mercredi 27 juillet 2016

Mourir pour le califat 34/Les murs d'al-Fustat-Wilayat Dimashq

Merci à https://twitter.com/MathieuMorant et https://twitter.com/binationale

Titre : Les murs d'al-Fustat.

Durée : 16 minutes 58 secondes.

Lieu(x) : les combats de la séquence 2 se déroulent à la centrale thermique de Tishrin, à 16 km à peine à l'ouest de l'aéroport international de Damas. Les combats de la séquence 5 ont lieu près de la base aérienne de Dumayr, à 22 km au nord-ouest de la centrale. Dans la séquence 4, l'EI montre des images des dépôts du bataillon 559, dans le Qalamoun oriental, à 43 km au nord-ouest de la base aérienne de Doumayr. On voit également As-Safa, à moins de 10 km à l'ouest des dépôts. Puis la cimenterie Badia, à 7 km au sud-ouest d'as-Safa.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : les combats à la centrale thermique remontent au 6 avril. Les combats près de la base aérienne de Dumayr datent du 9 avril. Les images montrant les dépôts du bataillon 559 sont du 5 avril. La prise d'as-Safa date du 7 avrilcomme celle de la cimenterie. Il y a donc 3 mois et demi d'écart entre les opérations et la vidéo.

Type de vidéo : c'est une vidéo d'attaques et de combats, l'EI s'empare de positions et repousse des attaques adverses.

Découpage (séquences) :

1 : 5" - 2'34", introduction avec images d'archives.
2 : 2'34" - 7'10", combats contre le régime.
3 : 7'10" - 8'36", combats contre le régime.
4 : 8'36" - 10'47", résumé sur la prise d'autres positions, butin matériel.
5 : 10'47" - 12'13", combats contre le régime.
6 : 12'13" - 15'47", combats contre les rebelles syriens.
7 : 15'47" - 16'58", images d'archives.



Forces attaquées/adversaires : dans la séquence 2, l'EI affronte le régime syrien. Dans la séquence 3, on peut voir un char se replier. Dans la séquence 5, un hélicoptère de combat Mi-24 prend à partie l'EI. On voit aussi un char T-72 et un véhicule blindé BMP engagés par les hommes de l'EI.




Dans la séquence 6, l'EI combat les rebelles des Ahmad al-Abdo Martyrs Forces, dont il insère d'ailleurs des vidéos dans la séquence, mais aussi le régime syrien (BMP-1 détruit).



Effectifs engagés : dans la séquence 2, une partie montre une quarantaine de combattants de l'EI. Un chef tient un discours à près d'une vingtaine d'hommes ; un autre à plus d'une trentaine. Dans la séquence 4, on peut voir plus d'une quarantaine de combattants.

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : dans la séquence 5, une DSHK sur affût prend à parti des véhicules du régime.



Dans la séquence 6, un lance-missiles antichars Kornet détruit un BMP-1 du régime.









Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : le convoi de véhicules au début de la séquence 2 comprend au moins 6 engins, dont 2 technicals (1 Toyota Land Cruiser avec bitube ZU-23). Plus loin, au début de l'assaut de nuit, on aperçoit un Toyota Hilux avec mitrailleuse DHSK de 12,7 mm. L'homme qui manipule plus tard la mitrailleuse porte une AK dans le dos. On voit le bitube ZU-23 sur Land Cruiser tirer ensuite.









Dans la séquence 3, il y a un Toyota Hilux avec mitrailleuse lourde KPV de 14,5 mm. On retrouve le bitube ZU-23 sur Land Cruiser. Ce sont 2 Land Cruiser et 1 Hilux qui transportent les hommes de l'EI au plus près de l'objectif après les échanges de tirs.






Dans la séquence 6, l'EI se sert d'un KPV sur Toyota Hilux (l'homme tirant avec a une AK dans le dos). Il y a aussi un bitube ZU-23 sur Land Cruiser et d'autres véhicules. L'EI engage également un char T-72. Plus loin il y a un ZPU-4 sur un véhicule que l'on ne distingue pas. Un autre char est utilisé à la fin de la séquence, dont on voit seulement l'intérieur : peut-être un T-55.






Kamikazes (identité) :

1 : Abu Umar ad-Dar'aoui (Syrien).

Véhicules kamikazes (types, impact) :

1 : BMP-1 détourellé.





Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : le groupe de combat de la séquence 2 comprend au moins un tireur RPG-7, et on voit 2 pourvoyeurs.

Dans la séquence 3, on voit un tireur PK, un tireur RPK (arme peu fréquente dans les vidéos de l'EI), plus un combattant armé d'un fusil. Les combattants sont alors qualifiés d'inghimasiyyin par les bandeaux.






Dans la séquence 5, un tireur RPG-7 prend à parti le Mi-24. Le groupe de combat comprend un tireur PK et un tireur M-16 avec lunette de visée.









Le groupe de combat de la séquence 6 dispose d'un tireur PK.



Destructions de véhicules adverses : dans la séquence 2, un camion est incendié, probablement par tir de RPG-7. Un véhicule blindé (automoteur d'artillerie 2S1 de 122 mm) est aussi en flammes.




Dans la séquence 6, un BMP-1 du régime est détruit par un Kornet.

Butin matériel : le régime abandonne un pick-up avec mitrailleuse lourde KPV de 14,5 protégée par un bouclier. Un ZSU 23/4 Shilka reste également sur le terrain.



Dans la séquence 4, l'EI capture un canon M-46, un technical aux couleurs du régime, un BMP-1, un technical avec bitube ZU-23, un véhicule des Faucons du Désert (pick-up avec tourelle arrière embarquant une mitrailleuse KPV), un char T-55, de nombreuses caisses de munitions dont des obus de chars de 125 mm.









Morts/prisonniers/blessés adverses : 2 morts sont visibles dans la séquence 2. Dans la séquence 3, on voit un cadavre au sol à côté des combattants de l'EI. Dans la séquence 4, un prisonnier a la tête coupée. 2 autres corps sont visibles dont l'un a les orifices de la tête bourrées de cigarettes, mise en scène fréquente de l'EI. 1 autre corps est visible plus loin. Dans la séquence 5, 5 corps de combattants du régime sont visibles.

Dans la séquence 6, au moins 4 corps de rebelles syriens sont visibles.

Morts/blessés de l'EI : à la fin de la séquence 4, l'EI rend hommage à l'un de ses morts, Abu Khadija al-Faransi (Français).

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah n'est pa suivie, au début, par le logo de la wilayat. L'introduction montre des images d'archives des adversaires de l'EI ; on reconnaît notamment Zahran Alloush, le chef de Jaysh-al-Islam tué en décembre 2015 par une frappe aérienne.

Religion : au moment de l'assaut sur la centrale thermique (séquence 3), on entend la voix de Abou Moussab al-Zarkawi.

Dans la séquence 4, on entend un discours audio d'al-Adnani.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

2 : 5'48" - 7'02" Kulamah
3 : 7'14" - 8'28" Adajah
5 : ?
6 : 10'59" - 12' 06" We will move forth to excellence
7 : 13'34" - 15'40" Nahadna

Commentaires particuliers :

2 commentaires: