mercredi 28 septembre 2016

Tactiques militaires de l'EI-Synthèse 9

La synthèse n°9 récapitule les vidéos 41, 42, 43, 44 et 45 de propagande militaire de l'EI étudiées avec le questionnaire. Cet échantillon marque sans doute un tournant dans la production de vidéos militaires de l'EI.

Ce n'est pas tant la question du lieu qui est importante ici : en effet, on repasse à 4 vidéos irakiennes pour 1 syrienne. En Irak, nous avons les wilayats Ninive, Salahuddine, al-Furat et Shamal Bagdad, pour la wilayat al-Barakah en Syrie. Les opérations se déroulent respectivement, pour celles où les lieux sont identifiables, au nord de Samarra, près et dans Hasakah, près d'al-Rutbah et au nord de Bagdad, près d'al-Tarmiyah notamment.



Ce sont les questions de date qui comptent ici : pour commencer, il a fallu plus d'un mois pour avoir les 5 vidéos de cet échantillon. A titre de comparaison, l'échantillon précédent du mois d'août avait été rassemblé en un peu moins de deux semaines. Il y a donc un recul de la production de vidéos militaires de l'EI probablement lié à la mauvaise situation militaire du groupe, clairement sur la défensive. Encore plus intéressant, toutes les vidéos sauf une sont composées totalement ou en partie non négligeable d'images d'archives plus ou moins anciennes. La wilayat Ninive a inséré dans sa vidéo une séquence remontant à 2012-2013, avant même la création de l'EI. Toute la vidéo de la wilayat Salahuddine est composée d'images d'archives : morceaux remontant à 2012, là encore avant la création de l'EI, et l'essentiel probablement dans le second semestre 2015. La vidéo de la wilayat al-Barakah remonte aux dernières grandes offensives de l'EI en mai-juin 2015 : le groupe montre les combats dans Hasakah. De la même façon, la wilayat Shamal Bagdad montre au moins deux opérations qui remontent à l'année 2015. Il n'y a que la wilayat al-Furat, de plus en plus présente dans les productions militaires, qui semblent montrer uniquement des opérations plutôt récentes, en 2016.

Technical avec canon sans recul-wilayat al-Furat.


Le type de vidéos est donc cette fois assez peu varié : nous avons surtout des images de pure propagande. Celle de Ninive insiste en particulier sur les kamikazes ; la wilayat Salahuddine rend hommage à un cadre tué au combat fin 2015 et déjà vu mort dans une autre vidéo de la wilayat. Pour al-Barakah, les archives montrent des opérations en milieu urbain, avec beaucoup de combats de rues. Malgré l'emploi d'archives, on constate par contre que la wilayat Shamal Bagdad, comme nombre de wilayats irakiennes, repasse à la guérilla/insurrection : pose d'IED, tirs de snipers, embuscades, exécutions nocturnes menées par un commando surarmé et nombreux de « sahwat hunters ». La wilayat al-Furat quant à elle semble développer ses capacités de raids motorisés/mécanisés avec véhicules de tout type ; on remarque probablement des véhicules ou armes prises lors de l'offensive ratée de la Nouvelle Armée Syrienne à Al-Bukamal en juin 2016.

Commando nocturne "sahwat hunters"-wilayat Shamal Bagdad.


Les adversaires de l'EI sont également un peu moins divers. A Ninive, l'EI s'attaque à l'armée irakienne. A Salahuddine, il s'en prend plutôt à la police fédérale. La vidéo d'al-Barakah montre les combats contre le régime syrien. Les wilayats al-Furat et Shamal Bagdad ciblent à la fois l'armée et la police irakiennes dans leurs opérations. Il faut noter que la première n'hésite pas à attaquer une position défensive où stationnent plusieurs véhicules blindés M113 et des Humvees ; la seconde abat peut-être avec un ZU-23 un hélicoptère EC-635 de l'aviation irakienne (impossible de dire pour l'instant s'il s'agit d'une image d'archive ou plus récente). A Shamal Bagdad, l'EI semble cibler particulièrement la mobilisation tribale sunnite au nord de Bagdad.

Hélicoptère en flammes s'écrasant vers le sol-wilayat Shamal Bagdad.


En tenant compte du fait qu'il s'agit surtout d'images de propagande, les effectifs fluctuent selon les wilayats. Les vidéos de Ninive et Salahuddine ne montrent que quelques dizaines d'hommes au maximum. A l'époque des dernières grandes offensives de mai-juin 2015, l'EI alignait, comme ici à al-Barakah, des effectifs beaucoup plus conséquents en première ligne (on voit plus de 50 hommes en une seule fois sur cette vidéo). Les raids motorisés et mécanisés de la wilayat al-Furat, par contre, sont de plus en plus étoffés : on y voit ici jusqu'à 50 hommes également embarqués sur des véhicules de plus en plus nombreux. Pour Shamal Bagdad, par contre, le retour à l'insurrection est signe d'une baisse des effectifs, sauf pour le commando de chasse nocturne, étoffé comme on l'a dit.

Renouvellement de la bayat envers le calife-wilayat al-Furat.

Les moyens d'appui lourds sont réduits au minimum, d'autant qu'ici beaucoup de vidéos montrent des images anciennes. La wilayat al-Furat, qui montre les images les plus récentes, n'engagent qu'un mortier de 120 mm et des roquettes artisanales, ce qui est logique au vu du raid motorisé/mécanisé. La wilayat Shamal Bagdad ne met en action qu'un seul canon sans recul SPG-9 facilement transportable. Rien de comparable à ce qu'on voit à Hasakah en mai-juin 2015 où l'EI utilise un canon D-30, un canon M-46, des roquettes, etc.

Mortier de 120 mm et roquettes artisanaleswilayat al-Furat.
 

Le constat est le même pour les véhicules. La wilayat al-Furat, une des plus intéressantes à observer ces temps-ci sur le plan militaire, monte des raids motorisés/mécanisés qui pour l'un, dans la vidéo, aligne jusqu'à 16 véhicules. Non seulement le nombre de véhicules augmente, mais la wilayat déploie de plus en plus de véhicules blindés improvisés (pick-up ou 4x4), sans parler des armes américaines (M2HB ou M1919 de cal.30) montées sur les technicals en plus des habituels ZU-23 ou KPV ; ces armes ont probablement été prises à la Nouvelle Armée Syrienne en juin. La wilayat Shamal Bagdad ne montre qu'un seul technical avec ZU-23 monotube qui tire contre l'hélicoptère (s'il ne s'agit pas d'images d'archives). Plus de T-55, T-62 comme on en voit à Hasakah en mai-juin 2015, ni même de D-30, de M198 que l'on voit dans la vidéo d'archives de la wilayat Ninive...

Les véhicules de la colonne motorisée/mécanisée de la wilayat al-Furat.




Seules les vidéos de Ninive et d'al-Furat montrent des kamikazes « récents », 4 en tout. 2 sont Irakiens, 1 Syrien, 1 Tadjik : de nouveau les locaux sont majoritaires, mais on note encore la présence d'un combattant d'Asie Centrale, décidément très nombreux parmi les kamikazes depuis des mois. Un des Irakiens utilise un camion-citerne avec blindage SLAT sur l'avant. Le Syrien pilote un camion-benne avec plaques de renfort et blindage SLAT sur l'avant pour se faire exploser sur une position de la police avant le raid motorisé/mécanisé de la wilayat al-Furat ; son explosion et celle qui suit du combattant tadjik provoquent des dégâts importants, on est dans l'utilisation classique des VBIED par l'EI en avant d'un raid.

VBIED-wilayat al-Furat.


La vidéo de la wilayat Ninive montre un instructeur formant un groupe de 15 hommes sur M-16. Les combattants apprennent à monter et démonter une mitrailleuse lourde KPV et une autre DSHK, et s'entraînent au close-combat. Dans la vidéo d'al-Furat, on note un certain nombre de tireurs à la mitrailleuse PK embarqués sur les véhicules (les mitrailleuses étant parfois sur les toits des pick-up). En combat rapproché, les fantassins débarqués utilisent des grenades et on trouve aussi au moins un tireur RPG-7. A Shamal Bagdad, outre l'emploi de snipers, on remarque des tirs de RPG-7 à courte portée et une embuscade montée avec un tireur RPG-7, un mitrailleur PK, un fantassin et un sniper. Le commando de chasse nocturne est particulièrement bien équipé : casques, protections individuelles, nombreuses armes, et les exécutions se font ponctuellement au pistolet à silencieux (ou sans).


Fantassins débarqués-wilayat al-Furat.
Tireur PK-wilayat al-Furat.


Tireur RPG-7-wilayat al-Furat.



Dans la vidéo d'al-Furat, un Humvee capturé est incendié par l'EI qui ne cherche pas à récupérer le véhicule. Lors de l'explosion des 2 VBIED avant un raid, de nombreux véhicules adverses (Land Cruiser surtout) sont détruits. A Shamal Bagdad, si l'on excepte les IED, un seul véhicule semble être détruit par tir de SPG-9 (un ILAV Badger).



Humvee capturé et bientôt incendié-wilayat al-Furat.


La même vidéo d'al-Furat montre un butin qui sans être énorme, est déjà non négligeable : 3 obus à fléchettes, 4 AK, 1 DSHK ; puis 1 Humvee est pris de même qu'un véhicule de la police fédérale. Un mortier avec munitions, un RPG-7, une RPK, une PK et un canon sans recul SPG-9 avec munitions font aussi partie du butin. L'EI présente un bilan de l'opération du 31 juillet 2016 (probablement l'attaque de la séquence 4) : 20 tués, 30 blessés, 1 Humvee détruit, 1 capturé, 3 casernes incendiées, 2 camions détruits, des armes capturées, 5 technicals détruits. L'EI capture aussi plusieurs véhicules de la police fédérale : deux Humvee, un technical avec LRM Type 63, plusieurs autres armes embarquées (dont un avec DSHK), un mortier moyen. Enfin, un véhicule de la police fédérale est capturé. Le butin comprend également un mortier moyen, un mortier léger, des obus de mortier, 5 AK, 5 RPG-7 avec munitions, 5 PK, 1 DSHK avec munitions.



Si l'on enlève les tués des exécutions ou tirs de snipers de la vidéo Shamal Bagdad, la vidéo d'al-Furat montre 7 combattants adverses tués au combat.

En revanche l'EI ne montre pas ses morts et ses blessés (pour les images récentes du moins).

Un nouvel effet visuel en 3D a été appliqué au logo de la wilayat Ninive. La vidéo de Salahuddine insiste particulièrement sur Zarqawi, de nombreuses images d'archives le montrent. La vidéo d'al-Barakah emploie des extraits du film Kingdom of Heaven, qui semble particulièrement prisé par les équipes de montage des vidéos de propagande de l'EI puisqu'il apparaît aussi dans la vidéo Shamal Bagdad. Le logo de la wilayat al-Furat se voit appliquer un nouvel effet visuel, basé sur l'eau, qui ressemble à celui de la wilayat Dijlah.


Extrait du film Kingdom of Heaven-wilayat Shamal Bagdad.



Dans la vidéo Ninive, outre un combattant en prière, on remarque 2 combattants qui s'expriment avec le Coran posé à côté d'eux. Dans la vidéo al-Barakah, il y a la traditionnelle prière de remerciement après le combat. Cette même prosternation revient dans la vidéo al-Furat où l'on voit aussi le renouvellement de l'allégeance au calife par les combattants. Un hadith est incrusté dans la vidéo Shamal Bagdad.




Prosternation de remerciement-wilayat al-Furat.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire