dimanche 23 novembre 2014

Normandie-Niémen (Нормандия-Неман) de Jean Dréville et Damir Viatich-Berejnykh (1960)

1942. Le film s'inspire du parcours du groupe de chasse Normandie-Niémen, constituée au départ par une poignée de pilotes de la France Libre partis combattre en URSS contre les Allemands aux côtés des VVS, l'aviation militaire soviétique...

Film franco-russe, Normandie-Niémen est un hommage au groupe de chasse éponyme qui symbolise à lui seul la coopération interalliée pendant la Seconde Guerre mondiale, ici entre Français et Soviétiques. Malheureusement tous les noms ont été changés et les personnages sont fictifs, ce qui fait probablement perdre en profondeur en scénario. Le film a un aspect quasi documentaire même si là encore les appareils, pour la plupart, ne sont pas ceux réellement utilisés par les belligérants, ce que l'on peut regretter. La voix-off qui commente en permanence le récit est parfois un peu envahissante... cependant le scénario ne fait pas les fioritures habituelles de certains films de guerre américains de l'époque, auxquels on pourrait le comparer. Aucune romance et une évocation sans complaisance de l'antagonisme entre pilotes ayant choisi assez tôt de rallier la France Libre et les arrivées plus tardives d'anciens vichystes qui n'ont pas hésité à abattre des appareils britanniques en Afrique du Nord en 1942...

Bref, pas un grand film de guerre, mais à regarder pour tous ceux qui s'intéressent à la Seconde Guerre mondiale, au groupe Normandie-Niémen et à la guerre aérienne sur le front de l'est.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire