mardi 23 février 2016

Mourir pour le califat 4/Le raid sur le village d'al-Azim (Wilayat Diyala)


Merci à Mathieu Morant et https://twitter.com/green_lemonnn

Titre : Le raid sur le village d'al-Azim.

Durée : 6 minutes 5 secondes.

Lieu(x) : le village d'al-Azim est situé dans la province de Diyala, à l'est et au nord-est de la capitale irakienne Badgad. Plus précisément le village se trouve au nord-ouest de la province, pas très loin de la frontière avec la province de Salahuddine, à 60 km à l'est de Samarra et à 100 km environ au nord de Bagdad.


Le rond noir montre le village attaqué par l'EI.


Date (sûre par recoupement ou estimée) : je n'ai pas trouvé de reportage photo de l'EI reprenant les images de la vidéo mais l'EI a manifesté un regain d'activité dans ce secteur à la fin janvier 2016. La vidéo ayant été mise en ligne le 13 février, il est probable qu'elle reflète ces opérations.



Type de vidéo : c'est une vidéo type "raid" montrant l'attaque d'un petit poste adverse par une colonne motorisée de l'EI.

Découpage (séquences) : l'introduction, proportionnée à la petite taille de la vidéo, ne dure que 30 secondes environ. Une deuxième séquence montre l'entraînement au tir de combattants sur plusieurs armes (une minute). Dans une troisième séquence (15 secondes), le commandant commente le plan de l'attaque dessiné à la craie sur un tableau, à l'intérieur d'un bâtiment. Une quatrième séquence montre la harangue du chef à son groupe d'assaut avant l'attaque et le départ des véhicules (1 minute 30 secondes). L'assaut se déroule sur la cinquième séquence (2 minutes 30 secondes) tandis que la dernière séquence (20-30 secondes) montre la destruction de bâtiments occupés par les miliciens.

Forces attaquées/adversaire : il s'agit probablement d'une unité la mobilisation populaire avec matériel fourni par l'armée et la police. Un Mi-35 et un un Bell IA-407 de l'aviation irakienne survolent le champ de bataille et sont filmés par l'EI. A la fin de la vidéo on peut voir à distance plusieurs dizaines de miliciens s'enfuir à bord de deux véhicules qui les attendent pour l'embarquement.







Effectifs engagés/tactiques : le faible effectif côté EI permet d'être relativement précis. On a ici une section de 40 hommes environ, très bien pourvus en armes légères (armes individuelles, mitrailleuses, lance-roquettes), montés sur une dizaine de véhicules, et qui conduisent un raid sur une position ennemie réduite. L'attaque se fait de plusieurs directions de façon à désorienter la défense. Les miliciens lâchent pied rapidement ce qui explique le faible butin et le peu de pertes ennemies visibles...

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : le raid se fait avec l'appui d'un mortier artisanal qui semble être la seule arme d'appui.




Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : lors de la séquence d'entraînement, deux hommes s'essaient au tir sur un technical armé d'un canon KPV de 14,5 mm protégé par un bouclier.



Parmi les 10 véhicules de la colonne d'assaut, il y a un technical avec KPV protégé par un bouclier, un autre avec KPV sans bouclier, un troisième avec un ZU-23 monotube de 23 mm et un autre avec mitrailleuse M2HB de 12,7 mm. On notera d'ailleurs que tous les véhicules, blancs au départ, ont été badigeonnés de boue ou autre matériau pour les rendre moins visibles et qu'ils puissent se confondre avec le paysage.






Pendant l'assaut un technical (camion léger Kia Motors avec canon KPV sur la plate-forme) prend à parti des véhicules adverses : 2 M-113 et un Humvee sur lesquels flottent parfois des drapeaux chiites.




Kamikazes (identité) : néant.

Véhicules kamikazes (types, impact) : néant.

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) : comme le confirme un bandeau en arabe, la deuxième séquence de la vidéo après l'introduction montre l'entraînement des hommes avant le raid. L'un d'entre eux tire une roquette de RPG-7, puis s'essaie au tir à la PK en position semi-assise puis debout. Un autre homme manipule la PK dans les mêmes positions. L'instructeur a une radio à la main et un M-16 dans le dos.






Lors de la séquence montrant la harangue aux troupes, on distingue 19 hommes en dehors des véhicules (2 tireurs RPG-7 avec charge tandem, l'une PG-7VR ou PG-7VT, l'autre de fabrication iranienne ; 3 tireurs PK ; 1 porte-drapeau ; 8 tireurs AK-47 ; 3 tireurs M-16 ; 1 tireur SVD Dragunov et un homme sans arme), et 8 hommes à bord de 4 véhicules (un des hommes a un RPG-7) d'un côté ; et 12 hommes de l'autre côté (2 tireurs RPG-7 avec munition antichar, dont l'un visiblement de fabrication iranienne ; 3 tireurs PK dont un porte en plus une M-16 ; 6 tireurs AK-47 dont un porte-drapeau ; et 1 homme avec SVD Dragunov) et 6 véhicules apparemment non armés et sans hommes embarqués. Plus le chef qui fait la harangue et le caméraman. Soit 41 hommes (dont 5 tireurs RPG-7 ; 6 tireurs PK ; 14 fantassins avec AK-47 ; 3 fantassins avec M-16 ; et 2 tireurs SVD Dragunov) avec 10 véhicules. Tous les hommes sauf 2 et le chef portent un brassard blanc d'identification autour de la tête.





Destructions de véhicules adverses : Un Humvee de couleur sombre (police/forces spéciales) a été touché par un tir direct. Il est incendié par l'EI de même qu'un autre véhicule.





Butin matériel : dans un bâtiment servant de caserne aux miliciens, l'EI s'empare d'un fusil de précision SVD Dragunov.


Morts/prisonniers/blessés adverses : un prisonnier assez âgé est fait par l'EI, dont on ignore le sort final.


Morts/blessés de l'EI : néant.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : le logo de la province de Diyala apparaît avec effet visuel et sous-titre en anglais.

On note l'insistance sur l'entraînement des combattants au début de la vidéo. A la fin, le prisonnnier n'est pas abattu devant la caméra (s'il a été tué ce qui est fort possible).

Religion : comme toujours la louange à Allah précède le début de la vidéo. Le départ des véhicules se fait sur un discours d'al-Adnani.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo : l'introduction de la vidéo se fait sur fond du nasheed "Qad 'Azamna - قد عزمنا". La séquence d'entraînement a pour fond musical le nasheed " نشيد نهضنا نهضنا ". Le début de l'assaut sur le village puis les images des véhicules détruits ont le même nasheed en fond musical : "Oghzo 'Alayhim - أغزوا عليهم".




Commentaires particuliers : cette vidéo d'un raid local, ponctuel, par une petite colonne motorisée de l'EI, est assez intéressante car elle montre un groupe relativement bien armé. Sur 40 hommes, 11 ont des mitrailleuses PK ou des lance-roquettes RPG-7 soit plus d'1 sur 4 ! De la même façon, on compte au moins 4 technicals avec arme lourde, soit au moins un homme sur quatre. La vidéo montre également que l'EI conserve la capacité de mener des raids éclairs selon un schéma de guérilla, plus destinés à frapper l'adversaire et à le chasser temporairement qu'à conserver le terrain.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire