mardi 3 mai 2016

Mourir pour le califat 13/Leur réunion sera défaite et ils tourneront le dos pour prendre la fuite. Progrès de la bataille à Makhmur-Wilayat Dijlah

Merci à https://twitter.com/green_lemonnn

Titre : Leur réunion sera défaite et ils tourneront le dos pour prendre la fuite. Progrès de la bataille à Makhmur.

Durée : 19 minutes 5 secondes.

Lieu(x) : le montage vidéo présente les opérations autour de la localité de Makhmour, à 80 km au nord-est de Kirkouk, à 60 km au sud-ouest d'Erbil et à 75 km au sud-est de Mossoul. Il est question des combats dans le village d'al-Nasr (peut-être ici, à 18 km au nord-ouest Makhmour). 2 VBIED sont lancés sur le village de Kudila à 16 km à l'ouest de Makhmour.

Date (sûre par recoupement ou estimée)- avec https://twitter.com/xaviservitja : la vidéo a été mise en ligne le 27 avril, mais c'est un gros montage qui montre des attaques kamikazes avec VBIED espacées : les 6 kamikazes du milieu que l'on voit se préparer ont réalisé leur attaque le 31 mars et celui de la fin de la vidéo le 13 avril.



Type de vidéo : c'est une vidéo mixte, avec beaucoup de propagande, un gros focus sur les VBIED et finalement assez peu de combats. On note la scène d'exécution.

Découpage (séquences) : les 3 premières minutes montrent un résumé des opérations en cours à al-Nasr et des thèmes chers à l'EI (exécutions). Les 2 minutes suivantes montrent les dernières paroles et l'exécution de 3 "espions". On a ensuite 5 minutes avec encore des extraits de reportages irakiens, un assaut nocturne et des bombardements de positions adverses. Les 5 minutes qui suivent montre l'emploi de VBIED. Les 4 dernières minutes sont consacrées aux combats près d'al-Nasr.

Forces attaquées/adversaire : ici l'ennemi semble être surtout les peshmergas, qu'on ne voit pour ainsi dire jamais, à part leurs positions filmées de loin à la fin de la vidéo (où flotte leur drapeau).



Effectifs engagés/tactiques : lors de la séquence de nuit, quand le chef de groupe explique le plan d'attaque, il n'y a pas plus d'une dizaine de combattants autour de lui. Le groupe d'assaut comprend probablement plusieurs dizaines d'hommes cependant comme on peut le voir sur les images qui suivent. Le chef qui s'adresse aux kamikazes est écouté par une dizaine d'hommes.







Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : des lance-roquettes artisanaux et un mortier de 120 mm sont utilisés pour bombarder les positions adverses.









Une mitrailleuse DSHK de 12,7 mm protégée derrière des sacs de sable et un canon KPV de 14,5 mm tirant depuis une meurtrière dans un bâtiment couvrent la progression du 1er VBIED.




Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : l'assaut nocturne comprend des véhicules de transport (pick-up) et probablement des technicals mais ils sont peu visibles.

Un pick-up Toyota Hilux avec mitrailleuse DSHK protégée par un bouclier couvre la progression du 1er VBIED sur Koudila.



Kamikazes (identité) : un groupe de 6 kamikazes : Abu Ali Al Ansari, Abu Muhamad Al Shami, Abu Qatada Al Ansari, Abu Dujana Al Ansari, Abu Abilmalik Al Shami, Abu Ubaidi Al Kurdi (3 Irakiens, 2 Syriens, 1 Kurde). Ces 6 hommes mènent une attaque contre 3 casernes des peshmergas à bord de 5 VBIED (l'un d'entre eux avait donc un conducteur et un tireur). A noter qu'on voit les 6 kamikazes avec des uniformes de peshmergas vraisemblablement pour s'approcher plus facilement de leurs objectifs.




Abu Anour Al Koweiti (Koweïtien).




Véhicules kamikazes (types, impact) : un premier kamikaze non identifié se lance avec son véhicule sur les positions adverses à Koudila. Son VBIED est un pick-up Chevrolet protégé par des plaques de blindage artisanales.







Un 2ème VBIED manifestement du même type se lance également sur le même village et on le voit subir le feu adverse avant d'exploser.






Le VBIED de Abu Anour Al Koweiti est un camion noir recouvert de blindage SLAT.









Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) : le groupe d'assaut nocturne comprend au moins un tireur RPG-7. Les hommes transportent des échelles probablement pour escalader des murs ou des levées de terre. Il y a un tireur PK et un fantassin avec M-16 qui tirent sur les positions adverses.




Un des hommes écoutant le discours du chef qui s'adresse aux kamikazes porte un RPG-7 avec roquette antipersonnelle OG-7V.

La fin de la vidéo montre un petit groupe de combat de l'EI au feu à l'ouest du village d'al-Nasr. Le groupe comprend au moins 6 hommes dont un tireur RPG-7 qui transporte en même temps ses munitions et qui tire une roquette tandem. Dans le village, on voit plusieurs épaves de technicals.













Destructions de véhicules adverses : néant

Butin matériel : néant

Morts/prisonniers/blessés adverses : l'EI met à mort dans cette vidéo 3 "espions" : Ali Hamadat Ali, Bassem Muhamad Ali et Fahmi Ahmad Abdallah. Le dernier est égorgé, sa tête placée sur son corps devant ses 2 camarades, qui sont exécutés d'une balle dans la tête à bout portant.

Morts/blessés de l'EI : néant.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah est suivi du nom du wilayat sous-titré en anglais, avec l'effet "boule d'eau" propre à Dijlah (Tigre).

Le début de la vidéo comprend une reprise de reportages irakiens avec commentaire audio, montrant les troupes irakiennes, leurs véhicules notamment, des groupes de combattants de l'EI. On voit également les adversaires de l'EI s'enfuir en véhicules devant l'arrivée d'un VBIED qui explose. Il y a ensuite une compilation d'exécutions par armes à feu ou à l'arme blanche.

La troisième séquence montre également des reportages irakiens à Makhmour ainsi que le ministre de la Défense, Khaled al-Obaidi, visitant le front. Il y est aussi question du premier soldat américain tué au combat en Irak depuis le retour de l'armée américaine, avec la naissance de l'EI.

Pour les 6 kamikazes, le wilayat insère un communiqué (texte) dans la vidéo, ce qui est rare.

Religion : dans la troisième séquence de la vidéo, on voit un tireur SVD lire son Coran de poche, ainsi qu'un autre combattant.




Après le briefing de nuit, les combattants prêtent allégeance autour du chef de groupe.

Durant l'assaut nocturne, on entend la voie d'Abou Bakr al-Baghdadi.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo - https://twitter.com/VeilleurV : la scène d'exécution est accompagnée du nasheed "Salahaddin ramz al-ma'ali". On entend plus loin le nasheed " saah an-nafir". Puis le nasheed "Sayrana". Il y a ensuite le nasheed "al-hour tahfou". Il y a le nasheed "ach-chahada ya rifaqah". Vient le nasheed "ilayhim rakibna". Enfin la vidéo se termine sur le nasheed "raddidou Allah akbar".





https://archive.org/details/Sarayna



https://soundcloud.com/nasheeds-media/zxvx7u9g4jxa




Commentaires particuliers : ici, sur le front de Makhmour, l'EI est clairement sur la défensive mais on remarque que les contre-attaques, notamment à coups de VBIED, semblent incessantes.

2 commentaires:

  1. Un détail sans importance mais qui intrigue.. le canon KPV de 14,5 mm pose sur... une table de billard... (image 15) :-) FSoyer

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai (lol). Je ferai plus attention la prochaine fois.

    RépondreSupprimer