dimanche 23 novembre 2014

Laurent MOËNARD, J.M. STALNER et Jocelyne CHARRANGE, Bleu Blanc Sang, tomes 1 et 2, Paris, Soleil, 2013

Nuit du 18 septembre 1944. 4 hommes des FFL enterrent, dans les environs de Saint-Tropez, deux corps, sans se rendre compte qu'ils sont observés par une autre personne cachée à proximité. Dix-sept ans après, un homme d'origine allemande débarque à Marseille, souffrant de violentes migraines. En rentrant dans un café, il lit dans le journal local que deux squelettes viennent d'être retrouvés lors de travaux pour la construction du port de plaisance, et que l'un des deux porte un uniforme allemand. Il se rend immédiatement au cabinet du docteur Claire Moreau Palisson, car il veut expliquer à celle-ci que l'un des deux corps est celui de son frère. Il lui raconte aussi d'où viennent ses certitudes...

Bleu Blanc Sang est prévu pour être une trilogie mêlant à la fois affaires criminelles, histoire et drames familiaux. Le fond de l'histoire réside dans les règlements de compte ayant eu lieu au sein de la Résistance au moment de la Libération. Friedrich Sachs, un pilote de bombardier de la Luftwaffe, en a été le témoin involontaire. Avec l'aide de la soeur d'une des victimes, il cherche à élucider ce dont il a été le témoin ce qui n'est pas sans déranger certains anciens acteurs de la Résistance, désormais notables bien installés ou "usurpateurs" de la dernière heure. Le tout sur fond d'affrontements politiques et personnels bien connus de l'histoire de la Résistance. Le deuxième tome développe l'histoire qui s'accélère dans la seconde partie de ce volume. La difficulté tient aussi aux nombreux flash-backs et à la pléthore de protagonistes qu'il est parfois délicat d'identifier correctement. Certains spécialistes ont noté que les jeeps représentées ne sont pas les Willis de la Seconde Guerre mondiale mais des M151 postérieures au conflit. Là où les choses étaient un peu confuses dans le premier tome, elles ont tendance à s'assembler correctement dans le second. A force de secrets, les auteurs multiplient cependant les révélations qui ont tendance à s'entrecroiser, ce qui ne facilite pas la lecture : le scénario en souffre. J'attends de lire le dernier tome, qui devrait conclure l'histoire, pour me forger un avis définitif.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire