant prier.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : ?

2 : 3'18''-8'43'' Kayfeta Jidtum

3 : 8'48''-11'22'' Adajah

4 : 11'33''-13'36'' Fought

5 : 14'09''-16'19'' Qasaeqat

6 : ?

7 : 19'10''-22'55'' Ilejhim Rakibna

Commentaires particuliers : c'est la troisième vidéo longue de la wilayat al-Jazirah depuis le début de la bataille de Mossoul, le 17 octobre dernier. Comme la précédente, celle-ci montre les contre-attaques contre les miliciens chiites encerclant Tal Afar, mais cette fois-ci plutôt depuis Tal Afar elle-même, vers l'extérieur. Ces contre-attaques n'ont pas réussi à briser l'étau (voir l'analyse d'une vidéo publiée par un des adversaires de l'EI, Kataib Hezbollah, où l'une de ces contre-attaques échoue lamentablement) mais infligent toutefois des pertes aux miliciens chiites. On voit notamment un assaut contre une position tenue par Saraya al-Khorasani qui perd plusieurs combattants (9) devant l'assaut de l'EI ; un autre contre des miliciens turkmènes est du même ordre au niveau des pertes. Outre le lance-roquettes artisanal à déclenchement électrique pour roquettes S-5K, déjà vu précédemment, on note l'utilisation de drones armés pour filmer les miliciens chiites puis frapper leurs véhicules ; l'emploi de lance-missiles antichars, déjà important dans la précédente vidéo (avec 2 chars M1 Abrams détruits) ; et la tactique d'assaut contre les positions des miliciens chiites. Généralement les colonnes d'assaut comprennent une dizaine de véhicules, plusieurs véhicules blindés improvisés transports de troupes et plusieurs technicals. Des VBIED sont en général jetés sur la position pour ouvrir la voie ; puis l'infanterie débarque et cherche à nettoyer la première levée de terre. Ensuite, une brèche est pratiquée avec des explosifs, élargie par un bulldozer ; d'autres VBIED s'engagent pour attaquer la 2ème position, suivie des véhicules de combat. L'EI montre ici aussi des moyens d'appui plus lourds : canon D-30 en position fixe ou monté sur camion, Safir avec LRM Type 63, camion-benne lance-roquettes... dans le butin, plusieurs véhicules ici, et ces obus de 120 mm à l'arrière d'un Land Cruiser.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire