samedi 13 août 2016

Mourir pour Assad 5/Harakat Hezbollah al-Nujaba dans la bataille d'Alep (2)

Je ne présente pas la milice chiite irakienne Harakat Hezbollah al-Nujaba (HNN) que j'avais longuement détaillée dans un billet de janvier dernier. Il y a quelques jours, je dressais un bref état des lieux de la participation d'HHN à la bataille d'Alep au moment de la levée du blocs par les rebelles, notamment à partir des sources d'HHN elle-même. De nouveaux documents publiés par HHN permettent de voir un peu mieux la présence de la milice sur place.



Une vidéo mise en ligne le 10 août et tournée la veille montre soi-disant les renforts déployés pour renforcer le régime syrien à Alep après le succès de l'offensive rebelle. Comme cette vidéo correspond aux images déjà vues pendant la bataille, il est possible qu'il s'agisse des forces arrivées en cours de route ou bien de celles d'HHN déjà présentes sur place. Quoiqu'il ensoit cela nous montre les effectifs déployés à Alep. Les premières images montrent, dans la cour d'un bâtiment qui semble servir de QG locale à HHN, entre 50 et 100 hommes autour de nombreux véhicules, avec force bannières déployées. Les fantassins sont armés du trio classique AK-47, mitrailleuse PK et RPG-7. Le convoi de véhicules comprend un Safir iranien avec LRM Type 63 (107 mm), un autre Safir avec canon sans recul de 106 mm, un Toyota Hilux avec un lance-missiles antichars Toophan (version iranienne du TOW). Parmi les technicals, il y a un Land Cruiser avec KPV et un autre avec DSHK. Un autre Land Cruiser porte un ZPU-2. Sur la route, un drone filme plusieurs groupes de fantassins en marche : le premier compte environ 40 à 50 hommes, deux autres similaires se trouvent devant. Un quatrième groupe est plus éloigné et on ne peut compter les hommes précisément ; on le voit plus tard il est un peu plus petit, avec une vingtaine d'hommes. Outre les drapeaux d'HHN, de nombreux symboles chiites sont déployés comme les drapeaux rouges. Un Land Cruiser embarque un ZU-23 bitube. Un autre véhicule porte la même arme à l'intérieur d'une "cage" bricolée sur la plate-forme arrière. La colonne de véhicules est menée par un BTR-80, sans doute prêté par le régime syrien (qui l'a lui-même reçu des Russes). Parmi les pick-up de la colonne, l'un porte également un LRM Type 63. Des tireurs d'élite sur SVD Dragunov accompagnent le BTR-80 en tête de colonne. On remarque que les véhicules ont sur le pare-brise ce qui semble être un numéro d'identification individuel. Au total, on peut raisonnablement estimer à plus de 200 hommes les effectifs d'HHN dans cette seule vidéo.





On note les 3 tireurs RPG-7 en tête de colonne.

LRM Type 63 sur Safir iranien.


Canon SR de 106 sur Safir iranien.


Toophan sur Toyota Hilux.











3 groupes d'une quarantaine d'hommes chacun, un groupe d'une vingtaine d'hommes en tête filmés par un drone.















ZU-23 sur pick-up.

Encore un ZU-23 sur une cage à l'arrière d'un autre pick-up.






ZPU-2 sur pick-up.

KPV sur Land Cruiser.

BTR-80 sans doute fourni par le régime syrien escorté de tireurs d'élite sur SVD Dragunov.


La cage du second véhicule avec bitube ZU-23.


DSHK sur Land Cruiser.

LRM Type 63 sur Land Cruiser.














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire