samedi 1 octobre 2016

Mourir pour le califat 46/Les batailles épiques de la constance (3)-Wilayat Dijlah

Merci à https://twitter.com/green_lemonnn

Titre : Les batailles épiques de la constance (3)

Durée : 26 minutes 30 secondes.

Lieu(x) : l'attaque de la séquence 2 a lieu sur l'autoroute à l'ouest de Mafriq Al Hazr. L'embuscade de la séquence 4 aurait lieu à l'ouest de Makhmour. Pour la séquence 5, on revient sur l'autoroute à l'ouest de Mafriq Al Hazr.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : l'attaque du VBIED 2 piloté par le Jordanien a eu lieu le 29 août 2016.

Type de vidéo : c'est une vidéo mixte : des assauts mécanisés sont entrecoupés de scènes plus défensives, embuscade et tirs de missiles antichars.

Découpage (séquences) :

1 : 20'' – 3'08'', introduction, résumé de la vidéo, propagande.
2 : 3'08'' – 9'17'', attaque de deux petites positions de l'armée irakienne par une colonne mécanisée.
3 : 9'17'' – 16'19'', VBIED.
4 : 16'19'' – 18'44'', embuscade contre une colonne de l'armée irakienne.
5 : 18'44'' – 24'50'', assaut de 2 véhicules sur des positions irakiennes.
6 : 24'50'' – 26'30'', tirs de missiles antichars.



Forces attaquées/adversaires : l'armée irakienne. Dans la séquence 1 on peut voir des Humvees, un char M1 Abrams, un char T-72, des BMP. Une colonne de 7 Humvees et un BMP-1 est filmée.



Dans la séquence 4, une grosse colonne de l'armée, avec char T-72, 2 BMP-1 et de nombreux Humvees, est prise en embuscade dans une localité.



Effectifs engagés : la séquence 1 montre déjà un groupe de 16 combattants minimum. 16 combattants sont visibles plus loin dont un tireur PK et un pourvoyeur RPG-7.

Dans la séquence 2, un cadre, Abu Jabir Al Iraqi (tué au combat d'après le bandeau), fait un discours à une vingtaine d'hommes.



Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : la séquence 1 montre un SPG-9 utilisé à l'épaule, une mitrailleuse lourde Type 77/85 sur affût, des roquettes artisanales.





Dans la séquence 6, tirs de missiles antichars (par la katiba antichar déjà mentionnée dans une vidéo précédente de la wilayat) :

1 : probablement un Metis-M sur un T-72.
2 : probablement un Metis-M sur ce qui semble être un Humvee.
3 : probablement un Metis-M sur une pelleteuse.











Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : dans la séquence 1, on peut voir une colonne de 6 véhicules, dont de nombreux véhicules blindés improvisés. Un pick-up surblindé embarque une mitrailleuse Type 77/85. Un Humvee (M1114) a également été surblindé avec plaques de blindage additionnelles. On peut voir une colonne de 10 véhicules dont 4 ou 5 sont des transformations (5 avec la colonne vue sous un autre angle). Un ZU-23 monotube sur technical ouvre le feu. On revoit une colonne de 7 véhicules dont les 5 véhicules blindés improvisés. L'un d'entre eux embarque une mitrailleuse Type 77/85 en tourelle.

Dans la séquence 2, un des véhicules de combat improvisés porte une mitrailleuse Type 77/85 protégée par un bouclier en tourelle. Avant le départ, 6 hommes se tiennent près de ce même véhicule. Un autre véhicule de transport blindé improvisé n'a pas d'arme en tourelle (3 hommes autour). Un pick-up surblindé embarque 3 hommes, sans arme embarquée non plus. Pour le premier assaut, la colonne de véhicule se scinde en deux : 3 véhicules attaquent une position de l'armée d'un côté tandis que les 2 autres partent dans une autre direction. Les 3 véhicules font feu avec leurs armes de bord et attaquent par la route une position avec BMP-1 qui leur tourne le dos. Les 2 autres véhicules attaquent une autre position de l'armée irakienne dans un bâtiment. Au moment du repli, la colonne est rattrapée par un Toyota Hilux avec KPV protégé par un bouclier.










Dans la séquence 4, un KPV protégé par un bouclier sur Land Cruiser est utilisé en tir tendu.

Dans la séquence 5, la colonne de l'EI comprend un Humvee surblindé avec mitrailleuse Type 77/85 en tourelle, un M1117 surblindé avec mitrailleuse M2H en tourelle qui longe la position irakienne attaquée en ouvrant le feu avec sa M2HB. Le tireur M2HB abat 2 soldats irakiens avec son AK-47 (dont un qui levait les bras) et le véhicule roule sur les corps. Un autre tireur à l'AK-47 fait feu depuis une trappe sur l'avant du M1117. Les 2 véhicules attaquent ensuite deux positions voisines de l'armée irakienne à la même disposition. Le Humvee débarque ses combattants près de la première tandis que le M1117 contourne les positions puis revient tirer sur les soldats irakiens qui s'enfuient de la position attaquée par le Humvee. Le Humvee abat un autre fuyard, le M1117 également, qui porte un uniforme de la police fédérale semble-t-il ; le véhicule roule de nouveau sur le corps.








Kamikazes (identité) :

1 : Abu Noor Al Beljiki (Belge). Lors de son discours un Steyr AUG est posé non loin.



2 : Abu Oussama Al Urdoni (Jordanien).



3 : Abu Hamza Al Maslawi (Irakien, Mossoul).




Véhicules kamikazes (types, impact) :

1 : Abu Noor Al Beljiki pilote une camionnette avec plaques de blindage artisanales et blindage SLAT sur l'avant.




2 : Abu Asma Al Urdoni conduit un véhicule léger renforcé de plaques de blindage et blindage SLAT sur l'avant.



3 : véhicule léger renforcé de plaques de blindage et blindage SLAT sur l'avant.



Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : dans la séquence 1, au moins 6-7 hommes débarquent des véhicules improvisés dont un tireur RPG-7. Un homme est armé d'une M249 SAW, un autre porte un lance-roquettes antichar RPG monocoup.

Dans la séquence 2, avant le départ des véhicules, au moins 19 hommes sont visibles dont un tireur PK. 5 ou 6 hommes débarquent des véhicules pour l'assaut sur la première position. Ce sont en tout 12 combattants au moins qui sortent des véhicules dont un tireur RPG-7. L'autre attaque avec les 2 véhicules restants engagent le même effectif.







Dans la séquence 4, on peut voir des combattants casqués ; l'un est armé d'un lance-roquettes RPG monocoup, un autre d'un Steyr AUG. Le groupe de combat en milieu urbain dispose de 2 RPG-7, d'une PK. Un des tireurs RPG-7 porte une AK-47.







Dans la séquence 5, les combattants de l'EI sont qualifiés d'inghimasiyyi noirs par un bandeau.

Destructions de véhicules adverses : dans la séquence 2, le BMP-1 de la première position attaquée est incendié avec une grenade jetée par une trappe.



Butin matériel : dans la position de la séquence 2 attaquée par le groupe de 2 véhicules, un mortier et un Humvee sont abandonnés par l'armée.




Morts/prisonniers/blessés adverses : néant (à part ceux signalés abattus pendant les combats ci-dessus).

Morts/blessés de l'EI : un blessé est porté sur le dos d'un camarade dans la séquence 4.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah est suivie du logo de la wilayat, sous-titré en anglais, avec nouvel effet visuel toujours basé sur l'eau.

Dans la séquence 1, une scène de combat du film Kingdom of Heaven est utilisée. On peut voir aussi Abu Muhammad al-Adnani et Omar al-Shishani.






Dès la séquence 2, la plupart des attaques sont filmées en GoPro montées sur les combattants.

Des images de Kingdom of Heaven sont de nouveau utilisées dans la séquence 5.

La vidéo utilise massivement les drones pour filmer les assauts mécanisés et les trajets des VBIED jusqu'à l'explosion.

Religion : dans la séquence 1, un combattant lit le Coran. Plusieurs combattants sont filmés de nuit, en prière. On peut voir aussi le Coran avec les inscriptions suivantes : «  Sharia, La loi/le prescrit d'Allah, Seigneur des cieux et des terres ».

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : 26''- 2'19'' Adajah
2 : ?
3 : 5'11'' – 9'04'' Like a terrifying thunder
6 : ?
7 : 16'43'' - 18'30'' Qad'Azamna
8 : ?
9 : 21'44'' – 24'40'' Hayya Inghamis
10 : 24'53'' – 26'25'' Dawlatal Islami Suliy

Commentaires particuliers : la wilayat Dijlah est l'une de celles qui produit encore le plus de vidéos militaires en Irak. Logique, puisque l'EI semble accorder une importance particulière à la défense de Mossoul et à sa médiatisation. A noter que l'EI ne se contente pas d'une posture défensive mais montre des opérations offensives (assauts mécanisés) et contre-attaque, harcèle l'adversaire (VBIED).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire