samedi 27 février 2016

Mourir pour le califat 5/La victoire vient de Dieu et la conquête est proche (Wilayat Shamal Bagdad)

Merci à https://twitter.com/green_lemonnn


Titre : La victoire vient de Dieu et la conquête est proche.

Durée : 14 minutes 40 secondes.

Lieu(x) : nous sommes dans le wilayat Shamal Bagdad de l'EI, au nord de Bagdad donc. Le début de la vidéo mentionne les environs du barrage de Samarra comme lieu de l'action. Le barrage se trouve juste à l'ouest de la ville de Samarra, qui se situe à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Bagdad.



Date (sûre par recoupement ou estimée) : la vidéo a été mise en ligne le 9 février. Je n'ai pas trouvé de reportage photo associé à cette vidéo. https://twitter.com/IraqEye me signale que des photos du 5-6 janvier reflètent cette opération. Il y a donc plus d'un mois de décalage cette fois entre la publication de la vidéo et les événements relatés.

Type de vidéo : c'est une vidéo d'attaque de positions fixes par une colonne mobile de l'EI. Beaucoup de ce type de vidéos en Irak ces derniers mois.

Découpage (séquences) : il n'y a pas d'introduction dans cette vidéo. La première partie (environ 4 minutes 30 secondes) montre l'attaque sur l'installation adverse et le butin. Une deuxième partie montre la poursuite et l'exécution de fuyards, puis sans transition, le renouveau de l'attaque (environ 10 minutes).



Forces attaquées/adversaire : à la fin de la vidéo, sur un bulldozer blindé capturé, on voit l'emblème de la branche militaire de l'organisation Badr. C'est donc elle qui subit cette attaque de l'EI. Peut-être s'agit-il de miliciens intégrés à la mobilisation populaire. L'explosion du kamikaze entraîne la débandade du dispositif des miliciens. Lors de la poursuite, on voit 6 fantassins courant le long de 3 pick-up blancs qui prennent la fuite. L'EI filme ensuite une douzaine de miliciens qui s'enfuient au loin. 8 fuyards sont abattus. Plus tard, quand l'EI reprend sa progression, on voit que les miliciens disposent de plusieurs véhicules blindés et un bulldozer blindé. Ils finissent par se retirer en pick-up. Néanmoins il semble que l'armée irakienne encadrait les miliciens du Badr : l'homme maintenu au sol puis égorgé est semble-t-il un capitaine. (merci à https://twitter.com/IraqEye pour cette information).

















Effectifs engagés/tactiques : au début de la vidéo, lors de la progression vers l'objectif, on compte une vingtaine d'hommes avec au moins une mitrailleuse PK. Au moment de l'attaque après l'explosion du véhicule kamikaze, on voit plusieurs escouades (de 7-8 hommes chacune) marcher vers la caserne. Au moment de la reprise de l'attaque après la poursuite des fuyards, on voit un groupe de combat de 8 hommes avec tireur PK et peut-être un tireur SVD Dragunov. A ce moment-là, les combattants sont qualifiés d'inghimasi. La colonne de l'EI comprend probablement plusieurs dizaines d'hommes appuyés par un certain nombre de technicals et autres véhicules.





Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : la cible est bombardée avant l'attaque par un couple de mortiers (un de 82 mm et un de 120 mm).






Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : pour protéger le véhicule kamikaze qui se jette sur une caserne, les combattants de l'EI font tirer un bitube ZPU-2 de 14,5 mm monté sur Toyota Hilux, de même qu'une DSHK de 12,7 mm sur pick-up protégée par un bouclier, et un KPV de 14,5 mm monté sur Toyota Hilux et protégé par un bouclier. Il y a aussi un bitube de 37 mm antiaérien monté sur camion (probablement un Type 65 ou 74 chinois, copie du 37 mm AA M1939 soviétique).









Un technical avec ZU-23 monotube couvre la progression des fantassins vers la caserne adverse qui est visée. Le même tire ensuite sur les miliciens du Badr qui s'enfuient.



Le ZPU-2 sur Hilux prend à parti un appareil volant à haute altitude et 2 hélicoptères de l'aviation irakienne.






Un autre ZPU-2 sur technical ouvre le feu sur les troupes adverses après la poursuite des fuyards. Le technical avec ZU-23 monotube tire également sur les miliciens et leurs véhicules (notamment le bulldozer blindé).






Kamikazes (identité) : Abu Muwaiya Al Shami (un Syrien).



Véhicules kamikazes (types, impact) : Abu Muwaiya Al Shami pilote un Humvee dont l'avant a été renforcé de blindage artisanal, de même que la partie arrière ce qui forme un cube sur la plate-forme. Le Humvee pénètre jusqu'au milieu de la position adverse (on voit les combattants ennemis s'enfuir à son approche) et explose, détruisant plusieurs véhicules comme on le voit par la suite.










Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) : les combattants sont transportés en pick-up. Les fantassins sont armés d'AK-47, de M-16, de mitrailleuses PK, de RPG-7. Une mitrailleuse lourde DSHK de 12,7 mm sur trépied couvre la progression du kamikaze, de même qu'une mitrailleuse PK.


















Une mitrailleuse PK, un tireur avec M4, un autre tireur PK avec M-16 dans le dos tirent sur un groupe de 8 fuyards du Badr. Traqués par les fantassins de l'EI, ceux-ci sont pris à revers par un groupe embarqué sur pick-up. Un cadavre est criblé de balles pour la caméra. Un autre est égorgé après capture, un troisième est abattu d'une balle dans la tête puis criblé de balles.



Au moment de la reprise de l'attaque, un tireur PK avec AK-47 dans le dos ouvre le feu, bande de munitions tenue par un pourvoyeur.


Destructions de véhicules adverses : Au moins 3 véhicules sont en feu (dont un renversé), probablement suite à l'explosion du kamikaze. Un camion portant un bitube ZU-23 de 23 mm, avec logo sur la portière du conducteur, a été endommagé. Un autre camion est couché sur le côté.





Butin matériel : un bulldozer et 2 pick-up sont abandonnés en bon état, de même qu'un véhicule léger iranien Safir avec canon sans recul M40 de 106 mm. Les combattants de l'EI évacuent un des pick-up bricolés avec cage arrière typique des milices chiites et le Safir avec le canon SR de 106. A la fin de la vidéo, les miliciens abandonnent un bulldozer blindé Fiat Allis sur lequel apparaît le logo de la branche militaire du Badr.






Morts/prisonniers/blessés adverses : un groupe de 8 fuyards du Badr abattus. Les pertes sont probablement plus lourdes (je compte une dizaine de morts dans la scène où l'EI rattrape et exécute des fuyards).




















Morts/blessés de l'EI : néant.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange traditionnelle à Allah est suivie du logo du wilayat, avec effet visuel comme de coutume, et dont le nom est sous-titré en anglais. Au moment où le caméraman s'approche des véhicules adverses détruits ou abandonnés, on aperçoit un des fantassins de l'EI portant une caméra GoPro sur le front. A ce moment-là, 3 hommes se mettent le front sur le sol pour rendre grâce à Dieu.



Religion : au moment de l'investissement de la deuxième position, on entend un discours d'al-Adnani.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo : au moment de la prise du butin après l'assaut de la première position, on entend le nasheed "Al Hamdulila". Au moment de la poursuite, c'est le nasheed "سرايا دولتي هيا".




Commentaires particuliers : cette vidéo se distingue par sa violence dans l'exécution des fuyards du Badr. On voit le but de l'EI : terroriser l'adversaire en montrant qu'aucun prisonnier ne sera fait.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire