dimanche 27 décembre 2015

L'Etat Islamique : Les snipers des monothéistes pour les Safavides qui les rejettent (2)-Wilayat Shamal Bagdad

Merci à https://twitter.com/green_lemonnn

Le wilayat Shamal Badgad (Nord Bagdad) de l'Etat Islamique a mis en ligne le 12 décembre dernier une deuxième vidéo montrant ses snipers en action contre l'armée irakienne ou les milices chiites -considérés, comme le rappelle le titre, comme des polythéistes et les héritiers des Safavides, cette dynastie qui a dirigé l'Iran et une partie de l'Irak à partir du XVIème siècle.

La vidéo, après une courte introduction, montre les tirs de snipers probablement effectué pour la plupart avec des SVD Dragunov, le principal fusil de tireur d'élite utilisé par l'EI même si d'autres modèles sont visibles dans ses documents vidéos ou photos (comme ces canons de 23 mm ZU 23 bricolés).



On peut tenter une approche micro-statistique de ces séquences de tirs qui se ressemblent toutes : forcément les conclusions ne pas sont pas représentatives puisqu'il ne s'agit que d'un seul ensemble. Il y a au total 25 tirs visibles dans la vidéo. Au moins 12 de ces tirs sont effectués sur la tête de la cible, soldat ou milicien. Il y a au moins 3 tirs ratés visibles. Quand ils ne visent pas la tête, les snipers de l'EI ciblent la partie supérieure du corps (buste, 1), le flanc gauche (2), le coeur (1), le bras gauche (1), la main droite (1), la jambe droite (1), le dos (1). Au moins 5 séquences montrent à côté de la cible visée un drapeau chiite (un cas avec même deux drapeaux) contre une seule avec le drapeau irakien. Au moins 2 séquences montrent un véhicule à côté de la cible (un Humvee, peut-être un M113). 6 séquences concernent des tirs sur des groupes d'hommes (dont un est touché à chaque fois). 20 scènes sur 25 voient un tir sur un homme dans une position fortifiée aménagée sommairement (levée de terre, sacs de sable, barils, autres matériaux de fortune). Sur 3 des séquences, les visages des cibles sont très visibles (tir à plus courte portée que les autres manifestement ; le Dragunov a une portée de 800 m avec un tir efficace pour la plupart des tireurs entre 200 et 500 m). Dans l'une des séquences, on remarque que les adversaires de l'EI ont installé un mannequin avec uniforme pour leurrer les snipers (ce qui ne fonctionne pas vraiment). Parmi les tirs remarquables de la séquence, on note celui dans l'embrasure d'une position de sac de sable abritant une mitrailleuse DSHK de 12,7 mm ; celui visant un homme regardant à la jumelle au sommet d'une position de sacs de sable (tir en pleine tête) ; et ce tir à travers la bâche foncée. protégeant un abri de fortune à l'étage d'un bâtiment.

Tir sur une sentinelle. On remarque le drapeau chiite à gauche.


Une sentinelle sur une position sommairement aménagée.


Une sentinelle à côté de sacs de sable.


Unhomme se déplace le long d'un bâtiment. A droite flotte un drapeau chiite.


Tir à travers l'embrasure d'une position pour mitrailleuse DSHK visible à gauche.


Tir sur une sentinelle. Seule séquence où l'on voit le drapeau irakien.


2 hommes en faction. Le tir est raté sur l'homme de gauche.



Ajouter une légende

Tir en pleine tête sur un observateur aux jumelles. On note le drapeau chiite.


Une tente. Le tir est raté.


Une sentinelle qui fait sa ronde touchée en plein coeur.


Tir de nuit.


Tir sur une sentinelle. Deux drapeaux chiites visibles dont l'un rouge ici à gauche.


On voit très bien le visage de cet homme qui va être touché à la main droite.


Cet homme passe devant un mannequin destiné à tromper l'ennemi. Ce qui ne l'empêchera pas d'être touché à la jambe droite par le sniper.


3 hommes discutent. L'un d'entre eux est touché d'une balle en pleine tête.


Difficile de dire si cette sentinelle est abattue ou non ; on dirait bien que oui.


Le seul tir dans le dos de toute la vidéo sur l'homme de gauche. A gauche ce qui semble être un M113.



Tir raté.

On voit la balle ricocher.

Tir sur une sentinelle.


Un homme répare le toit de son abri.


Un des tirs les plus remarquables de la vidéo : le sniper vise une sentinelle dissimulée derrière la bâche de couleur. On la voit bouger que lorsqu'elle est touchée.


Une sentinelle touchée au flanc gauche.



Deux soldats discutent. Celui de droite est touché en pleine tête (la casquette vole).



Une autre sentinelle abattue.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire