vendredi 16 décembre 2016

Mourir pour le califat 62/Présage des morts-Wilayat Dimashq

Titre : Présage des morts

Durée : 16 minutes 30 secondes

Lieu(x) : une carte dans la séquence 3 indique le Jabal al-Ashara, et Al Bitra (au sud de Jabal Al Afa'ai). Le VBIED explose à l'ouest des mounts Al Naqib. Nous sommes dans l'Est du Qalamoun, au nord-est de Dumayr.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : le MiG-23 abattu dont il est question dans la séquence 2 a été perdu le 21 septembre dernier. La vidéo a été mise en ligne le 10 décembre.

Type de vidéo : c'est une vidéo offensive, l'EI prend des positions en terrain montagneux, repousse des contre-attaques.

Découpage (séquences) :

1 : 10''-33'', introduction.
2 : 33''-2'28'', affaire de l'avion abattu.
3 : 2'28''-8'01'', combats contre les rebelles au mont Naqib.
4 : 8'01''-12'08'', combats contre les rebelles syriens.
5 : 12'08''-16'30'', exécutions de 5 rebelles syriens capturés.



Forces attaquées/adversaires : dans la séquence 3, l'EI montre ses adversaires (groupes rebelles) dans la région d'al-Bitra sur la carte : : Ahrar Al Sham, Jaish Al Islam, Faylaq Ar Rahman, Jabhat Asaoud Al Sharqiya, Jabhat Fateh Al Sham, les Forces des Martyrs Ahmad al-Abdo.



Dans la séquence 4, on voit une base aérienne du régime (peut-être celle d'al-Nasiriyah, où l'on trouve des MiG-23BN, ou alors celle de Dumayr) de laquelle décollent des MiG-23, qui tirent des roquettes et larguent des projectiles sur l'EI. Les rebelles affrontés par l'EI disposent d'un char T-72. Les rebelles se replient sous les tirs de l'EI.








Effectifs engagés : dans la séquence 3, le groupe qui se prépare à affronter les rebelles comprend entre 60 et 100 combattants, certains très jeunes.




Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : dans la séquence 2, une pièce lourde, pas très visible, est en position antiaérienne et tire.
 

Dans la séquence 3, la colonne d'assaut nocturne est appuyée par un tir de roquettes artisanales et de mortiers. A l'aube, l'EI utilise un canon M-46 de 130 mm, un lance-roquettes artisanal monotube, un mortier lourd (120 mm). Un tir de missile antichar Konkurs frappe un char des rebelles (T-55?).












Un lance-missiles antichars Konkurs tire sur les véhicules rebelles dans la séquence 4, de même que le canon M-46 vu dans la séquence 3. Un adolescent actionne un mortier lourd (120 mm). Un lance-roquettes artisanal monotube est aussi employé.







Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : dans la séquence 3, la colonne d'assaut nocturne comprend au moins 3 technicals (2 avec KPV, 1 avec bitube ZU-23). Les technicals font feu en marche. Un technical avec ZPU-2 intervient également. Il y en a un autre avec KPV protégé par un bouclier. L'EI dispose aussi d'un char. A l'aube, l'EI amène un T-55 par porte-chars, en plus d'un autre T-55M (peut-être celui vu de nuit). Un KPV sur Hilux tire sur les positions des rebelles syriens. Il y a aussi un canon M1939 de 37 mm AA monté sur véhicule. L'EI aligne aussi un Land Cruiser avec mitrailleuse NSVT (12,7 mm), qui prend à partie un véhicule rebelle. Il y a également un canon de 57 mm S-60 sur camion et un char T-62 (avec le camouflage typique de Suqur al-Sahara, milice pro-régime sur laquelle ce char a peut-être été pris). On voit aussi un bitube ZU-23 sur Land Cruiser.





















Dans la séquence 4, un ZU-23 sur Land Cruiser tire sur les MiG-23. Un motard de l'EI échappe de peu à un projectile. Un motard transporte un homme portant un missile antichar, alors qu'au loin progresse les véhicules des rebelles. Un char T-62 prend à parti ces véhicules. Le Land Cruiser avec NSVT tire également sur les rebelles, ainsi qu'un KPV sur Hilux.









Kamikazes (identité) :

1 : Abu Dawood Al Khair (Syrien, Saoudien?)

Véhicules kamikazes (types, impact) :

1 : Abu Dawood Al Khair pilote un pick-up renforcé de plaques de blindage sur l'avant et sur les côtés. Il se fait exploser pour ouvrir la voie à la colonne nocturne dans la séquence 3.



Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : dans la séquence 4, 2 mitrailleurs PK tirent sur les rebelles de concert. Dans les tranchées, on voit un groupe de combat avec tireur PK et pourvoyeur RPG-7.




Destructions de véhicules adverses : néant.

Butin matériel : l'EI s'empare dans la séquence 4 d'un Land Cruiser, d'un mortier, d'une mitrailleuse Type 77/85, de 2 technicals avec DSHK/mitrailleuse Type 77/85.







Morts/prisonniers/blessés adverses : dans la séquence 5, l'EI montre l'exécution, par égorgement, de 5 prisonniers : Badr Hussan Muhamad, Ala Al Ghabil, Abdalhadi Abu Al Rosi, Abd Al Rahman Qabil (tous les 4 des Forces des Martyrs Ahmad al-Abdo) et Fahd Khaled Al Saleh (de Jabhat Asaoud Al Sharqiya). Avant d'être exécutés, on les voit regarder sur une télévision une autre scène d'exécution.

Morts/blessés de l'EI : néant.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange initiale à Allah est suivie du logo de la wilayat, sous-titré en anglais, avec effet visuel.

La séquence 2 fait référence à un avion du régime abattu par l'EI dont le pilote a été capturé par les rebelles, qui l'ont échangé au régime contre des armes et des munitions (dans le Qalamoun Est, monts al Ashra). L'EI montre de nombreuses images d'un groupe rebelle syrien (sans doute les Forces des Martyrs Ahmad al-Abdo), parfois au combat contre le régime.

Dans la séquence 5, l'EI montre la base où sont formés les rebelles anti-EI encadrés par les Américains.

Religion : pendant le combat nocturne de la séquence 3, on entend un discours d'Abu Muhamad Al Adnani.

Dans la séquence 4, pendant les bombardements des MiG-23, on entend un discours d'Abu Bakr Al Baghdadi.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : ?

2 : 3'22''-4'22'' Al Noor

3 : 4'36''-6'23'' Qasaeqat

4 : 6'46''-7'56'' Adajah

5 : 9'53''-11'29'' Fisabilillah

6 : ?

Commentaires particuliers : la wilayat Dimashq a produit récemment deux vidéos longues, une dans le camp palestinien du Yarmouk, et celle-ci dans le Qalamoun Est. Si l'on compare cette vidéo avec la dernière située dans le Qalamoun Est, mise en ligne en août dernier (montrant des opérations en avril), on s'aperçoit que les moyens de la wilayat augmentent, notamment en armement lourd (chars, appuis, etc). Le renforcement des capacités de la wilayat pourrait encore s'accroître avec le butin de Palmyre récemment tombée aux mains de l'EI, qu'il serait facile d'acheminer dans la région. L'EI pourrait d'ailleurs être intéressé par une percée dans ce secteur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire