samedi 13 août 2016

Mourir pour le califat 38/La volonté de combattre-Wilayat al-Anbar

Merci à https://twitter.com/BiladFransa et https://twitter.com/MathieuMorant

Titre : La volonté de combattre.

Durée : 35 minutes 3 secondes.

Lieu(x) : les combats de la séquence 2 ont lieu dans la ville de Kabisa, à 2 km à l'ouest de Hit. Un autre combat de la séquence 3 a lieu dans le secteur d'al-Dolab, à 8 km au nord de Hit. L'attaque du VBIED et les combats de la séquence 5 se déroulent à Jarayshi, juste au nord de Ramadi. Dans la séquence 6, les combats ont lieu à Albu Risha (nord-ouest de Ramadi). Dans la séquence 7 ils se déroulent à Zankora, au nord-ouest de Ramadi.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : les combats à Kabisa ont probablement lieu le 1er juin, date à laquelle l'EI tente de s'emparer de la localité. Ceux d'al-Dolab datent probablement aussi du mois de juin. L'attaque sur Jarayshi remonte au 12 mai dernier. Albu Risha avait été repris par l'EI le 13 juin. Les combats à Zankora remontent probablement à la mis juin. Il y a donc entre 2 et 3 mois d'écart entre les opérations montrées et la vidéo.

Type de vidéo : c'est une vidéo mixte : beaucoup d'images d'archives, un long passage sur un cadre tué par une frappe aérienne, des opérations de faible ampleur qui s'assimilent de plus en plus à un retour à la guérilla.

Découpage (séquences) :

1 : 11" - 3'17", archives, cartes.
2 : 3'17" - 6'07", combats à Kabisa.
3 : 6'07" - 7'32", combats à al-Dolab.
4 : 7'32" - 11'07", archives et VBIED.
5 : 11'07" - 18'03, combats à Jarayshi.
6 : 18'03" - 31'50", hommage aux cadres dont Khalid Khalaf, combats à Albu Risha.
7 : 31'50" - 35'3", combats à Zankora.

 

Forces attaquées/adversaires : dans la séquence, 2 combattants dont 1 avec M-4 se tiennent devant un char M-1 Abrams en feu.

L'EI affronte dans la séquence 5 l'armée ou la police fédérale. Un F/A-18 intervient pour bombarder les positions de l'EI. Un Bell IA 407 de l'aviation irakienne survole l'EI.




Au début la séquence 6, l'EI filme 2 B-1B Lancer. Un Bell IA 407 survole aussi les positions de l'EI à Albu Risha, un KPV sur technical ouvre le feu sur lui. On peut voir plus loin 2 Bell IA 407 dans le ciel. Un combattant de l'EI avec M249 tire une longue rafale sur un drone.








Effectifs engagés : plutôt faibles dans chacune des opérations, quelques dizaines de combattants au plus.

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : dans la séquence 6, l'EI tire des roquettes artisanales sur les positions de l'armée irakienne.



Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : dans la séquence 3, à al-Dolba, un véhicule improvisé (pick-up avec cage arrière de plaques de blindage ouverte sur le dessus, et tourelle) embarque les fantassins.




Dans la séquence 5, la force d'assaut accompagnant le kamikaze comprend des véhicules blindés et des technicals. L'un des technicals est un Toyota Hilux avec ZU-23 monotube. Un des véhicules est un Humvee avec plaques de blindage supplémentaires et DSHK en tourelle. Un autre technical est un Hilux avec KPV. 




 

Dans la séquence 6, l'EI utilise 2 technicals, des Toyota Hilux avec KPV (un protégé par un bouclier).




Kamikazes (identité) :

1 : Abou Mouqatal Al Tounsi (Tunisien). Chose assez rare, il fait deux discours, l'un de façon décontractée, l'autre correspondant davantage au "canon" de l'EI, avec M-4 à la main.




Véhicules kamikazes (types, impact) :

1 : véhicule blindé (M113 ?). Il vise un dépôt de munitions selon le bandeau.

2 : un autre véhicule explose sur le même objectif.











3 : on ne voit pas le véhicule d' Abou Mouqatal Al Tounsi qui explose sur une position de l'armée irakienne.





Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : dans la séquence 1, on peut voir un groupe de 8 combattants : 3 tireurs RPG-7, 1 pourvoyeur, 2 tireurs PK et un homme portant un RPG-26. Tous portent des brassards rouges pour l'identification.



Dans la séquence 2, un combattant est muni d'un M-16 avec grosse lunette téléscopique. On peut voir aussi un tireur RPG-7 avec charge tandem. Un tireur d'élite emploie un SVD Dragunov. Le groupe de combat à Kabisa comprend une vingtaine d'hommes dont au moins 2 tireurs PK.






Dans la séquence 3 à al-Dolab, le groupe embarqué dans le véhicule improvisé comprend au moins 4 hommes, avec RPG-7.

Dans la séquence 5, le groupe de combat couvrant le VBIED comprend au moins 2 tireurs PK. Il y a aussi un tireur RPG-7 qui expédie une roquette antipersonnelle OG-7V. Il semble y avoir un 2ème tireur sur Zastava M84. Au moins un des fantassins est armé d'un M-16.







Le groupe de combat à Zankora, dans la séquence 7, comprend un tireur PK. On peut voir un pourvoyeur RPG-7. Un tireur PK porte une AK-47 supplémentaire. Le tireur RPG-7 est visible plus loin. Le tireur expédie des roquettes antichars mais on voit aussi une roquette thermobarique posée contre un mur. Un tireur RPG-7 porte une AK-47 dans le dos.






Destructions de véhicules adverses : dans la séquence 5, plusieurs véhicules de l'armée irakienne sont détruits ou incendiés, dont ce qui semble être un BTR.




Dans la séquence 6 à Albu Risha, un Humvee avec DSHK en tourelle est incendié. Un autre Humvee avec KPV semble avoir été détruit il y a un certain temps.




Dans la séquence 7, un BAE Caiman et un Navistar MaxxPro (MRAP) sont détruits par des armes antichars (RPG-7). Un Humvee avec M2HB a également été détruit. A la fin de la vidéo, les hommes de l'EI passent à côté de 2 autres épaves de Humvee.









Butin matériel : dans la séquence 2, l'EI s'empare d'un technical avec KPV et d'un Humvee avec mitrailleuse en tourelle, immédiatement utilisée.



Dans la séquence 3, l'EI s'empare d'un pick-up, d'un camion et d'un mortier de 120 mm.





Dans la séquence 6, l'EI capture un technical avec KPV protégé par un bouclier et un Humvee équipé de la même arme. Un AT-4, des roquettes de RPG-7, 3 AK, des obus de mortier, une mitrailleuse MG3, une mitrailleuse DSHK sur affût font également partie du butin.






Morts/prisonniers/blessés adverses : dans la séquence 7, on peut voir deux corps.

Morts/blessés de l'EI : un blessé est ramené vers les véhicules dans la séquence 5.



Dans la séquence 6, l'EI honore ses cadres tués : Omar al-Shishani, Abou Ali al-Anbari. Un long passage est consacré à Khalid Khalaf, un cadre tué par une frappe aérienne américaine. Emprisonné à la fin de l'occupation américaine, il a probablement été libéré lors d'une opération de l'EII/EIIL contre les prisons irakiennes. Un tunnel semble avoir été creusé pour l'évasion. De nombreuses images d'archives de l'époque de l'EI montrent Khalid Khalaf : on le voit à la portière d'un véhicule en tête d'un convoi de l'EI, en train de tirer avec un mortier léger, en combats de rues, exécuter un prisonnier avec un M-4, tirer à la PK. On le voit aussi sur un ZU-23 monotube sur Hilux. On le voit aussi tenir un AK-74 avec lance-grenades. Il semble avoir été gravement blessé avant sa mort, ayant perdu ses deux jambes et étant blessé au bras gauche.





Dans la séquence 7, un combattant blessé au torse est secouru par ses camarades.



Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah du début de la vidéo est suivi du logo de la wilayat, sous-titré en anglais.

Dans la séquence 1, l'EI utilise des images d'archives : défilé de la victoire à Raqqa à l'été 2014, explosion d'un IED à côté d'une colonne blindée de l'armée irakienne. Il emploie aussi une carte de ses territoires. On peut voir l'explosion d'un VBIED d'une vidéo précédente de la wilayat.

Dans la séquence 2, le combat à Kabisa est filmé en GoPro sur un combattant armé d'un M-4 avec scope.

La séquence 3 à al-Dolab est aussi filmée en GoPro.

Dans la séquence 4, l'EI montre à nouveau des images d'archives et des extraits de télévision. L'explosion des VBIED est filmée par drone.

Dans la séquence 6, l'EI montre un VBIED engagé dans la contre-attaque au nord de Mossoul début mai 2016, vu dans une vidéo de la wilayat Ninive. Il y a d'autres images d'archives de vidéos des wilayats Dijlah et Salahuddine. On reconnaît aussi au moins une image au moins de l'embuscade d'Akashat le 4 mars 2013, où l'EIIL attaque un convoi de soldats syriens rapatriés par l'Irak en Syrie.

Religion : dans la séquence 5, juste avant l'explosion du VBIED, on entend un discours audio du "sheikh" Abu Mohamed Al Adnani. A la fin de l'attaque, on entend un discours audio d'Abou Bakr Al Baghdadi.

Dans la séquence 6, pendant les combats à Albu Risha, on entend un discours audio d'Abou Bakr Al Baghdadi.

Dans la séquence 7, plusieurs hommes prient face contre terre après l'investissement de Zankora.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

2 : 6'10" - 7'30" Hayya Inghamis
3 : ?
4 : 13'25" - 16'27" Adajah
5 : ?
6 : ?
7 : ?
8 : 28'37" - 31'08" Qad'Azamna
9 : 31'12 - 31'47" Raddidu Allah Akbar
10 : 32'01" - 33'28" Ilejhim Rakibna
11 : ?

Commentaires particuliers : cette vidéo confirme que l'EI produit moins de vidéos de propagande militaire, et conservent les images de ses opérations "en réserve", pour des productions plus grosses (ici plus de 30 mn) et plus mixtes (hommage au cadre tué, etc). D'où l'écart qui augmente entre les opérations et la mise en ligne (maintenant 2 à 3 mois). Par ailleurs, on observe que l'EI revient de plus en plus en Irak à des tactiques de guérilla : petits groupes très mobiles avec technicals ou véhicules blindés improvisés, harcèlement, attaques de petites localités ou de petits postes. Néanmoins, on remarque également qu'au mois de juin, l'EI est encore capable de frapper dans les faubourgs de Ramadi, pourtant libérée par l'armée irakienne fin décembre 2015.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire