samedi 23 avril 2016

Mourir pour le califat 11/ Les progrès de la bataille : attaque sur les casernes des comités rejectionnistes près du champ pétrolifère d'Ajil - Wilayat Kirkouk

Merci à https://twitter.com/green_lemonnn et https://twitter.com/MathieuMorant

Titre : Les progrès de la bataille : attaque sur les casernes des comités rejectionnistes près du champ pétrolifère d'Ajil - Wilayat Kirkouk

Durée : 11 minutes 48 secondes.

Lieu(x) : l'action se déroule près du champ pétrolifère d'Ajil, situé à 30 km à l'est de Baiji, au-delà du Tigre, et à plus de 35 km au nord-est de Tikrit. Un bandeau de la vidéo indique que l'EI attaque des positions à l'ouest du champ pétrolifère.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : la vidéo a été mise en ligne le 19 avril et correspond à des photos mises en ligne par l'EI le 26 mars suite à une attaque sur ces positions. Il y a donc plus de 20 jours d'écart entre les opérations militaires et la publication de cette vidéo.



Type de vidéo : c'est une vidéo d'attaque de positions fixes, par des fantassins, sans utilisation de VBIED.

Découpage (séquences) : dans une séquence de 40 secondes environ, on voit les combattants préparer leurs armes. Puis tout le reste de la vidéo (plus de 10 minutes) est consacré à l'attaque, sans autre découpage.

Forces attaquées/adversaire : les bandeaux de l'EI prétendent que les positions adverses sont tenues par le Hashd, la mobilisation populaire chiite. On peut voir au début de l'attaque, derrière les levées de terre, plusieurs véhicules (Humvees, 2) et des soldats se déplacer le long des levées. A deux reprises, l'EI filme un milicien passant la tête au-dessus de ses positions avant de se baisser, pris sous les tirs. A la fin de l'attaque, une vue en surplomb à distance montre au moins 5 hommes en train de fuir vers un véhicule (Humvee de couleur sombre ; un autre arrive à l'arrière-plan). Il y a également un M1117 de la police fédérale irakienne (ou bien qui équipe des miliciens chiites). On voit les 2 véhicules (Humvee sombre et M1117) se replier à la fin de la vidéo.








Effectifs engagés/tactiques : la scène initiale de préparation des armes montre une douzaine d'hommes. Le discours du chef de groupe à ses hommes se fait à destination d'environ 20 combattants.




Les combattants de l'EI portent pour la plupart un brassard blanc (généralement autour de la tête mais d'autres l'ont autour du bras) qui semble être un signe d'identification par rapport à leurs adversaires.

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : les combattants de l'EI utilisent dès le début de l'attaque, de nuit, un canon sans recul SPG-9 sur trépied. Le SPG-9 tire 3 obus de nuit. Il en tire 2 de plus pendant la journée qui suit.





A la fin de la vidéo, un mortier de 120 mm tire plusieurs obus sur les positions adverses dans le champ pétrolifère d'Ajil.



Un lance-missile antichars 9M113 Konkurs tire sur un Humvee, d'après un bandeau, le touchant visiblement (on ne voit pas plus le résultat).





A l'extrême-fin de la vidéo, un canon KPV de 14,5 mm monté sur Toyota tire sur un hélicoptère.



Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : il semble y avoir une arme lourde sur véhicule qui appuie le début de l'attaque de nuit mais on ne la distingue pas.

Kamikazes (identité) : néant.

Véhicules kamikazes (types, impact) : néant.

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) : au début de la vidéo, on voit les combattants de l'EI préparer leurs armes : mitrailleuse PK, RPG-7, AK-47... Le groupe comprend 2 tireurs RPG-7.

Lors du début de l'attaque de nuit, on voit un tireur PK (avec AK-47 dans le dos) et un tireur RPG-7 (il semble y avoir un autre RPG-7 au sol). Un autre tireur PK porte lui un M-16 dans le dos.






Le groupe d'assaut comprend au moins un tireur sur SVD Dragunov. Un des tireurs RPG-7 est le premier à s'approcher des positions adverses. Dans le groupe d'assaut, il y a au moins 2 tireurs RPG-7 qui tirent des roquettes antichars sur les fortifications de campagne de miliciens.












Le groupe de combat qui pénètre dans les positions adverses à la fin de la vidéo comprend une dizaine d'hommes dont 2 tireurs PK.



Destructions de véhicules adverses : un véhicule est prétendûment détruit selon le bandeau de l'EI mais on n'en voit pas le type, la caméra est trop distante.



Butin matériel : néant.

Morts/prisonniers/blessés adverses : néant.

Morts/blessés de l'EI : néant.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange initiale à Allah est suivie du logo du wilayat, sous-titré en anglais.

Religion : lors de la progression de nuit vers l'objectif de l'attaque, on entend un discours d'al-Adnani.

Pendant que le jour se lève, et la suite de l'attaque, on entend un discours audio du Sheikh irakien Mahrab Al Jabouri.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo : le début de l'assaut est accompagné du nasheed "dhikra al-ma'arik" (merci à https://twitter.com/VeilleurV) :


On entend ensuite le nasheed "Ya chababa dinina"  (merci à https://twitter.com/VeilleurV) :



Puis le nasheed "Kataib al-Ahrar" qui date des camps d'al-Qaïda en Afghanistan dans les années 2000  (merci à https://twitter.com/VeilleurV) :

 


 La fin de la vidéo est accompagnée du nasheed "هللي سمر الحراب".



Commentaires particuliers : cette vidéo d'assaut de positions fixes montre au final assez peu de résultats. L'attaque est faite par des fantassins et non en véhicules, les moyens d'appui sont très légers (pas de VBIED).

3 commentaires:

  1. Je ne sais pas si vous avez vu ce documentaire. C'est du côté des forces syriennes libres mais il y a une scène d'attentat suicide menée par l'état islamique. Ca a aussi le mérite de montrer des occidentaux en opération commando / appui terrestre en images.

    RépondreSupprimer
  2. si je ne mets pas le lien ça n'a aucun intérêt : http://www.france24.com/fr/20160422-reporters-doc-syrie-fds-kurdes-arabes-assaut-califat-ei-shedade-assad

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Oui j'ai vu ces images hier sur Twitter. Rares images effectivement des SOF américaines auprès des Kurdes. On comprend mieux pourquoi les SDF ont été si efficaces contre l'EI.

      Supprimer