mercredi 24 septembre 2014

Rémi GUERIN, DAMOUR, Pinkerton, dossier Jesse James 1875, Paris, Glénat, 2013, 48 p.

Missouri, 26 janvier 1875. William Pinkerton, fils du fondateur de l'agence de détectives privés du même nom, attaque avec ses hommes une maison où il pense trouver les frères James. Ceux-ci n'y sont pas mais la maison est incendiée pendant l'attaque, et certains de ses occupants tués, ce qui oblige Pinkerton à se justifier devant la presse. Celui-ci envoie Daniels, ancien caporal nordiste, pour seconder son fils dans la traque des frères James...

Petite déception avec cette BD dont j'attendais mieux. Je m'attendais à quelque chose collant de plus près à la réalité historique ou du moins traçant le canevas de l'histoire des frères James, qui en réalité n'apparaissent quasiment pas dans le volume. La traque des frères James, mêlant réalité et fiction, n'est en réalité que le prétexte à une réflexion sur l'ambition démesurée du fils Pinkerton, prêt à tout pour réaliser sa tâche, et qui reflète celle du père, manoeuvrant dans les hautes sphères sociales et politiques de Chicago. La présentation des personnages est réduite au minimum et la fin de Jesse James expédiée en quelques pages : dommage, car l'histoire méritait mieux. En outre le dessin fait aussi que certains personnages se ressemblent, il est parfois difficile de les reconnaître exactement. On regrette que l'histoire n'ait pas été développée sur plusieurs volumes, ce qui aurait été sans doute plus efficace.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire