mardi 25 octobre 2016

Mourir pour Assad 8/Harakat Hezbollah al-Nujaba dans la bataille de Mossoul

Harakat Hezbollah al-Nujaba (HHN) est une milice chiite irakienne créée au départ comme paravent, en Syrie, au déploiement de milices chiites irakiennes plus anciennes comme Asaib Ahl al-Haq (AAH). HHN prend progressivement son autonomie et après avoir combattu aux côtés du régime syrien en 2013-2014, revient en Irak pour affronter l'EI après juin 2014. HHN revient en Syrie dès le printemps 2015 et joue en particulier un grand rôle dans la bataille d'Alep : en octobre 2016, alors que se déclenche la bataille de Mossoul, HHN prépare ses forces pour celle-ci tout en maintenant un contingent de plusieurs milliers d'hommes à Alep, en Syrie. Les publications d'HHN sur les réseaux sociaux permettent de mesurer son degré d'engagement dans la bataille de Mossoul (même s'il n'y a pas encore d'images au combat directement) et donc l'implication des milices chiites, qui sont censées ne pas rentrer dans la ville elle-même et plutôt contribuer à la poussée vers l'ouest de la ville de Mossoul, en direction de Tal Afar.

Dès le 17 octobre, HHN publie un spot de propagande annonçant sa participation à la bataille de Mossoul, en recyclant des images de ses combats en Irak et en Syrie aux côtés du régime1, puis rajoute un deuxième trailer de propagande dans la même journée2.

Le 18 octobre, HHN publie les photos de la conférence avec Moqtada al-Sadr, qui réunit aussi al-Kaabi et Amiri, le chef de l'organisation Badr, autrement dit les principaux responsables des milices chiites irakiennes.

Au centre, Moqtada al-Sadr, à sa droite Amiri, et à l'extrême-droite al-Kaabi, le chef d'HHN.


Une photo du 19 octobre montre un convoi d'HHN avec de nombreux Toyota Land Cruiser et un lanceur IRAM quadritube sur camion. Une autre photo dévoile un BMP-1 camouflé sur porte-chars. Une vidéo montre les lance-roquettes d'HHN : outre 2 lanceurs IRAM bitubes sur pick-up et un LRM sur pick-up, on voit un autre lanceur IRAM à 8 tubes sur camion.


Le BMP-1 camouflé que l'on reverra sur la vidéo longue du 22 octobre.

IRAM à 8 tubes monté sur camion.

Humvee avec DSHK en tourelle. On note le drapeau d'HHN omniprésent sur ses véhicules.


Le 21 octobre, HHN filme 4 de ses véhicules lance-roquettes qui arrivent à Qayyara, au sud de Mossoul. Dès ce jour-là, une courte vidéo montre un énorme convoi de véhicules se dirigeant vers Mossoul3.





Le 22 octobre, HHN met en ligne la vidéo longue4 détaillant le convoi déjà vu précédemment qui remonte vers Mossoul, en partie filmé par drone. On peut y voir un énorme convoi comprenant des dizaines de Toyota Hilux et Land Cruiser aux drapeaux de l'organisation, avec probablement plusieurs centaines de combattants. L'une des scènes montre par exemple 5 Toyota Land Cruiser avec chacun une dizaine de combattants environ. Une scène filmée par drone montre 12 pick-up chargés de combattants (au moins 100 hommes). On voit plus loin 10 Land Cruiser chargés de combattants, plus de nombreux Toyota Hilux et autres véhicules dont certains de la police fédérale. Dans le convoi, on peut voir 2 véhicules légers Safir iraniens, l'un avec un canon sans recul de 106 mm, l'autre avec un LRM Type 63. Il y a également 3 Humvees renforcés de plaques de blindage, un porte-chars transportant un BMP-1 et un M113, un ILAV Badger, un M1117 avec tourelle embarquant un ZU-23 monotube et deux pick-up portant des lanceurs IRAM bitubes. Ce déploiement de matériel montre l'extrême porosité entre la milice chiite et les forces de sécurité irakiennes. Le même jour, d'autres photos montrent des hommes d'HHN au combat dans le nord de la province de Salahuddine.


En 2ème position, le Safir (véhicule léger iranien) à canon sans recul de 106.



2 des 3 Humvees de la colonne.

Le BMP-1 sur porte-chars avec un M113.

A gauche, un ILAV Badger.

Les 3 Humvees (ci-dessus et ci-dessous) dans la colonne.


M113 et BMP-1 sur porte-chars.



IRAM bitube sur pick-up.

M1117 avec canon ZU-23 (23 mm) monotube.

Safir avec LRM Type 63.





Le 23 octobre, al-Kaabi, le chef d'HHN, déclare que la bataille de Mossoul est une étape importante de la lutte contre l'EI mais ne marque pas pour autant la fin de la guerre. HHN publie aussi une photo de ses 2 lance-roquettes bitubes IRAM sur pick-up : les photos d'HHN sont désormais sous-titrées en anglais.


Les 2 pick-up avec IRAM, on note la traduction en anglais en bas à droite.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire