lundi 22 août 2016

Commando sur la Gironde (Cockleshell Heroes) de José Ferrer (1955)

Le major Stringer (José Ferrer), un civil promu officier chez les Royal Marines, est chargé de concevoir un raid audacieux contre le port de Bordeaux en canoé pour poser des charges explosives sur des forceurs de blocus allemands. Il se heurte au capitaine Thomson (Trevor Howard), son adjoint, un vieil officier des Royal Marines, ancien de la Grande Guerre, qui ne jure que par les vieilles méthodes d'entraînement du corps...

Commando sur la Gironde est une version romancée de l'opération Frankton, le raid sur Bordeaux du Royal Marines Boom Patrol Detachment. Le raid comprend 6 canoés déposés par un sous-marin devant l'estuaire de la Gironde et qui doivent remonter le fleuve pour finir par poser leurs charges Limpet sur les navires allemands, en décembre 1942. Des 10 hommes engagés sur 5 canoés (l'un est perdu au déchargement du sous-marin), seuls 2 survivront, le chef du détachement, Hasler, et son équipier ; 6 autres Royal Marines seront fusillés après leur capture par les Allemands et 2 autres meurent de froid.


C'est le premier film de la Warwick (qui a réalisé d'autres films de guerre, notamment Red Beret en 1953) tourné en Cinemascope. De fait, la Warwick, compagnie basée en Angleterre mais dirigée par des Américains, veut capitaliser sur le succès de Red Beret avec une nouvelle production. La production envisage de reprendre la star de Red Beret, Alan Ladd, puis Richard Widmark. Finalement, c'est José Ferrer qui réalise le film et tient à la fois le rôle principal.


Le tournage a lieu à la fois en Angleterre, notamment au musée des Royal Marines, et au Portugal. Des corvettes britanniques de classe Castle construites pendant la Seconde Guerre mondiale servent pour représenter un chasseur de sous-marin allemand. Hasler et Sparks, les deux survivants du véritable raid, ont servi de conseillers techniques sur le film. Trevor Howard et David Lodge manquent de se noyer dans la scène où leur canoé se retourne. On note la présence de Christopher Lee dans un rôle secondaire, comme commandant du sous-marin qui dépose les Royal Marines.


Film de guerre classique, peut-être un peu trop, avec des personnages qui se cherchent plus qu'autre chose, et pas d'acteur charismatique. Trevor Howard semble un perdu, Ferrer pas très à l'aise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire