mardi 26 juillet 2016

Mourir pour le califat 33/Dissuasion des monothéistes des campagnes des apostats-Wilayat Dijlah

Merci à https://twitter.com/green_lemonnn, https://twitter.com/AbraxasSpa

Titre : Dissuasion des monothéistes des campagnes des apostats.

Durée : 24 minutes 4 secondes.

Lieu(x) : les combats de la séquence 2 se déroulent à l'ouest de Makhmour. Dans la séquence 4, le bandeau indique que l'on est pour partie à l'ouest de Makhmour. 3 tirs de missiles de la même séquence ont lieu "à l'ouest de la jonction de Sharqat", probablement vers le village de Tulul al-Baj. La séquence 6 se déroule à l'ouest de Makhmour.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : les images de tirs de missiles de la séquence 4 correspondent à un reportage photo du 18 juin. Les images du butin de la séquence 6 correspondent elles à un reportage photo du 30 juin. Il y a donc un mois ou moins entre les opérations montrées et la mise en ligne, ce qui est rare dans la propagande militaire de l'EI ces temps-ci.

Type de vidéo : c'est une vidéo de combats différenciés : combats d'infanterie, attaques antichars, raid limité.

Découpage (séquences) :

1 : 11" - 1'30", introduction, images tirées de la vidéo et discours agressif d'un combattant.
2 : 1'30" - 8'35", intervention d'un SVBIED et combats à l'ouest de Makhmour.
3 : 8'35" - 11'13", combat antichar au crépuscule
4 : 11'13" - 15'13" tirs de missiles antichars.
5 : 15'13" - 19'27", combats de rues dans une petite localité.
6 : 19'27" - 22'22", raid sur une position adverse, ouest de Makhmour.
7 : 22'22"- 24'4", SVBIED filmé par drone.



Forces attaquées/adversaires : l'EI combat ici l'armée irakienne. Dans la séquence 2, on peut voir plusieurs soldats se déplacer dans les bâtiments visés par le groupe de combat de l'EI. Un Humvee avec tourelle prend la fuite sous un tir de RPG-7 de l'EI, de même qu'un autre où flotte le drapeau irakien. Plusieurs BAE Caiman (véhicule des forces spéciales irakiennes), renforcés de blindage additionnel, se replient aussi. On voit que 4 Humvees se sont mis en surplomb pour couvrir probablement le retrait des autres véhicules, au-dessus de la ville.







Dans la séquence 4, on peut voir une section de 5 chars T-72 de l'armée irakienne, accompagnés d'autres véhicules blindés. Il y a également plusieurs BMP-1, 2 bulldozers protégés par au moins 1 T-72 et d'autres véhicules blindés (BMP, BAE Caiman). On voit également au moins 1 Humvee.












Dans la séquence 5, un hélicoptère EC 635 survole l'EI. Un Humvee de couleur sombre (forces spéciales/polcie fédérale) prend la fuite.




Effectifs engagés : l'EI dispose dans chaque séquence de plusieurs dizaines d'hommes (sauf pour les tirs de missiles antichars, où il y a moins de combattants).

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : un mortier léger (artisanal ?) est utilisé pour pilonner les positions de l'armée irakienne dans la séquence 2. Un canon sans recul SPG-9 est également utilisé, porté à l'épaule.




Dans la séquence 4, un missile antichar (lanceur non visible) frappe un BAE Caiman. Puis c'est un lance-missiles Metis-M qui détruit un bulldozer à côté duquel passe un Humvee. Un lance-missiles TOW incendie un autre véhicule irakien. Un lance-missiles antichar Kornet incendie un char T-72. Un autre missile antichar (lanceur non-visible) incendie ce qui est probablement un T-72. Le même lanceur Metis-M que précédemment détruit un BMP-1. Le Metis-M frappe encore un autre char. Il détruit enfin un des deux bulldozers vus au début de la séquence. 





























 

A noter que tous ces tirs sont le fait, d'après les bandeaux, d'une "katiba de lutte antichar" : première mention depuis que je travaille sur les vidéos militaires de l'EI d'une unité spécialement dédiée à la lutte antichar avec missiles guidés (ici : 1 Metis-M, 1 Kornet, 1 TOW, probablement un autre lanceur).

Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : dans la séquence 1, on peut voir plusieurs véhicules mobilisés par l'EI sur cette opération : un bulldozer, un technical, un char détourellé avec blindage SLAT sur lequel a été installé une tourelle artisanale, un technical avec mitrailleuse lourde KPV protégée par un bouclier et un autre avec un canon artisanal fabriqué à partir d'un tube d'assez gros calibre, ressemblant à celui vu dans la wilayat Kirkouk récemment : 37 mm (?).



Le convoi de la séquence 6 comprend plusieurs technicals dont un Toyota Hilux avec mitrailleuse lourde KPV.



Kamikazes (identité) :

1 Abu Al Ma'atsam al Filistini (Palestinien). Il fait son discours avec le drapeau de l'EI derrière lui, tenant un M-4.



2 Abu Yahya Al Ansari (Irakien). On ne voit pas son véhicule kamikaze, et comme on est dans le cadre d'un combat antichar, on peut supposer qu'il s'agit d'un inghimasi.



Véhicules kamikazes (types, impact) :

1 Abu Al Ma'atsam al Filistini pilote un pick-up renforcé de plaques de blindage artisanal sur l'avant et les côtés.



2 Un pick-up renforcé de blindage artisanal sur l'avant et les côtés (cage fermée sur la plate-forme arrière, comme ceux du bataillon "suicide" de Mossoul) et blindage SLAT sur l'avant.



Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : le 1er SVBIED dans la séquence 2 est couvert dans son approche par plusieurs tireurs, dont 2 au RPG-7 (l'un tire une roquette tandem). Le groupe de combat comprend au moins un tireur PK avec arme individuelle dans le dos.




Dans la séquence 2, le groupe de combat se divise en petits groupes qui tirent sur les bâtiments occupés par l'armée irakienne de plusieurs directions. L'un des groupes dispose d'un tireur RPG-7 qui expédie des roquettes antipersonnelles OG-7V. Un autre a également un tireur RPG-7 qui lui envoie des roquettes antichars.







On peut voir, après le repli des véhicules de l'armée irakienne, deux combattants de l'EI avancer vers les positions adverses. Le premier semble tenir 2 containers pour munitions de M79 Osa, le second un M79 Osa.




Le groupe de combat de la séquence 5 comprend de nombreux tireurs AK et un avec M-16, plus un tireur d'élite sur SVD Dragunov.









Le groupe de combat de la séquence 6 comprend un tireur PK et un tireur RPG-7 qui fait des tirs "en cloche".




Destructions de véhicules adverses : dans la séquence 2, un véhicule blindé est incendié, peut-être par coup de RPG-7 ou SPG-9. Un BAE Caiman est détruit, un autre abandonné.




Le véhicule incendié par un coup antichar dans la séquence 3 semble être un BMP-1. Un bulldozer est également incendié.



Les missiles antichars de la séquence 4 détruisent 2 chars T-72, un autre char, 1 BAE Caiman, 1 BMP-1, 2 bulldozers et un autre véhicule (12 en tout).

Dans la séquence 5, un Humvee détruit jonche la rue. A côté se trouve un BAE Caiman. Un deuxième Caiman est abandonné un peu plus loin. Un autre Humvee incendié est visible, détruit par le VBIED, de même qu'un autre Caiman. Un autre Humvee a été pulvérisé.









Butin matériel : dans la séquence 5, un Humvee est capturé. Le butin comprend aussi de nombreuses munitions, dont des caisses pour lance-grenades Mk 19 de 40 mm, une mitrailleuse M2 cal. 50, 1 M-72 Law, 2 Mk 19, 5 mitrailleuses, 1 RPG-7, 2 M-16, une mitrailleuse lourde DSHK, 1 RPG-26.





Dans la séquence 6, l'EI s'empare de 2 mitrailleuses PK, 6 AK.



Morts/prisonniers/blessés adverses : dans la séquence 3, après destruction d'un véhicule avec missile, un ou plusieurs membres d'équipages sont abattus en quittant le véhicule détruit. 1 corps est visible près du BMP-1.

Dans la séquence 5, un mort est visible près d'un pick-up abandonné. 2 autres cadavres se trouvent autour d'un Humvee pulvérisé. 1 corps est à côté du Humvee capturé.

Morts/blessés de l'EI : dans la séquence 2, alors que l'EI ouvre le feu sur un véhicule de l'armée irakienne, le portrait de Abu Fatima Al A'alamia, un combattant de la branche média, apparaît dans le bandeau. Il a été tué au combat, c'était le responsable média de la brigade Nihawand de l'EI (peut-être a-t-il filmé la séquence en question ?).



Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah du début de la vidéo est suivie du logo de la wilayat sous-titré en anglais, mais sans l'effet visuel habituel de la wilayat Dijlah.

A la fin de la vidéo, l'explosion d'un VBIED est filmée par drone.



Religion : pendant la progression du 1er SVBIED dans la séquence 2, on entend un discours du sheikh Mujahid Abu Muhamad Al Adnani. On entend encore Adnani dans la même séquence, quand les deux combattants armés de lance-roquettes se déplacent.

Adnani parle encore au début de la séquence 4.

Dans la séquence 5, on entend la voix du Sheikh Muj Abu Bakr Al Baghdadi. Après la fin du combat de rues, un soldat de l'EI prie face contre terre.



Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : ?

2 : ?

3 : ?

4 : 8'46" - 11'06" Dhikraa al-Maarik

5 : ?

6 : 12'17"- 14'41"

7 : ?

8 : ?

9 : 19'38" - 21'27" Ilejhim Rakibna

10 : 21'41" - 22'21" : Raddidu Allah Akhbar

11 : ?


Commentaires particuliers : outre le peu de distance séparant cette fois les opérations de la mise en ligne, on note le rôle important de cette katiba antichars. Manifestement, sur le front de Sharqat, au sud de Mossoul, l'EI engage des moyens importants. Il s'agit de tenir l'accès sud à la ville. Car outre la katiba antichar, on note aussi que les combattants de la séquence 2 sont aussi bien pourvus en moyens antichars. C'est d'ailleurs sur le front de Sharqat qu'a été tué Omar ash-Shishani, cadre important et célèbre de l'EI. La wilayat Dijlah est l'une des plus productives de l'EI au niveau des vidéos militaires, mais c'est aussi qu'elle est le théâtre de combats importants pour l'organisation.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire