mardi 13 septembre 2016

Mourir pour le califat 43/La gloire du djihad-Wilayat al-Barakah


Merci à https://twitter.com/green_lemonnn et https://twitter.com/MathieuMorant


Titre : La gloire du djihad

Durée : 26 minutes 25 secondes.

Lieu(x) : l'EI, dans la séquence 3, attaque l'ancienne prison al-Adath et la station électrique située à quelques kilomètres au sud d'al-Hasakah. Dans la séquence 4, il est à l'attaque de la ville de Barakah (Hasakah). Les combats de la séquence 5 ont lieu dans le quartier d'al-Nashwa, au sud-ouest de la ville et dans les quartiers sud-est.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : la séquence 3 donne elle-même la date de l'opération montrée : nous sommes en mai 2015, au moment où l'EI s'approche de la ville d'al-Hasakah par le sud. La séquence 4 donne aussi la date : juin 2015. Ce sont donc des opérations datant d'un an et demi qui sont montrées dans cette vidéo.

Type de vidéo : c'est une vidéo de propagande, montrant des images d'archives, où l'EI est à l'offensive notamment en milieu urbain.

Découpage (séquences) :

1 : 9''- 48'', introduction.
2 : 48'' – 6'50'', histoire et archives.
3 : 6'50'' – 13'28'', assaut sur la centrale électrique et la prison.
4 : 13'28'' – 17'40'', combats à Hasakah.
5 : 17'40'' – 26'25'', combats à Hasakah.



Forces attaquées/adversaires : l'EI affronte le régime syrien. Dans la séquence 4, un A-10 américain est filmé en train de survoler les positions de l'EI.



Effectifs engagés : dans la séquence 4, un chef fait un discours devant plus de 50 combattants.



Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : dans la séquence 3, un canon D-30 est utilisé de nuit en tir tendu. Il y a aussi une mitrailleuse Type 77/85 sur affût (12,7 mm). Plus loin, on voit un mortier, le même canon D-30 probablement et un canon M-46 de 130 mm.







Dans la séquence 4, un combattant utilise un mortier léger. Le D-30 de la séquence 3 est probablement le même que celui vu dans la séquence 4, tout comme le M-46. Il y a aussi une ou plusieurs batteries de mortiers lourds de 120 mm.







Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : dans la séquence 3, un char T-55 ouvre la voie aux fantassins. Un véhicule transport de troupes improvisé est également engagé. Un Toyota Land Cruiser embarque 6 tubes lance-roquettes Grad de 122 mm.




Dans la séquence 4, l'EI engage un Toyota Hilux avec mitrailleuse lourde KPV. Un véhicule similaire dispose d'un bouclier pour protéger le KPV. Un Land Cruiser embarque un ZU-23. Ce dernier tire sur les A-10 en l'air. Un char T-62 est pourvu d'un dais de camouflage sur la tourelle qui recouvre toute la longueur du char.






Dans la séquence 5, le Land Cruiser avec ZU-23 est utilisé en tir tendu dans le combat urbain. Le T-62 avec dais est également utilisé en combats de rues. Un camion léger Kia Motors avec KPV est utilisé de nuit en tir tendu.















Kamikazes (identité) :

1 : Abu Naim Al Homsi (Syrien)

2 : Abu Ali Al Ordoni (Jordanien)




3 : Abu Al Manzar Al Halabi (Syrien)

4 : Abdallah Al Shami (Syrien)





Véhicules kamikazes (types, impact) :

1 : Abu Naim Al Homsi pilote un camion-benne avec blindage artisanal.



2 : Abu Ali Al Ordoni conduit un camion léger Kia Motors sans blindage particulier.


3 : Abu Al Manzar Al Halabi pilote un camion.

4 : Abdallah Al Shami pilote un camion-benne avec blindage artisanal. Il jette son engin sur le siège du parti Baath.



Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : dans la séquence 3, l'assaut démarre de nuit avec un groupe de combat comprenant un tireur RPG-7. On voit plus loin le tireur PK. Le jour levé, on revoit un groupe de combat avec tireur SVD et tireur PK, qui porte un rapace (!) sur le dos.




Dans la séquence 4, le premier groupe de combat visible comprend des tireurs AK-47 et M-16, un homme portant des roquettes de RPG-7 et un autre des explosifs.



Dans la séquence 5, l'EI utilise des grenades en combat urbain. Un sniper tire avec un RPK à lunette (?).


Destructions de véhicules adverses : dans la séquence 3, on voit un char T-55 détruit.


Butin matériel : dans la séquence 4, un BRDM-2 est capturé.


Dans la séquence 5, l'EI prend un technical avec KPV protégé par un bouclier, un autre du même type sans l'arme embarquée, un camion léger Kia Motors avec ZU-23 bitube.




Dans la séquence 5, l'EI met la main sur des stocks d'armes et de munitions : AK-47, roquettes de RPG-7, grenades, 3 RPG-7, des obus d'artillerie, au moins 2 missiles antichars Metis.



Morts/prisonniers/blessés adverses : dans la séquence 3, près de la centrale électrique, l'EI filme 5 corps adverses.

Dans la séquence 5, au moins 28 corps adverses sont filmés par l'EI.

Morts/blessés de l'EI : dans la séquence 5, l'EI filme 3 de ses morts et un blessé porté sur son dos par un autre combattant.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah est suivie du logo de la wilayat, sous-titré en anglais, avec effet visuel.

La séquence 2 utilise des images du film Kingdom of Heaven (souvent utilisé par l'EI), et d'autres films évoquant la bataille de la tranchée. Abu Yassir Al Maghrebi, un combattant de l'EI, prononce un discours pendant cette séquence. L'EI semble comparer sa situation aux moments où l'islam a été assiégé, notamment l'offensive des Mongols sur le califat abbasside au XIIIème siècle. Il montre aussi les violences faites aux musulmans dans certains pays pour conforter son rôle de « sauveur ».

Religion : à la fin de la séquence 5, des combattants débarqués de leur véhicule prient face contre terre.


Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : 15'' - 40'' Ilejhim Rakibna
4 : 10'02'' – 10'09'' Adajah
5 : ?
6 : 12'40'' – 13'17'' Ilejhim Rakibna
7 : 15'35'' – 16'34'' Adajah
8 : ?
9 : 17'42'' – 18'07'' Ilejhim Rakibna
10 : ?
11 : 21'43'' – 22'06'' Adajah
12 : ?
13 : 23'54'' – 25'53'' Radiddou Allah Akhbar

Commentaires particuliers : l'EI utilise ici, de nouveau des images d'archives remontant à l'année 2015. La wilayat al-Hasakah choisit donc la pure propagande et ne montre pas ses opérations récentes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire