samedi 22 novembre 2014

Corvette K-225 de Richard Rosson (1943)

1943. Le Lieutenant Commander McLain (Randolph Scott), de la Royal Canadian Navy, vient de perdre sa corvette torpillée par un U-Boot, avec les deux tiers de son équipage. De retour au Canada, il choisit de commander à nouveau une corvette, et sélectionne un des nouveaux bâtiments en construction, la K-225. En attendant le lancement, McLain se lie avec la soeur d'un de ses officiers disparus, Joyce Cartwright (Ella Raines). Mais la situation se complique lorsqu'un autre frère, Paul (James Brown), devient enseigne sur le HMCS Donnacona, le nouveau bâtiment de McLain. Celui-ci doit escorter un convoi de la Nouvelle-Ecosse jusqu'à l'Angleterre...

Film de guerre peu connu, Corvette K-225 a été réalisé pendant la Seconde Guerre mondiale, en 1943, sous la férule d'Howard Hawks. Hawks est alors en pleine idylle avec l'actrice Ella Raines, bien qu'il soit marié. Il est en contrat avec la Universal pour réaliser un film à petit budget sur les corvettes, ces indispensables bâtiments d'escorte des convois durant la bataille de l'Atlantique. A la différence de son précédent film de guerre, Air Force, sur un équipage de bombardier, achevé en octobre 1942, Hawks peut inclure dans cette réalisation un rôle féminin plus important, qui sera tenu par Ella Raines. C'est pourquoi il se limite à la production et confie la réalisation à Richard Rosson, avec lequel il a déjà travaillé sur d'autres films et qui est un bon spécialiste des scènes d'action. Hawks veille surtout à bien lancer la carrière de sa protégée. Ce qui ne l'empêche pas d'intervenir directement dans le tournage, comme à son habitude, et de rallonger le budget. Rosson parvient toutefois à mener le projet à son terme : pour les besoins de certaines séquences, il tourne quelques plans à bord de corvettes dans l'Atlantique et aussi les chantiers de construction navale de Montréal. Le film, à sa sortie, connaît un certain succès mais ne rapporte des bénéfices que trois ans plus tard. Oublié, il n'en demeure pas moins qu'il a été le point de départ de la carrière de Raines, définitivement propulsée l'année suivante au rang de star hollywoodienne. La corvette du film n'est pas la Donnacona, nom fictif, mais la HMCS Kitchener, une corvette de classe Flower. Outre la présence de R. Scott, on notera une timide apparition de Robert Mitchum, dans un rôle mineur, qui rejouera de nouveau d'ailleurs avec Scott peu après dans le film Gung Ho !.







 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire