jeudi 17 septembre 2015

L'Etat Islamique : les chevaliers de la victoire, 4-province d'al-Anbar

Merci à M. Morant,  et https://twitter.com/green_lemonnn?lang=fr pour leur aide.

La quatrième vidéo de la série « Les chevaliers de la victoire » se déroule dans la province d'al-Anbar, en Irak, comme la précédente. La vidéo est assez courte par rapport à d'autres productions de l'EI puisqu'elle n'atteint pas les 10 minutes. Comme de coutume, la première minute de la vidéo est une bande-annonce de ce qui va suivre, avec les images les plus fortes : ici, on voit la même image trois fois sur l'écran, une fois en noir et blanc et deux fois en couleur. La bande-annonce est conclue par le titre de la vidéo.


La bande-annonce, première minute de la vidéo : les images les plus marquantes, ici 3 fois, une fois en noir et blanc, deux fois en couleur.


L'objectif visé, un petit poste de l'armée irakienne, est d'abord bombardé au mortier de 82 mm. Le poste est ensuite mitraillé par un canon de 14,5 mm KPV monté sur un véhicule léger Kia Motors. Autour du véhicule évoluent plusieurs combattants dont un équipé d'un fusil de précision SVD Dragunov en plus de son AK-47. A l'intérieur du poste, on distingue nettement un véhicule de type Humvee. Un autre véhicule de l'EI armé d'un canon de 14,5 mm protégé par un bouclier pilonne également le poste, ainsi que plusieurs fantassins armés d'AK-47 ou de mitrailleuse PK. On peut distinguer un soldat irakien quitter l'abri du Humvee pour courir vers le poste sous les tirs de l'EI. Un véhicule, peut-être un M1117 de la police fédérale, tente de quitter les lieux, et il est pris à partie par les pièces de 14,5 mm, apparemment sans succès puisqu'il ne fera pas partie du butin. Le pilonnage du poste à l'AK-47, à la PK et au RPG-7 continue. Un canon sans recul (peut-être un SPG-9 de 73 mm) et un mortier léger sont également utilisés. Le véhicule sombre (possible M1117) visé par les canons de 14,5 mm de l'EI semble faire le tour du poste irakien, pour disparaître ensuite.

Mortier moyen en action.


Le KPV de 14,5 monté sur le véhicule Kia Motors approche de sa position de tir.


Le tir commence.

Le poste irakien, dominé par une tour. Deux drapeaux flottent en l'air.

Un Humvee est bien visible, mais aucun ne figure parmi le butin de l'EI.


Tir à la PK et à l'AK-47.


Le KPV continue également à matraquer le poste.

Un autre technical avec KPV intervient dans la préparation ; le canon est protégé par un bouclier. On a caché le blanc du véhicule probablement pour mieux le confondre avec le paysage.

Un soldat irakien (au centre) vient de quitter l'abri du Humvee pour se diriger vers la droite de l'image.


Un véhicule, peut-être un M1117, sort du poste et est pris à parti par le 14,5 de l'EI.



Une PK tire sur le poste irakien...

... ainsi qu'un RPG-7.

Combattant armé d'une AK-47.

Mortier léger.

Encore une PK.

Un canon sans recul actionné par un fil, peut-être un SPG-9, sur monture quadripode dirait-on.



Encore une PK.

Un 14,5 monté sur technical qui ne semble pas être le même que celui sur Kia Motors.


En bleu, les hommes de l'EI ; en rouge les soldats irakiens en fuite ; au centre-droit, le poste visé ; en bas, une sourate du Coran.


Les combattants de l'EI pénètrent finalement dans le poste ; l'un d'entre eux tire au RPG-7 sur les fuyards. Un véhicule, qui se révèle être un Dzik-3, est en flammes, avec un corps carbonisé à ses pieds. Le même véhicule est vu juste après non incendié, alors qu'un combattant de l'EI armé d'une carabine M-4 ramène un prisonnier en sang (dont on ignore le sort), ce qui laisse à penser que le Dzik a été incendié pour les besoins de la vidéo... on peut revoir d'ailleurs le véhicule avec le corps à ses pieds, non carbonisé cette fois. Le Dzik porte un emblème distinctif sur la portière, que je ne suis pas encore parvenu à identifier, malgré de nombreuses recherches. Un autre cadavre de soldat irakien est visible. L'EI semble avoir également incendié un deuxième Dzik non loin du premier. Là encore, d'après les images, qui le montrent intact avec incendie, il a probablement été incendié pour les besoins de la vidéo. Les combattants de l'EI font sauter la tour qui domine le poste. Alors que les fantassins fouillent les tentes des soldats irakiens et y trouvent des munitions, on amène le drapeau de l'EI. Le poste, avec la tour, est finalement dynamité. Le butin comprend des mitrailleuses PK, des lance-roquettes RPG, un mortier léger, des M-16, des casques, des gilets pare-balles, des munitions... l'EI montre aussi les cartes d'identité des combattants irakiens (probablement une dizaine).

Les combattants de l'EI entrent dans le poste irakien.

Tir au RPG-7 sur les fuyards.


Ce Dzik-3 incendié est vu dans la vidéo, ensuite, en bon état. L'EI l'a donc incendié pour les besoins de sa vidéo de propagande !


Même chose pour que le corps que l'on distingue au pied du véhicule, non carbonisé plus loin.

Le Dzik-3 encore intact.

Cet homme de l'EI, armé d'une carabine M-4, ramène un prisonnier. On ignore son sort final.

Le corps au pied du Dzik n'est pas encore en feu.

Le Dzik-3 arbore un emblème qui m'est pour l'instant inconnu sur la portière.


Au moins un autre corps de soldat irakien est visible.

Le Dzik-3 en flammes.

Les combattants de l'EI font sauter la tour du poste.

A droite, un autre Dzik-3 apparaît. Lui aussi a été capturé intact puis incendié.

Le 2ème Dzik-3 en feu.

... et intact, juste après.




La poursuite continue : tir de RPG-7



Caisse de chargeurs trouvée dans une tente.

On amène le drapeau.

Combattant exultant, avec sa PK, devant le Dzik-3 n°2 en feu.

Dzik-3 n°1 en feu.


Le poste est dynamité.

Une partie du butin.

PK, RPG-7, M-16, munitions, système de visée...

Mortier léger, munitions de lance-grenades pour M-16...

Sacs, casques, vestes pour porter les munitions...


Pièces d'identité ou autres documents pris sur les adversaires (emblèmes chiites en haut à gauche notamment).





Contrairement à l'assaut sur la cimenterie près de Falloujah, l'attaque est ici de moindre ampleur, sur un petit poste qui ne livre qu'un butin d'armes légères, en plus des 2 Dzik-3 détruits ; les pertes irakiennes sont réduites. L'attaque ressemble à celle de la vidéo tournée récemment dans la province de Salahuddine, de petite envergure (excepté qu'il y avait là utilisation d'un kamikaze), avec à peine quelques dizaines de combattants au maximum, et aucun véhicule lourd au-dessus du technical.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire