mardi 24 février 2015

Patrice ORDAS, Patrick COTHIAS et Jack MANINI, S.O.S. Lusitania, tomes 1 et 2, Grand Angle, Bamboo Editions, 2013-2014

1915. Le jeune  Mickael Morisson quitte le pays de Galles pour trouver du travail en Amérique. Pendant ce temps, à New York, le capitaine Anderson, commandant du paquebot Lusitania, apprend que son navire est transformé en croiseur auxiliaire, donc armé. En outre, il transporte un prototype ultramoderne de locomotive pour les Britanniques, conçu par la société Vanderbilt. Alfred Vanderbilt Junior en personne fait également le voyage à bord du Lusitania...



La collection Grand Angle, chez Bamboo Editions, a sorti un nombre important de titres liés à la Première Guerre mondiale, centenaire oblige. On retrouve les deux scénaristes de la série Ambulance 13, dont le premier tome était remarquable. Ici, pas de guerres de tranchées, mais un scénario centré sur les enjeux politiques et industriels, et l'espionnage, avec le drame du Lusitania, dont le naufrage remua sérieusement les Etats-Unis avant leur entrée en guerre en 1917. La force du propos tient à l'évocation de l'histoire avec un grand H vue à travers des destinées individuelles, à la fois de personnages ayant réellement existé ou de personnages fictifs. Quant à l'histoire, elle est évoquée dans un petit supplément de 6 pages à la fin du premier volume. Comme le rappelle Patrice Ordas, la Cunard avait des liens étroits avec le gouvernement britannique, et ce dès la guerre de Crimée où elle assure le transport de troupes. Malheureusement aucune référence n'est citée à la fin du supplément. Je suis moi même incapable de dire si la BD s'inscrit bien dans l'historiographie récente du sujet, faute de lectures -à corriger, donc.

Le deuxième tome passe aux choses sérieuses avec le torpillage du bateau. Néanmoins, les auteurs développement vraiment leur scénario à partir des personnages et de l'espionnage, non à partir de la "grande histoire". Il y a donc un suspense maintenu pour le troisième tome. Néanmoins, Grand Angle livre à nouveau une BD plus qu'intéressante sur un des événements marquants de la Première Guerre mondiale.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire