lundi 19 septembre 2016

Mourir pour le califat 44/Les terrifiants détonateurs-Wilayat al-Furat

Merci à https://twitter.com/green_lemonnn

Titre : Les terrifiants détonateurs

Durée : 24 minutes 3 secondes.

Lieu(x) : l'assaut de la séquence 3 a lieu au nord d'al-Rutbah, de même que l'attaque de VBIED de la séquence 4. Cellle de la séquence 5 a lieu à l'ouest d'al-Rutbah.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : la séquence 4 est datée par la vidéo elle-même du 31 juillet 2016.

Type de vidéo : c'est une vidéo montrant des raids motorisés/mécanisés mobiles (avec souvent les mêmes véhicules), mâtinée d'images d'archives et de propagande.

Découpage (séquences) :

1: 17'' – 2'10'', introduction, images d'archives, décompte des morts sur un siècle.
2 : 2'10'' – 5'43'', images d'archives.
3 : 5'43'' – 9'58'', assaut sur une position de l'armée au nord d'al-Rutbah.
4 : 9'58'' – 15'56'', assaut sur une position de la police fédérale au nord d'al-Rutbah.
5 : 15'56'' – 20'16'', assaut sur une position de la police fédérale à l'ouest d'al-Rutbah.
6 : 20'16'' – 24'3'', assaut sur une position de la police fédérale.



Forces attaquées/adversaires : dans la séquence 3, un M113 sort de la position attaquée par l'EI. On peut voir un Humvee et plusieurs soldats irakiens manoeuvrer dans la position. Il s'agit probablement de l'armée irakienne.



Dans la séquence 4, la position attaquée au nord d'al-Rutbah est défendue par le 2ème régiment de commandos. L'EI attaque la police fédérale irakienne, comme dans les autres raids ensuite.



Effectifs engagés : dans la séquence 5, la colonne de l'EI embarque au moins 40 à 50 hommes, visibles au moment du renouvellement du serment d'allégeance.



Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : dans la séquence 6, l'EI emploie un mortier de 120 mm et une dizaine de roquettes artisanales.




Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : dans la séquence 2, on peut voir un pick-up entièrement recouvert de plaques de blindage additionnel, et un autre véhicule léger blindé de la même manière.




L'attaque de la séquence 3 met en œuvre un pick-up surblindé embarquant une DSHK à l'arrière, un véhicule léger surblindé, un pick-up avec ZPU-2 et un Land Cruiser avec bitube ZU-23. Un Toyota Hilux embarque une M2HB à l'arrière. Un autre Hilux dispose lui d'un canon sans recul.






Dans la séquence 4, les VBIED sont couverts par un technical avec DSHK qui embarque aussi un tireur PK (qui tire aussi depuis le sol). Un Land Cruiser avec ZU-23 monotube est également utilisé. Les véhicules suivent l'explosion du VBIED et tirent en mouvement, de même que les tireurs embarqués (1 avec PK).





Dans la séquence 5, la colonne de l'EI comprend 2 pick-up blindés avec plaques additionnelles et au moins 6 autres technicals ou pick-up. On peut voir un Toyota Hilux avec PK sur le toit ; 2 véhicules légers renforcés de plaques dont un embarque une mitrailleuse Type 77/85 en tourelle protégée par un bouclier. Un autre Hilux embarque une mitrailleuse lourde KPV ; on retrouve le technical avec canon sans recul, probablement un SPG-9. Il y a un Land Cruiser avec ZPU-2, un Hilux avec KPV protégé par un bouclier. Plusieurs plans larges au moment du départ de la colonne permettent de voir que celle-ci compte en tout 16 véhicules au moins. Le Land Cruiser avec ZPU-2 ouvre le feu en mouvement. Un Toyota Hilux embarque une mitrailleuse M1919 cal. 30 de 7,62 mm.















Dans la séquence 6, un Hilux avec DSHK tire sur l'adversaire.



Kamikazes (identité) :

1 : Abu Ala Al Shami (Syrien).



2 : Abu Hussein al Tajiki (Tadjik). Ce dernier s'exprime en russe et son discours, où il menace notamment les Américains, est sous-titré en arabe.

Véhicules kamikazes (types, impact) :

1 : Abu Hussein al Tajiki est filmé dans un camion-benne renforcé de plaques de blindage et de blindage SLAT sur l'avant et les côtés. On peut voir sur le tableau de bord le bouton-poussoir pour déclencher l'explosion.



2 : Abu Ala Al Shami pilote ce même camion pour se faire exploser.







Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : dans la séquence 3, au moins 5 hommes dont un tireur PK débarquent des véhicules. Un tireur PK monte sur le Land Cruiser avec ZU-23 pour tirer. 


 

Dans la séquence 5, 5 ou 6 combattants débarquent des véhicules de combat improvisés. Une fois à l'intérieur de la position adverse, certains lancent des grenades dans les bâtiments.





Dans la séquence 6, plusieurs combattants sont visibles dont un tireur RPG-7.



Destructions de véhicules adverses : dans la séquence 3, un Humvee de couleur sombre capturé dans la position est incendié. 

 

Dans la séquence 4, de nombreux véhicules dont des Land Cruiser ont été détruits par l'explosion du 2ème VBIED (non visible).

Butin matériel : dans la séquence 3, le butin comprend 3 obus à fléchettes, 4 AK, 1 DSHK.





Dans la séquence 4, 1 Humvee est pris de même qu'un véhicule de la police fédérale. Un mortier avec munitions, un RPG-7, une RPK, une PK et un canon sans recul SPG-9 avec munitions font aussi partie du butin.





L'EI présente un bilan de l'opération du 31 juillet 2016 (probablement l'attaque de la séquence 4) : 20 tués, 30 blessés, 1 Humvee détruit, 1 capturé, 3 casernes incendiées, 2 camions détruits, des armes capturées, 5 technicals détruits.



Dans la séquence 5, l'EI capture plusieurs véhicules de la police fédérale : deux Humvee, un technical avec LRM Type 63, plusieurs autres armes embarquées (dont un avec DSHK), un mortier moyen.






Dans la séquence 6, un véhicule de la police fédérale est capturé. Le butin comprend un mortier moyen, un mortier léger, des obus de mortier, 5 AK, 5 RPG-7 avec munitions, 5 PK, 1 DSHK avec munitions.








Morts/prisonniers/blessés adverses : dans la séquence 3, l'EI filme 4 corps de soldats irakiens dans la position investie.

Dans la séquence 6, un soldat irakien qui se rend en levant les mains est immédiatement abattu. En tout 3 corps sont filmés.

Morts/blessés de l'EI : néant.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah de l'entame de la vidéo est suivie par le logo de la wilayat, avec nouvel effet visuel (basé sur l'eau, comme celui de la wilayat Dijlah), sous-titré en anglais.

La séquence 1 fait un décompte macabre des pertes humaines provoquées selon l'EI par la « croisade » (guerres entre non-musulmans) de 1907 à 2007 : 16 millions pour la Première Guerre mondiale, 44 millions pour la Seconde Guerre mondiale, 10 millions pour la guerre civile russe, 1,2 millions pour la guerre civile espagnole, 20 millions pour les guerres de l'URSS, 7 millions pour les guerres en Afrique, 9 millions pour les guerres au sud de l'Europe, 5 millions dans les guerres du sud-est asiatique, 3,5 millions au Moyen-Orient, 13,5 millions en Afrique du Nord.

La séquence 2 montre des images d'archives : Omar al-Shishani, explosion de VBIED dans la wilayat al-Anbar, destruction symbolique de la frontière Syrie-Irak à l'été 2014. L'EI explique que les pertes américaines en Irak de 2003 à 2010 se montent à 35 460 tués (contre 4 300 reconnus), 50 000 blessés, sans compter 167 000 attaques contre les soldats américains. La guerre aurait coûté 1,8 trillion de dollars et la moitié du matériel américaine ne fonctionnerait plus (!). D'autres images archives viennent de la wilayat al-Furat, de la wilayat Dijlah. L'EI remontre aussi les images du butin après l'échec de l'assaut de la Nouvelle Armée Syrienne contre al-Bukhamal, fin juin 2016.

La séquence 4 montre de nombreux kamikazes et leurs VBIED de vidéos précédentes de l'EI. On peut voir un VBIED arborant sur sa portière une inscription : 45ème brigade de VBIED/IED (déjà vu dans une autre vidéo de l'EI : wilayat Salahuddine, de mémoire).

Religion : dans la séquence 5, il y a un extrait du discours "Dites aux Muta ( terme désignant les chiites en référence au mariage temporaire) de cette colère" du Sheikh Abu Muhamad Al Adnani, qui est bien mort selon le bandeau. Juste après les combattants renouvellent leur allégeance au califat. On réentend le discours d'al-Adnani plus tard dans la séquence.

Dans la séquence 6, à leur retour après l'attaque, les combattants procèdent à la prosternation de remerciement.



Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : ?
2 : 6'05'' – 8'01'' Ya Chababa Dinina
3 : 8'09'' – 9'10'' Hayya Inghamis
4 : ?
5 : 9'34'' – 9'51'' Al Hamdullilah
6 : ?
7 : 12'54'' – 14'07'' Kulamah
9 : 15'26'' – 15'46'' Al Hamdullilah
10 : ?
11 : ?
13 : ?


Commentaires particuliers : la wilayat al-Furat est assez présente dans les vidéos militaires de l'EI, alors même que les opérations militaires sont de moins en moins montrées dans les vidéos, l'EI étant clairement sur la défensive. La wilayat met en œuvre des colonnes d'assaut motorisées avec développement d'un élément mécanisé (véhicules de combat improvisés) de plus en plus présent. Les raids visent, comme dans la vidéo précédente de la wilayat déjà, des objectifs de faible envergure : petites positions de l'armée ou de la police fédérale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire