jeudi 21 avril 2016

Mourir pour le califat 10/Les fracas des épées-Wilayat Salahuddine

Merci à https://twitter.com/green_lemonnn et Mathieu Morant.

Titre : Les fracas des épées.

Durée : 13 minutes 21 secondes.

Lieu(x) : d'après les bandeaux de la vidéo, les attaques visent des installations militaires à l'ouest de la ville de Baiji. On serait sur la route menant de Baiji à Haditha.

Date (sûre par recoupement ou estimée) : la vidéo correspondant à un reportage photo publié le 26 mars. Comme elle a été mise en ligne le 13 avril environ, il y a donc environ 20 jours d'écart entre la vidéo elle-même et les opérations relatées. D'après Xavier Servitja Roca, les séquences pourraient être recyclées de l'hiver dernier (un des kamikazes est mort en novembre 2015), ce qui est plausible car la province de Salahuddine a connu un certain calme par rapport aux attaques de l'EI ces dernières semaines.



Type de vidéo : c'est une vidéo d'assaut de positions fixes, mais originale car elle comprend un raid avec colonne mécanisée et un focus sur les VBIED.

Découpage (séquences) : la première minute de la vidéo est une compilation d'images des vidéos précédentes du wilayat, montrant notamment les combats passés autour de Samarra et à Baiji en 2015 notamment. Les 2 minutes 30 sont consacrées au début de l'attaque sur une installation de l'armée irakienne ou du Hashd. Les 3 minutes 50 suivants montrent l'assaut d'une position par une colonne mécanisée de l'EI. Les 2 minutes 15 ensuite présentent l'intervention de VBIED. Les 3 dernières minutes sont consacrées au discours d'un kamikaze qui est peut-être un des deux vus dans la séquence précédente.

Forces attaquées/adversaire : les bandeaux parlent d'une attaque contre l'armée irakienne et le Hashd (mobilisation populaire chiite). Sur le camion incendié portant le bitube ZU-23, on distingue semble-t-il le logo de la milice chiite Kataib al-Imam Ali.



Effectifs engagés/tactiques : l'EI engage manifestement plusieurs dizaines d'hommes dans ces opérations à l'ouest de Baiji, probablement plus de 50 au vu de la flotte de véhicules. On note l'intervention d'une colonne mécanisée avec 2 MT-LB modifiés de même qu'un Humvee ; ce type de colonne est de plus en plus fréquent dans les vidéos de l'EI, certaines ont déjà été vues dans le wilayat de Salahuddine mais on se rappelle aussi celle de la vidéo sur les combats à Ramadi mise en ligne le jour de la reprise de la ville.

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : néant.


Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : le convoi de véhicules qui part vers les casernes de l'armée irakienne et du Hashd comprend au moins 5 engins dont 2 technicals et un Humvee dont la tourelle embarque une mitrailleuse DSHK de 12,7 mm.





Un technical avec KPV de 14,5 mm protégé par un bouclier engage l'installation irakienne. Le Humvee avec DSHK tire aussi.




L'EI dispose d'une colonne de 3 véhicules avec blindage improvisé. La scène est filmée depuis l'un d'entre eux armé d'un canon KPV. Ce véhicule embarque des fantassins dont un mitrailleur PK qui tire sur le côté gauche, et semble être un MT-LB, tout comme un second des 3 véhicules. Le dernier est un Humvee au blindage renforcé. On voit ensuite la poursuite des fuyards depuis ce véhicule qui tire avec sa DSHK ; comme sur le MT-LB, une mitrailleuse PK installée à côté de la DSHK ouvre aussi le feu.












On retrouve dans la partie suivant le technical avec KPV/bouclier et un autre pick-up embarquant une DSHK à l'arrière.




Kamikazes (identité) : Abu Mariya Al Iraqi (Irakien). Cette séquence est recyclée : il a mené son attaque le 5 novembre 2015.



Deux kamikazes se jettent sur les positions irakiennes dans la 3ème partie de la vidéo mais celle-ci ne donne pas leur identité.

Abu Al Huria Al Iraqi (Irakien). Il fait un long discours à la fin de la vidéo. Il s'agit peut-être d'un des deux kamikazes que l'on voit dans la 3ème partie.



Véhicules kamikazes (types, impact) : Abu Mariya Al Iraqi pilote un pick-up noir blindé artisanalement avec plaques et grillage additionnel.



Un des deux kamikazes de la 3ème partie pilote un pick-up avec blindage artisanal.



Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) : le groupe de combat qui longe le fossé antichar de l'installation militaire irakienne au début de la vidéo compte un tireur RPG-7, un pourvoyeur, sur au moins 8 hommes. On voit plus tard que le groupe comprend 10 hommes dont un tireur à la mitrailleuse PK (avec une arme individuelle dans le dos). Un homme est armé d'un M-16 à lunette de visée. Le tireur RPG-7 expédie au moins une roquette antipersonnelle OG-7V ainsi que des roquettes antichars.














Dans la troisième partie de la vidéo sur les combats, les deux technicals sont accompagnés d'une escouade d'une dizaine d'hommes avec un tireur PK et un tireur RPG-7. L'un des tireurs PK est le pourvoyeur RPG-7.











Destructions de véhicules adverses : un camion noir portant un bitube ZU-23 de 23 mm sous tourelle est incendié par l'EI. Plusieurs autres véhicules sont incendiés à côté dont un pick-up. Un autre pick-up avec un canon sans recul de 106 (dont on voit un débris au sol) a été incendié. 


 

Butin matériel : Un canon sans recul SPG-9 est pris intact ainsi que des caisses de munitions.




Morts/prisonniers/blessés adverses : néant.

Morts/blessés de l'EI : néant.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah est suivie du logo du wilayat, avec effet visuel et sous-titré en anglais.

Religion : pendant la progression le long du fossé antichar, on entend un discours d'al-Baghdadi.

Durant la chasse aux fuyards, on entend un discours d'al-Adnani.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo : en cours d'identification.

Commentaires particuliers : cette vidéo confirme que les forces de l'EI dans la province de Salahuddine sont en quelque sorte des spécialistes des colonnes mécanisées à partir de véhicules capturés et "customisés".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire