dimanche 8 janvier 2017

Mourir pour le califat 67/Procession de lumière-Wilayat Ninive

Merci à https://twitter.com/green_lemonnn

Titre : Procession de lumière.

Durée : 41 minutes 27 secondes.

Lieu(x) : Mossoul et ses alentours. Le raid de la colonne mécanisée dans la séquence 3 se déroule à Tel Zalat, à l'ouest de Mossoul. Les combats de la séquence 6 ont lieu dans le quartier d'al-Harat. Les VBIED opèrent dans la ville de Mossoul (quartiers Est).

Date (sûre par recoupement ou estimée) : le raid de la colonne mécanisée à Tel Zalat correspond à un reportage photo du 2 décembre. Les images de la séquence 6 correspondant à un reportage photo paru le 24 novembre. Les explosions de VBIED datent des mois de novembre-décembre 2016. Certaines explosions sont récentes puisque le kamikaze n°18 s'est fait exploser le 21 décembre à Intisar. La vidéo a été mise en ligne le 3 janvier 2017.

Type de vidéo : c'est une vidéo thématique sur la bataille de Mossoul, essentiellement consacrée aux VBIED, comme la précédente sur le combat antichar, ou celle d'avant sur les snipers.

Découpage (séquences) :

1 : 15''-2'59'', introduction.
2 : 2'59''-7'40'', VBIED à Mossoul.
3 : 7'40''-20'15'', raid d'une colonne mécanisé, VBIED à Mossoul.
4 : 20'15''-26'35'', témoignages de kamikazes, VBIED à Mossoul.
5 : 26'35''-29'50'', VBIED à Mossoul.
6 : 29'50''-33'23'', combats.
7 : 33'23''-37'22'', VBIED à Mossoul.
8 : 37'22''-41'27'', exécution de 2 « espions ».



Forces attaquées/adversaires : l'armée irakienne et les milices chiites.

Effectifs engagés : on voit une quinzaine de combattants de l'EI ensemble dans la séquence 2.

Dans la séquence 3, la colonne d'assaut comprend probablement plus de 50 hommes.

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : on voit un canon sans recul SPG-9 utilisé à l'épaule dans la séquence 1. Une mitrailleuse M2HB sur affût roulant est employée en tir antiaérien.



Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : un véhicule blindé improvisé est visible dans la première séquence. Un convoi de 4 véhicules blindés improvisés (dont un avec DSHK en tourelle) est ensuite filmé.






Dans la séquence 3, l'EI emploie au moins 2 véhicules blindés improvisés (avec DSHK en tourelle), un Humvee capturé de la Golden Division (avec KPV en tourelle) et un technical avec KPV. Il y a aussi un M1117 avec DSHK en tourelle. Un bulldozer est utilisé pour ouvrir un passage aux fantassins de l'EI dans les levées de terre de la position adverse. Un technical avec ZU-23 monotube ouvre le feu dans un combat de rues à Mossoul.













Dans la séquence 7, un bulldozer blindé et un véhicule blindé improvisé mènent des fantassins en combat de rue.



Kamikazes (identité) :

1 : Abu Abdallah Al Tunisi (Tunisien) (VBIED n°10)



2 : Abu Mujahid Al Maghrebi (Marocain ? adolescent, quartier al-Tamim) (VBIED n°13)

3 : Abu Hamza al Iraqi (Irakien, quartier al-Tamim) (VBIED n°14)

4 : Abu Ibrahim Al Baghdadi (Irakien, quartier Al Shemiya) (VBIED n°15)

5 : Abu Khatib Al Rawi (quartier Al Musarif) (VBIED n°16)

6 : Abu Haroon Al Shami (Syrien, quartier Al Maharbin) (VBIED n°17)

7 : Abu Hazifa Al Maghrebi (Marocain, quartier Al A'alamiya) (VBIED n°18)

8 : Al Sheikh Abu Hamaza Al Maslawi (Irakien, hôpital al-Salam) (VBIED n°22). Après son explosion à l'hôpital al-Salam, on peut voir le sheikh Abu Masa'ab Al Zarqawi, qui serait le responsable des kamikazes sur VBIED (à Mossoul). Il sort d'une voiture, armé d'une AK-47, mais a du mal à se déplacer ; il est tenu par un autre combattant plus jeune. Juste après, on peut voir un kamikaze en larmes : son véhicule a été endommagé par l'adversaire et il n'a pu se faire exploser...


Abu Masa'ab Al Zarqawi


9 : Abu Salman Al Tajiki (Tadjik) (VBIED n°23)



10 : Abu Abd Al Rahman Al A'alami

11 : Abu Leith Al Iraqi (Irakien, amputé des deux jambes, en fauteuil roulant ; fait un discours avant son opération, répondant à un camarade ; quartier al-Bakr) (VBIED n°24)



12 : Abu Zeid Al Maghrebi (Marocain) (VBIED n°25)

13 : Abu Jahad Al Maslawi (Irakien, Mossoul, quartier al-Tamim) (VBIED n°26)



14 : Abu Ibrahim Al Muhajir (étranger ) (VBIED n°27)

15 : Abu Sayf Al Iraqi (Irakien) (VBIED n°28)

16 : Abu Asma Al Iraqi (Irakien) (VBIED n°29)

17 : Abu Sham Al Shishani (Tchétchène)

18 : Abu Saifallah Al Shishani (Tchétchène) (VBIED n°35)



19 : Abu Sa'ad Al Daghestani (Daghestan) (VBIED n°34)

20 : Bilal Al Daghestani (Daghestan, quartier al-Noor) ; l'EI filme les cratères réalisés par les bombes d'avions pour empêcher le passage des VBIED, ici sans succès (VBIED n°33)

21 : Abu Omar Al Russi (Russe, quartier al-Bakr) (VBIED n°36)



Véhicules kamikazes (types, impact) :

1 : 4x4 blindé de manière artisanale.

2 : 4x4 blindé de manière artisanale. La qualité du blindage artisanal ne semble pas exceptionnelle.

3 : pick-up avec protections pour les roues et sur l'avant, moins travaillées.

4 : 4x4 blindé de manière artisanale.

5 : 4x4 blindé de manière artisanale.

6 : 4x4 blindé de manière artisanale (qualité standard).

7 : camion blindé artisanalement (qualité standard).

8 : 4x4 blindé de manière artisanale (qualité standard).

9 : 4x4 avec blindage artisanal moins travaillé.

10 : 4x4 avec blindage artisanal (qualité standard), peint en blanc (Abu Abdallah Al Tunisi).

11 : pick-up avec coque de blindage (qualité standard), peint en blanc.

12 : 4x4 avec blindage artisanal moins travaillé ; détail intéressant, des charges explosives sont fixées à l'intérieur de la portière du blindage artisanal (3), car les 4x4 peuvent sans doute embarquer moins d'explosifs que les pick-up.


13 : 4x4 avec blindage artisanal (qualité standard), peint en blanc (Abu Mujahid Al Maghrebi). Il doit pousser une voiture qui le gêne sur le parcours dans une rue, puis remonte une colonne de Humvees avant de se faire exploser en tête de colonne (ce qui laisse deviner un guidage de l'extérieur grâce à la caméra du drone qui filme la scène).





14 : 4x4 blanc (?) (Abu Hamza al Iraqi), vise une colonne de Humvees, explose en tête de celle-ci.



15 : Humvee (?) (Abu Ibrahim Al Baghdadi), échappe au tir d'un BMP-1 qui surgit d'une rue perpendiculaire. Vise une colonne de plusieurs Humvees avec un char T-72, attend d'avoir approché le char pour se faire sauter (guidage par drone?).






16 : 4x4 blanc (?) (Abu Khatib Al Rawi), sort d'une maison dans une rue (positionné à l'avance en attendant une colonne adverse?) où travaille un bulldozer, suivi d'un char M1 Abrams et d'une colonne de Humvees. Se fait exploser entre les deux premiers.





17 : 4x4 blanc (Abu Haroon Al Shami), positionné dans une maison dans une rue juste à côté d'une colonne avec bulldozer et M1 Abrams en tête (là encore, stocké à l'avance?), se fait sauter contre le flanc de l'Abrams.



 

18 : 4x4 blanc (Abu Hazifa Al Maghrebi), vient percuter un véhicule barrant une rue pour souffler un bâtiment à côté.





19 : 4x4 blanc avec blindage standard.

20 : 4x4 blanc avec blindage standard.

21 : 4x4 blanc avec blindage standard.

22 : 4x4 avec blindage standard (Al Sheikh Abu Hamaza Al Maslawi), se fait sauter de nuit contre des BMP-1 dans l'hôpital al-Salam.



23 : 4x4 blanc (?) (Abu Salman Al Tajiki), vise une colonne de BMP-1 et d'Abrams ; se fait sauter entre 2 BMP-1 (guidage par drone?).



24 : 4x4 blanc (?) (Abu Leith Al Iraqi), explose sur un bâtiment.

25 : pick-up blanc, ( Abu Zeid Al Maghrebi) explose à côté d'un Abrams et d'un Humvee dans une rue.



26 : 4x4 avec blindage standard (Abu Jahad Al Maslawi) , explose sur une concentration de véhicules.

27 : 4x4 blanc (Abu Ibrahim Al Muhajir), explose au milieu d'un groupe de 9 Humvees.



28 et 29 : 2 VBIED qui se suivent ( Abu Sayf Al Iraqi et Abu Asma Al Iraqi)  ; un véhicule s'enfuit devant eux ; arrivé sur une grande route, un Humvee stoppe ; le premier VBIED entre dans un parc de véhicules et se fait sauter ; le deuxième explose un peu plus loin contre des véhicules au bord de la route.




30 : 4x4 blanc avec blindage standard.

31 : 4x4 blanc avec blindage standard.

32 : 4x4 avec blindage standard.

33 : pick-up blanc (?) (Bilal Al Daghestani) qui est probablement guidé par drone sur une colonne de Humvees. Des voitures placées en travers des rues gênent sa progression. Il explose au milieu de la colonne.



34 : pick-up blanc (?) (Abu Sa'ad Al Daghestani) qui explose à côté de véhicules.



35 : 4x4 blanc avec blindage standard (Abu Saifallah Al Shishani). Guidé par drone, explose au milieu d'une colonne de véhicules.



36 : 4x4 blanc avec blindage standard (Abu Omar Al Russi ). Guidé par drone, se glisse dans une colonne de Humvees pour exploser.

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : dans la séquence 1, on peut voir un AK-47 avec lance-grenades, un tireur RPG-7 avec AK dans le dos.

Dans la séquence 2, deux tirs de snipers sont montrés, dont un qui abat un mitrailleur sur M240.

Dans le groupe de combat de la séquence 3, on voit un fantassin avec 2 AK-47, un tireur PK, plusieurs tireurs RPG-7 (dont un tire une charge tandem, et porte un M-16 dans le dos). Les hommes du groupe semblent porter des brassards blancs d'identification. Plus loin, une scène montre un tireur PK en combat de rues avec M-4 dans le dos. Dans une autre scène, parmi un groupe de combattants, l'un tient ce qui ressemble à un RPG monocoup.






La séquence 6 montre plusieurs tireurs PK (dont un avec AK dans le dos), un AK-47 avec chargeur tambour.





Destructions de véhicules adverses : un convoi de Humvees de la Golden Division détruit dans une rue est filmé dans la séquence 1.



Dans la séquence 6, un Humvee est incendié, un autre abandonné qui est aussi incendié. Un technical est aussi détruit.




Butin matériel : dans la séquence 6, une M240, un AT-4, une RPK, 1 AK et des munitions sont capturés, avec 4 autres AK, 3 RPG-7, 3 PK, 2 mortiers légers et une DSHK.






Morts/prisonniers/blessés adverses : 4 corps sont filmés dans la séquence 6.

Dans la séquence 8, 2 « espions » sont exécutés : un est égorgé, l'autre noyé.

Morts/blessés de l'EI : l'EI montre 2 de ses morts dans la séquence 1.

Dans la séquence 3, un tireur RPG-7 est touché à la jambe avant d'avoir pu tirer ; un tireur sur technical est blessé à la tête.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah est suivie de la mention Islamic State et du logo de la wilayat, sous-titré en anglais.

Les 5 VBIED de la séquence 2 qui explosent dans les rues de Mossoul sont filmés par drone (de même que tous les suivants).

Un fantassin, dans la séquence 3, porte une caméra GoPro sur le front. Un défilé de photos de kamikazes montre la mention « Envato Proimage » dans les coins, ce qui semble correspondre à un logiciel de montage vidéo en ligne, en version professionnelle.

Religion : un combattant prie dans la séquence 1.

Dans la séquence 3, le porte-parole de l'EI, Abu Hasan Al Muhajir, prononce un discours, de même qu' Abu Bakr Al Baghdadi.

Abu Bakr Al Baghdadi fait encore un discours audio dans la séquence 6.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : ?

2 : ?

3 : ?

4 : 10'31''-11'21'' Fought

5 : ?

6 : ?

7 : ?

8 : 26'33''-29'45'' Al Noor

9 : 29'52''-31'34'' Adajah


11 : 34'20''-37'16'' Kulamah

12 : 38'16''-38'47'' Ateynah

Commentaires particuliers : c'est déjà la 5ème vidéo longue de la wilayat Ninive sur la bataille de Mossoul depuis le début des opérations (17 octobre). Ces vidéos représentent près de 50% de la production de vidéos longues de l'EI : c'est dire l'importance de la bataille. Ici, c'est la 3ème vidéo thématique sur les 5, consacrée aux VBIED. L'EI même des images d'opérations suicides à des images de combats classiques : les images datent des mois de novembre-décembre 2016, mais l'écart avec les dernières opérations n'est pas très important, comme c'est le cas depuis le début de ces vidéos longues sur la bataille de Mossoul. On remarquera que l'EI dispose encore de colonnes mécanisées, avec véhicules blindés improvisés, pour mener des raids à l'extérieur de la ville, en particulier contre les miliciens chiites. Ce qui frappe bien sûr, c'est le nombre de VBIED montrés : au moins 36 (voire un peu plus, je n'ai pas compté tous les véhicules mais ceux bien visibles : 37 ou 38), avec 21 kamikazes identifiés dont 19 se font exploser dans la vidéo, tous filmés par drone. Il y a 7 kamikazes irakiens et 1 Syrien contre au moins 11 étrangers, la proportion est donc relativement équilibrée. On note toutefois l'importance des kamikazes venus d'Afrique du Nord (1 Tunisien, 3 Marocains), de l'espace russophone (5 du Caucase, et 1 d'Asie Centrale). Au niveau des VBIED, le véhicule dominant à Mossoul est le 4x4 SUV avec coque de blindage artisanale (la qualité ne semble pas avoir spécialement baissé ; on remarque les charges placées dans la portière de la coque artisanale) : sans doute parce que le véhicule abonde dans la ville et qu'il est plus facile à manoeuvrer en milieu urbain que les traditionnels pick-up souvent utilisés en rase-campagne. Il apparaît que les VBIED sont manifestement guidés par un opérateur au sol qui se sert de la caméra du drone pour maximiser les effets de l'explosion. Les contre-mesures de l'armée irakienne et de ses alliés, barrer les rues avec des voitures, ou faire des cratères dans les routes avec l'aviation, ne semblent pas empêcher l'action des VBIED. Dans deux cas au moins, il semble même que les VBIED soient stockés dans des habitations et sortis au moment du passage d'une colonne de véhicules, comme cela avait été le cas pour la défense extérieure de Mossoul et ses VBIED sous abri dans les villages.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire