mardi 20 décembre 2016

Mourir pour le califat 63/Chasseurs de blindages-Wilayat Ninive

Merci à https://twitter.com/green_lemonnn

Titre : Chasseurs de blindages.

Durée : 47 minutes 11 secondes.

Lieu(x) : Mossoul et les alentours, pour certaines séquences de tirs de missiles antichars. Les séquences 7 et 8 ont lieu à l'hôpital al-Salam, au sud-est de Mossoul.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : certaines images de tirs de missiles antichars se déroulent pendant la bataille de Mossoul. A côté de nombreuses images plus anciennes, les séquences 7 et 8 montrent l'embuscade à l'hôpital al-Salam du 7 décembre dernier. La vidéo a été mise en ligne le 13 décembre, on voit donc que l'écart avec cette dernière opération est assez restreint (moins d'une semaine).

Type de vidéo : c'est une vidéo thématique, l'EI présente ses capacités en matière de lutte antichar, le tout relié à leur mise en œuvre récente pendant la bataille de Mossoul.

Découpage (séquences) :

1 : 14''-3'53'', introduction, bataille de Qasidiya.
2 : 3'53''-19'13'', images d'archives, discours de John Cantlie et de Abu Abd Al Ansar Al Iraqi.
3 : 19'13''-21'35'', combat antichar à courte portée.
4 : 21'35''-25'02'', intervention du combattant danois spécialiste de la destruction des Abrams.
5 : 25'02''-29'14'', les missiles antichars, et des tirs.
6 : 29'14''-33'40'', tirs de missiles antichars.
7 : 33'40''-42'42'', discours d' Abu Abd Al Ansar Al Iraqi et embuscade à l'hôpital al-Salam (7 décembre).
8 : 42'42''-47'11'', John Cantlie fait le tour du champ de bataille après l'embuscade à l'hôpital.



Forces attaquées/adversaires : armée irakienne, milices chiites.

Effectifs engagés : quelques dizaines d'hommes au minimum lors de l'embuscade à l'hôpital al-Salam (séquence 7).

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : dans la séquence 2, on peut voir un canon sans recul B10 (82 mm) tirer sur un Abrams.



Dans la séquence 5, on voit deux combattants de l'EI monter un lance-missiles antichars Kornet, qui sert à frapper un Abrams (incendié). On voit plus loin un lance-missiles antichars Konkurs/Fagot. On voit ensuite une série de tirs de missiles antichars :





  1. Contre un BTR dans un groupe de véhicules de la Golden Division (Humvees et un autre BTR visibles).
  2. Tir de Metis-M (vu la forme du missile) sur un Abrams.
  3. Tir de missile sur un T-55/Type 59 (incendié).
  4. Tir de missile sur un T-72 (touché).
  5. Tir de missile sur un T-55/Type 59 (touché).
  6. Tir de missile sur un BTR (touché).
  7. Tir de missile sur un char (touché).

Dans la séquence 6, on voit tirer un lance-missiles antichars Fagot/Konkurs. Puis série de tirs :




  1. Tir sur un BMP-1 (touché).
  2. Tir sur un M113 portant une tourelle avec bitube ZU-23 (et le fanion de Kataib Hezbollah) (touché).
  3. Tir sur un T-55/Type 59 (touché).
  4. Tir de missile Metis-M (vu la forme du missile) sur un M1117.
  5. Tir sur un véhicule blindé (bataille de Mossoul)(touché).
  6. Tir sur un véhicule (touché).
  7. Tir sur un véhicule (touché).

Un lance-missiles TOW est vu au cours d'un tir.




  1. Tir sur un T-55/Type 59 (touché).
  2. Tir sur un véhicule (touché).
  3. Tir sur un bulldozer (touché).
  4. Tir sur un véhicule à côté de Humvees (touché).
  5. Tir sur un T-55/Type 59 (portant le fanion de Kataib Hezbollah semble-t-il).
  6. Tir sur un véhicule (touché).
  7. Tir sur un véhicule (touché).
  8. Tir sur un T-55/Type 59 (touché).

On voit un tir de lance-missiles antichars Konkurs/Fagot.




  1. Tir sur un véhicule blindé (touché).
  2. Tir sur un BMP-1 (touché).
  3. Tir sur une pelleteuse (touchée).
  4. Tir sur un T-72 (touché).

On peut voir un tir de lance-missiles antichars Fagot.






  1. Tir sur un BMP-1 (incendié, tourelle projetée à côté de l'engin).

Dans la séquence 7, on voit une collection des lance-missiles antichars utilisés par l'EI derrière Abu Abd Al Ansar Al Iraqi qui est en train de parler : AT-3 Sagger, HJ-8, Metis-M, Kornet, TOW, Milan, Fagot. Filmé par drone, un combattant de l'EI embusqué près d'un carrefour de rues vise un bulldozer en tête d'une colonne de l'armée irakienne débouchant à l'entrée de celui-ci, armé d'une quelconque arme antichar. Un char Abrams prend le relais pour être touché par le même tireur, visiblement, toujours filmé par drone.




Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : néant.

Kamikazes (identité) : néant.

Véhicules kamikazes (types, impact) : dans la séquence 7, un VBIED percute un BMP-1 et explose au milieu de 3 véhicules de ce type juste devant l'hôpital Salam (contre-attaque de l'EI le 7 décembre), le tout filmé par drone. Un autre VBIED filmé par drone explose non loin près de BMP-1.





Carte de ce que nous montre l'EI de l'embuscade à l'hôpital al-Salam (7 décembre) dans la vidéo. Le 1 et l'étoile rouge indiquent le trajet l'explosion du 1er VBIED (qui éperonne un BMP-1), le 2 et l'étoile jaune même chose pour le second.


Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : à l'hôpital al-Salam, l'EI affronte des BMP-1, un char M1 Abrams et des Humvees. Un tireur RPG-7 touche le flanc d'un BMP-1. Un tireur RPG-7 avec charge tandem tire sur l'Abrams. A l'intérieur de l'hôpital, un combattant s'abrite derrière un BMP-1 détruit ; un autre véhicule du même type est visible. On voit ensuite un BMP-1 en feu, un autre détruit de même que 2 Humvees et 1 bulldozer. A l'extérieur de l'hôpital, un petit groupe de combat de l'EI incendie un BMP-1 avec un tir d'arme antichar (sans doute RPG-7). 1 ou plusieurs BMP-1 en feu sont filmés. On peut voir un Abrams, plusieurs BMP-1 et 6 soldats irakiens à pied prendre la fuite. Des vues à l'intérieur de l'hôpital montrent 3 Humvees détruits, puis 2 Humvees et 4 BMP-1, puis 3 BMP-1.
































Dans la séquence 8, on voit 4 BMP-1 et 1 Humvees détruits à l'intérieur de l'hôpital.

Destructions de véhicules adverses : séquence 7, embuscade à l'hôpital al-Salam :

  1. 1er VBIED : percute un BMP-1 avant d'exploser, en détruit probablement 2 en tout.
  2. 3 carcasses de BMP-1 + 1 apparemment intact à l'intérieur de l'hôpital.
  3. 1 BMP-1 en feu, 1 autre détruit, 2 Humvees détruits, 1 bulldozer à l'intérieur de l'hôpital.
  4. 1 BMP-1 incendié à l'extérieur de l'hôpital par un tir d'arme antichar (RPG-7?).
  5. 1 BMP-1 en feu dans une rue à l'extérieur de l'hôpital.
  6. 1 BMP-1 en feu dans l'hôpital.
  7. 3 carcasses de Humvees à l'intérieur de l'hôpital.
  8. 2 Humvees, 4 BMP-1, 1 bulldozer (angle idem au 2) plus haut).
  9. 2 BMP-1 à l'extérieur de l'hôpital, dont 1 embossé dans un cratère.
  10. 2 BMP-1 en feu à l'extérieur de l'hôpital (dont 1 des 2 vus en 9), on reconnaît celui embossé dans le cratère à côté).
  11. 1 Humvee et 1 BMP-1 détruit à l'intérieur de l'hôpital.
  12. 1 BMP-1 détruit à l'extérieur de l'hôpital.
  13. 1 BMP-1 relativement intact à l'extérieur de l'hôpital.
  14. 1 BMP-1 relativement intact à l'intérieur de l'hôpital.
  15. 1 BMP-1 détruit à l'extérieur de l'hôpital.
  16. 3 Humvees à l'intérieur de l'hôpital (les mêmes qu'en 7) probablement).
  17. 2 BMP-1 détruits à l'intérieur de l'hôpital.
  18. 1 BMP-1 relativement intact à l'intérieur de l'hôpital (vu en 2) et 8) ) .
  19. 1 BMP-1 détruit à l'extérieur de l'hôpital.
  20. 2 BMP-1 détruits à l'extérieur de l'hôpital.

Au total, probablement entre 10 et 20 BMP-1 mis hors de combat de même que 6 Humvees et 1 bulldozer.

Butin matériel : dans la séquence 7, après l'embuscade à l'hôpital al-Salam, l'EI récupère des munitions pour le canon du BMP-1. Une mitrailleuse M2HB est démontée d'un Humvee. Dans l'hôpital, l'EI stocke les armes prises : RPG-7, fusils d'assaut, mitrailleuses M240, 3 AT-4 notamment.




Morts/prisonniers/blessés adverses : dans la séquence 7 et l'embuscade montée à l'hôpital al-Salam, l'EI filme au moins 11 corps de soldats irakiens.

Cantlie, dans la séquence 8, montre un autre corps de soldat irakien près d'un BMP-1.

Morts/blessés de l'EI : néant (voire propagande).

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah est suivie du logo de la wilayat, sous-titré en anglais (différent de celui vu dernièrement dans les vidéos précédentes de la wilayat Ninive).

Dans la séquence, l'EI évoque la bataille de Qadisiya (636), entre les musulmans et les Perses sassanides, à travers des extraits d'un film sur la bataille, et d'autres tirés de Kingdom of Heaven (souvent utilisé par l'EI dans ses vidéos), et, plus rares, Le retour du roi et Troie. Une comparaison est faite entre le javelot des combattants de l'époque et le missile antichar utilisé aujourd'hui par l'EI.

La séquence 2 montre le discours de G.W. Bush parlant de croisade et de guerre contre la terreur ; des extraits d'un film occidental montrant les troupes américaines en Irak ; et des responsables américains de l'époque, Bremer, Rumsfeld. On voit également Jérusalem et la fameuse vidéo de Zarqawi dans le désert, tirant à la M249. John Cantlie, vêtu de noir, regarde des vidéos sur le char M1 Abrams, des attaques à l'IED sur véhicules blindés, avant de prendre la parole. Il parle en anglais, et explique que les combattants de l'EI ont appris à combattre des blindés aussi sophistiqués que le M1 Abrams. On voit ensuite des images d'archives de l'EI au combat contre l'armée irakienne : un M113 est incendié au cocktail Molotov. Abu Abd Al Ansar Al Iraqi, membre de la « katiba anti-blindés », prend la parole, visage masqué. Il évoque un membre de l'EI tué, Abu Balal Al E'isawi. On peut voir d'autres images d'archives tandis qu'il parle : attaque à l'IED contre un Abrams, colonne de M113 incendiés, autres Abrams mis hors de combat... Après la première partie de son discours, on peut voir de nombreux tirs de canon sans recul (probablement) contre des Abrams, T-72 et T-55 notamment. Un VBIED explose à côté d'un M113. Un combattant monte sur la tourelle d'un Abrams pour jeter à l'intérieur du char une charge explosive. John Cantlie reprend ensuite la parole. Il évoque, deux combattants de l'EI, Abu Hathifa Al Jazaeri et Abu Alwalid A Iraqi, qui ont détruit 2 chars Abrams à courte portée avec des grenades à main, étant tous les deux blessés (et un autre combattant tué).




Dans la séquence 3, des hommes s'entraînent à lancer des cocktails Molotovs sur des dessins de chars tracés sur un mur. On voit ensuite un assaut contre une base de l'armée irakienne. Un groupe de combat avec RPG-7 progresse au milieu de 2 M113A2, dont l'un est incendié par une grenade jetée à l'intérieur. Un combattant monte sur un Abrams pour y jeter une charge explosive.

John Cantlie reprend la parole dans la séquence 4 et évoque le combattant vu précédemment sur l'Abrams, venu du Danemark pour rejoindre les rangs de l'EI. Il aurait détruit 3 Abrams en combat rapproché. Un cameraman filme ensuite l'entreprise du Danois contre un autre char Abrams, le couvrant avec une AK muni d'un viseur optique et jetant des grenades. Un tireur RPG-7 couvre également le Danois, mais un combattant de l'EI est tout de même abattu par les tirs adverses.

Dans la séquence 6, on peut voir des séquences vidéos tournées à l'ONU et le général Townsend. Un communiqué indique que l'Irak a reçu 61 chars Abrams et 300 véhicules blindés.

Dans la séquence 7, l'EI présente ses statistiques sur la bataille de Mossoul pour le combat antichar : 580 véhicules détruits ou endommagés (42 Abrams, 68 BMP, 49 bulldozers, 11 véhicules « Cougars », 21 chars de construction soviétique, 19 autres blindés, 363 Humvees, 2 véhicules de déminage.

Dans la séquence 8, John Cantlie, revêtu d'un casque comme ceux des correspondants de guerre occidentaux, commente le résultat de l'embuscade à l'hôpital al-Salam. Il explique que l'EI a attiré dans un piège l'armée irakienne. Cantlie montre les débris d'un missile Hellfire tiré sur l'hôpital.



Religion : dans la première séquence, le texte du premier verset de la sourate Al Fil (L'éléphant) apparaît et est lu à haute voix.

Dans la séquence 2, on entend un discours d'Abu Masa'ab Al Zarqawi. On voit un combattant lire le Coran. Une partie du verset 173 et le début du verset 174 de la sourate al-Imran (la famille d'Imran) défile sur un écran, le tout lu à haute voix.

Dans la séquence 7, on entend un discours d'Abu Hasan Al Muhajir.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : ?

2 : ?

3 : 19'51''-21'29'' Adajah

4 : 22'36''-24'58'' Hayya Inghamis

5 : 27'42''-29'10'' Qasaeqat

6 : ?

7 : 36'29''-41'27'' Halili Kabiri

8 : 41'31''-42'35'' Alhamdullilah

Commentaires particuliers : vidéo très longue (47 mn), mettant en scène un combattant de la fameuse « katiba anti-blindés », sans doute la même que celle vue récemment dans les dernières vidéos de la wilayat Dijlah (sud Mossoul). On note aussi la place importante de John Cantlie, qui est souvent apparu dans les vidéos de l'EI depuis le début de la bataille de Mossoul, et qui prend ici la place d'un correspondant de guerre pour l'embuscade à l'hôpital al-Salam. La vidéo confirme que l'EI utilise toute une gamme de missiles antichars pour la défense extérieure de Mossoul, où le terrain est plus ouvert. En combat urbain, comme le montre la partie sur l'embuscade à l'hôpital qui est sans doute la plus intéressante, les armes antichars sont les VBIED (encore un cas d'éperonnage de BMP-1 avant explosion) et les RPG-7. Les images de l'EI montrent le désastre pour l'armée irakienne, avec sans doute au moins 20 véhicules détruits et plusieurs dizaines de tués.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire