mercredi 19 octobre 2016

Mourir pour le califat 51/La victoire vient de Dieu et la conquête imminente (5)-Wilayat al-Khayr

Merci à https://twitter.com/green_lemonnn, https://twitter.com/MathieuMorant et https://twitter.com/binationale

Titre : La victoire vient de Dieu et la conquête imminente (5)

Durée : 18 minutes 40 secondes.

Lieu(x) : le tir de SPG-9 dans la séquence 1 aurait lieu dans le quartier d'Al Rashidiya. La séquence 3 se déroule sur la position dite par l'EI « brigade d'artillerie », au sud de l'aéroport militaire de Deir-es-Zor, de même que les séquences 4 et 6.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : les vues de l'aéroport militaire de Deir-es-Zor ont été mises en ligne le 19 septembre dernier (un peu moins d'un mois avant cette vidéo). L'assaut la brigade d'artillerie de la séquence 6 est probablement celui du 17 septembre quand la position a été prise par l'EI.

Type de vidéo : c'est une vidéo d'offensive, l'EI attaque des positions du régime avec des moyens conséquents.

Découpage (séquences) :

1 : 18'' – 2'52'', archives, prisonniers.
2 : 2'52'' – 4'45'', combat contre le régime.
3 : 4'45'' – 7'58'', assaut contre le régime sur la brigade d'artillerie.
4 : 7'58'' – 9'02'', blessés et tués de l'EI, assaut contre le régime sur la brigade d'artillerie.
5 : 9'02'' – 12'46'', VBIED.
6 : 12'46'' – 18'40'', assaut contre le régime sur la brigade d'artillerie.



Forces attaquées/adversaires : le régime syrien. Dans la séquence 2, un BMP-1 et 2 fantassins à pied s'enfuient devant l'EI.



Dans la séquence 4, un Su-34 russe intervient et largue des bombes à sous-munitions (l'EI le précise dans le bandeau) sur l'EI.




Dans la séquence 6, l'EI filme l'aéroport militaire de Deir-es-Zor avec sur les pistes des MiG-21 et un Mi-8, et sous alvéoles des L-39.







Effectifs engagés : conséquents. Les assauts sur la brigade d'artillerie engagent probablement une centaine d'hommes au moins.

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : la séquence 1 montre un tir de canon sans recul SPG-9 (?).



La séquence 2 montre un mortier improvisé. Un combattant de l'EI tire au mortier léger (50-60 mm?).




Dans la séquence 3, un lance-missiles antichars Fagot tire sur un char du régime. Un combattant porte un missile antichar sur l'épaule (quel type, Metis-M ; Konkurs?). Pour le pilonnage avant l'assaut, l'EI utilise un mortier artisanal, un canon sans recul SPG-9 et un autre B-10. Pendant l'attaque, 2 mortiers légers sont utilisés par l'EI.









Dans la séquence 6, un sniper de l'EI utilise un M99 Zijiang chinois de 12,7 mm. Un canon sans recul B-10 tire aussi. Un autre fusil de sniper, improvisé (peut-être à partir d'un tube de 14,5 mm) est aussi mis en ligne.






Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : la séquence 2 filme un bitube ZU-23 sur Toyota Land Cruiser.



La séquence 3 montre 2 pick-up transformés en véhicules de combat improvisés par ajout de plaques de blindage, un Land Cruiser avec KPV, un Hilux avec une arme embarquée. Un char T-72 est transporté sur un porte-chars avant d'être débarqué près de la zone des combats. L'EI engage aussi un T-55AMV avec briquettes de blindage réactif et un autre char T-72 avec 2 membres d'équipage visibles et qui portent les fameux couvre-chefs des tankistes soviétiques. Un Hilux transporte 7-8 combattants sur la plate-forme arrière. On voit ensuite 3 chars T-72 (parmi lesquels les 2 vus précédemment) puis un BMP-1 avec blindage SLAT sur la tourelle. Un des pick-up modifiés embarque une mitrailleuse PK. Pour le bombardement avant l'attaque, un camion avec canon AA de 57 mm est utilisé. Le T-55 participe au pilonnage de même que le bitube ZU-23 sur Land Cruiser, et un ZPU-2 sur Hilux, ainsi qu'un des chars T-72 et un KPV sur Hilux, et un autre KPV sur Land Cruiser. Un ZPU-2 sur Land Cruiser fait aussi feu en tir tendu.



























Dans la séquence 6, on retrouve le Land Cruiser avec KPV. Le T-55AMV est également présent de même qu'un Land Cruiser avec plate-forme arrière surmontée d'une forme rectangulaire pour accueillir une tourelle de BMP-1 démontée. Le ZPU-2 sur Land Cruiser est là également. Le pick-up surblindé (avec blindage SLAT à l'avant) surmonté d'une mitrailleuse PK participe à l'assaut.














Kamikazes (identité) :

1 : Abu Khatab Al Shami (Syrien). le kamikaze revêt un gilet pare-balles avant de monter dans le véhicule. Il est très ému pendant son discours, le seul qui est donné pour les kamikazes de cette vidéo.

2 : Ali Al Uzbaki (Ouzbek).



3 : Abu Obida Al Qirqizi (Kirghize).



4 : Zakaria Al Andalousi (Espagnol?).

Véhicules kamikazes (types, impact) :

1 : BMP-1 modifié, tourelle improvisée, blindage SLAT sur les côtés et à l'arrière.



2 : pick-up surblindé avec plaques additionnelles de blindage.

3 : pick-up surblindé avec plaques additionnelles de blindage.



4 : pick-up surblindé avec plaques additionnelles de blindage.



Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : dans la séquence 1, un cadre s'adresse de nuit à ses hommes, l'un d'entre eux est un pourvoyeur RPG-7.

Dans la séquence 2, un groupe de 10 combattants fait feu (tous porteurs d'AK-47). Un tireur PK dispose d'une lunette télescopique sur son arme.




La séquence 3 montre d'abord un groupe de 10 combattants environ dont au moins la moitié transporte le ravitaillement en eau. Un autre groupe de même taille est à côté du BMP-1 avec blindage SLAT sur la tourelle (un tireur PK, un pourvoyeur RPG-7). On voit un autre groupe d'environ 15 hommes. Le pick-up modifié avec PK embarque 8 à 9 hommes. Un autre groupe de combat de 14 hommes monte en ligne (1 tireur PK, 1 tireur RPG-7 avec chacun AK-47 dans le dos). Un autre groupe comprend 19-20 hommes avec tireur RPG-7 et lance-roquettes M79 Osa avec munitions. Le premier groupe de combat qui tire comprend au moins 10 hommes avec 3 tireurs PK et un tireur RPG-7. On voit aussi le pourvoyeur RPG-7.





Dans la séquence 6, une batterie de 3 mitrailleurs PK tire de concert. Un char T-72 ouvre la voie à une dizaine de fantassins (dont un pourvoyeur RPG-7). Ici il s'agit de troupes de choc, les inghimasiyyi.






Destructions de véhicules adverses : dans la séquence 6, un BMP-1 détruit se trouve dans la position du régime investie. Un 2ème BMP-1 a probablement été pulvérisé aussi (tourelle projetée au loin, carcasse visible). Un camion a également été détruit.



Butin matériel : dans la séquence 2, l'EI s'empare d'un BMP-1 abandonné par le régime. Un char T-72 semble également pris. L'EI capture aussi un camion avec bitube ZU-23, des armes légères, des munitions.





Dans la séquence 6, l'EI capture un M79 Osa, 2 SVD, de 2 mitrailleuses PK, un RPG-7, des roquettes de RPG-7, des grenades, un mortier léger, un bitube ZU-23. Un camion avec canon AA de 57 mm est capturé de même qu'un char T-72. L'EI récupère aussi des mines.























Morts/prisonniers/blessés adverses : la séquence 1 montre 11 prisonniers de l'EI (dont un soldat du régime vu dans la dernière vidéo). Parmi eux, 2 prisonniers qui se sont d'eux-mêmes rendus à l'EI à al-Rusafa (8 octobre).

Dans la séquence 2, un corps est visible.

La séquence 6 filme entre 30 et 40 corps de combattants du régime. Une carte d'identité est filmée : Ibrahim Mazr, lieu de naissance Tartous. Le dernier corps est moqué par l'ajout sur le torse d'une liasse de billets.

Morts/blessés de l'EI : dans la séquence 4, on voit un tireur PK se faire blesser à la main et un autre se faire tuer par un impact. Les bombes à sous-munitions lâchées par le Su-34 russe font de nombreux tués et blessés côté EI.



Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah est suivie du logo de la wilayat sous-titré uniquement en arabe, ce qui est rare maintenant dans les vidéos longues.

La séquence 1 montre de nombreux extraits des vidéos précédentes de la wilayat. On voit les combattants de l'EI écouter et plaisanter des conversations de soldats du régime sur une radio capturée : un certain Muhamad Ali Bin Issa semble demander une évacuation médicale qui lui est refusée.

Religion : dans la séquence 3, on voit combattant se prosterner au sol pour la prière.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : 3'02'' - 4'42'' Qasaeqat


3 : 6'38'' – 7'55'' Adajah

4 : ?


6 : ?

7 : 12'51'' - 13'26'' https://www.youtube.com/watch?v=rVmXPHKUdwA

8 : ?

9 : 14'40'' - 16'40'' Amdulillah

10 : ?


Commentaires particuliers : la wilayat al-Khayr met en œuvre des moyens importants pour l'assaut sur la brigade d'artillerie. Outre les 3 chars T-72 et le char T-55, on note une abondante infanterie et de non moins pléthoriques véhicules, avec des montages rarement vus comme le Land Cruiser avec tourelle de BMP-1. Sur ce front, comme à Homs, l'EI conserve une configuration très conventionnelle. La wilayat al-Khayr se distingue par le rappel des « sacrifices » : on voit ici de nombreux tués ou blessés de l'EI notamment lors de l'explosion de la bombe à sous-munitions russes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire