lundi 21 décembre 2015

L'Etat Islamique : Aspects des progrès de la bataille dans le village de Shandukhat-Wilayat al-Jazirah

Merci à Arnaud Delalande et https://twitter.com/green_lemonnn

Le wilayat al-Jazirah de l'organisation Etat Islamique a été créé en février 2015, en même temps que le wilayat Dijlah et le wilayat Ninive. Le wilayat al-Jazirah comprend la région à l'ouest de Mossoul jusqu'à la frontière avec la Syrie, même si celle-ci n'est pas vraiment respectée par l'EI : c'est la route irakienne parallèle à la frontière qui sert de délimitation plus ou moins nette avec le wilayat al-Barakah dans la province syrienne de Hasakah. Le wilayat al-Jazirah comprend notamment le massif du Sinjar.



Le titre de la vidéo sous-entend que l'action se déroule à Shandukhat, dans la banlieue de Dohuk, une localité à 60 km au nord de Mossoul, et place forte du PKK. La vidéo commence par un tir de roquettes artisanales sur affût, puis de mortier. On peut voir aussi un technical avec monotube ZU-23 de 23 mm, protégé par un bouclier.

D'après la vidéo, l'action se déroule à Shandukhat, dans la banlieue de Dohuk, au nord de Mossoul (point rouge sur la carte).


Tir de roquettes sur affûts.


Technical avec monotube ZU-23 de 23 mm, protégé par un bouclier.


On peut voir ensuite des hommes régler le tir d'un lance-roquettes artisanal sur affût. Un PC portable sert manifestement à aider à la précision du tir. La vue satellite visible sur l'écran du PC nous place en revanche dans un autre secteur : le tir semble être effectué depuis Abu Mariya, à l'ouest de Mossoul, à 55 km environ au sud-ouest de Shandukhat, vers Qaryat al-Ashiq ou une cible au nord de cette dernière localité. La vidéo mélange donc des théâtres différents du wilayat, a priori, dans un but de propagande. La position est survolée par un appareil irakien. Les positions des peshmergas sont ensuite bombardées avec le lance-roquettes artisanal et un mortier de 120 mm (mais les bandeaux indiquent qu'il s'agit de Shandukhat, c'est plus qu'étonnant ; serait-ce un montage ? ).





Le réglage du tir de roquette se fait avec un PC portable et vue satellite.

On voit bien sur l'ordinateur que l'on se trouve à l'ouest de Tal Afar : à gauche, Ebu Mariye (Abou Maria), Asik pour Qaryat al-Ashiq.



La zone à l'ouest de Tal Afar, vue à différents échelles (point rouge).

Les deux théâtres évoqués dans la vidéo sont à 55 km de distance, respectivement au nord et à l'ouest de Mossoul (points rouges sur la carte).


Un appareil de l'aviation irakienne (An-32B ?)



Mortier de 120 mm.


On voit ensuite 3 combattants, dont un armé d'un M-16 camouflé avec lunette de visée, jeter des imprécations contre le PKK. Ce dernier porte d'ailleurs en plus une AK-47 dans le dos. La petite escouade qui monte en ligne est lourdement armée : 2 mitrailleuses PK, un tireur RPG-7 avec un pourvoyeur lourdement chargé en roquettes. Un canon KPV de 14,5 mm monté sur un chariot à roulettes est utilisé pour tirer à travers une meurtrière. Une mitrailleuse DSHK de 12,7 mm équipée d'une lunette de visée est également utilisée pour tirer en intérieur à travers une meurtrière. On revoit le technical avec ZU-23 monotube ainsi qu'un tireur d'élite avec SVD Dragunov. La vidéo se termine sur le coup de feu fait par 3 ou 4 membres de l'escouade, dont le tireur RPG-7 et son pourvoyeur. Au final, des pilonnages, des tirs, mais aucun cadavre ennemi ni de butin : la vidéo est là pour combler un vide...

Le combattant à gauche porte un M-16 camouflé avec lunette de visée.

... et une AK-47 en plus dans le dos.

La petite escouade qui va faire le coup de feu pour la caméra. Elle est surarmée.

On voit le pourvoyeur RPG-7 au premier plan.



KPV sur chariot roulant.


DSHK en intérieur avec lunette de visée.


SVD Dragunov.



Le tireur RPG-7 charge le lance-roquettes. On voit bien les poches du pourvoyeur.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire