dimanche 24 janvier 2016

L'Etat Islamique : Wilayat Ninive

Merci à https://twitter.com/green_lemonnn

Cette vidéo du wilayat de Ninive de l'Etat Islamique a été publiée en décembre 2015. Elle montre des opérations contre les peshmergas kurdes.





 

Après la traditionnelle introduction (une minute d'images condensées avec effets vidéos le plus souvent), la vidéo débute par l'observation des positions ennemies. On voit plusieurs peshmergas derrière des positions de sacs de sable. Les commandants de l'EI préparent ensuite l'assaut avec reproduction du terrain sur bac à sable, avec détails des positions amies et ennemies (on note l'utilisation de petites voitures sur le bac à sable). Une tablette et des écrans sont utilisés pour géolocaliser les opérations. Sur un des écrans, le nom de Bazkertan (Baz Kartan) apparaît : ce village se trouve à moins de 30 km à l'est de Mossoul. C'est actuellement un peu plus à l'est que se situe la ligne de front entre l'EI et les Kurdes.



Les peshmergas kurdes observés par l'EI avant l'attaque.


Sur l'écran au fond apparaît le nom de Baz Kartan.
Le rond noir représente Baz Kartan, à environ 30 km à l'est de Mossoul.


Bac à sable avec petites voitures pour préparer l'assaut.





Les hommes se préparent ensuite à l'action. Les munitions sont placées dans les chargeurs. Comme souvent, la caméra insiste sur la prière. On note qu'au moins 5 des combattants portent des casques. Les hommes montent au front, en colonne. Outre les AK-47 et M-16, on note un canon sans recul SPG-9 porté à dos d'homme. Les caisses de munitions sont également portées à dos d'homme sur un terrain rocailleux et accidenté. L'EI met en ligne un char, un vieux T-54/55. Il y a également des technicals : l'un avec monotube ZU-23 de 23 mm, un autre avec KPV de 14,5 mm monotube et un dernier avec mitrailleuse DSHK de 12,7 mm. On aperçoit aussi un véhicule kamikaze (pick-up blindé de manière artisanale) qui semble conduit à distance par un homme placé sur la plate-forme arrière. Une colonne de technicals montre qu'il y a en réalité 2 véhicules au moins armés de ZU-23 monotubes. Il y a également un Humvee.



Encore un SPG-9 porté à dos d'homme.

Un T-54/55.



KPV protégé par un bouclier.

Sans doute un véhicule kamikaze.

2 technicals avec ZU-23 monotube.


Un Humvee dans la colonne.


Le pilonnage commence avec le tir d'un canon D-30 de 122 mm monté sur camion : peut-être le même que celui vu ces derniers temps dans le wilayat Dijlah. Un autre char T-55 que celui vu précédemment est également utilisé pour le barrage en tir en cloche. Ces images semblent renvoyer à un reportage photo montrant ces mêmes armes (le D-30 sur camion notamment) en décembre 2015 tirant sur des positions de l'armée irakienne au nord de Baiji, au sud du wilayat Ninive donc. Il s'agit d'un montage. Le barrage engage aussi des roquettes artisanales, un mortier de 82 mm, un canon D-30 de 122 mm sur affût au sol et un canon de l'enfer.

D-30 sur camion. Cette scène semble avoir été filmée au nord de Baiji et non à l'est de Mossoul.

Même chose ici.


Salve de roquettes artisanales.

Mortier.


D-30 sur affût.

Canon de l'enfer.







La progression commence. 5 fantassins avancent derrière un technical avec KPV. Les hommes de l'EI sont pris sous le feu de l'artillerie adverse. En fond sonore, on a cette fois les discours de Zarqawi. Les hommes de l'EI tirent avec une mitrailleuse allemande MG 3 qui a probablement été prise aux Kurdes qui en ont reçu de l'Allemagne. Ils ont aussi une mitrailleuse PK, un RPG-7 et un fusil de précision SVD Dragunov. Le tireur RPG-7 expédie des roquettes antipersonnel OG-7V. L'objectif semble être un petit poste protégé par des levées de terre. Un autre combattant dispose d'un M-16 avec lunette de visée. Le tireur RPG-7 envoie ensuite une roquette antichar. Le combat se déplace dans une petite localité. On aperçoit une colonne de pick-up des pershmergas. Durant le combat urbain, on aperçoit un pourvoyeur RPG-7 et un tireur avec fusil de sniping lourd (23 mm ?). Les Kurdes semblent quant à eux avoir au moins un Humvee. L'EI engage dans le combat de rues un technical avec KPV ; une autre de ses pièces est installée en position fixe dans un bâtiment.


Zarqawi en fond sonore.



Tir de RPG-7.


Tireur SVD.


MG-3 prise aux peshmergas.


Mitrailleuse PK.

M-16 avec lunette de visée.






Pourvoyeur RPG-7.

En bas, le canon d'un fusil de sniping lourd.

Technical en combat de rues.

KPV dans un bâtiment.


La bataille continue au crépuscule. L'EI jette trois véhicules kamikazes sur les positions kurdes ; on n'a pas les noms des kamikazes mais l'un d'entre eux pilote un MT-LB. L'EI avance dans un village, avec au moins un véhicule blindé, alors que la caméra passe en vision nocturne. Un corps de peshmerga est visible au sol. Dans le village pris, les homme de l'EI trouvent des roquettes de RPG-7, un emblème du Kurdistan, un fusil de sniping lourd et un technical au camouflage original avec un KPV protégé par un bouclier.

Un des kamikazes est sur MT-LB.








Un peshmerga tué.

Roquettes de RPG-7.






Le butin reste faible au vu des moyens engagés ; de même, un seul corps ennemi visible.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire