dimanche 24 août 2014

Histoire et Images Médiévales Thématique n°34 : Les grandes batailles du Moyen Age (septembre-novembre 2013)

Je commente, un peu en retard de presque un an (!) -je me suis un peu laissé déborder par les lectures et service presse...-, ce numéro du magazine Histoire et Images Médiévales consacré aux grandes batailles du Moyen Age.

C'est un numéro inégal, pour plusieurs raisons. D'abord, le propos se concentre sur l'espace occidental ou bien des croisades, pour faire vite, ce qui en restreint nettement l'envergure. Ensuite, la qualité du traitement varie selon les exemples choisis. Enfin, il y a de nombreuses coquilles dans le texte qui ont échappé semble-t-il à une relecture, particulièrement dans quelques-uns des articles présentés.

C'est ainsi que l'article initial sur les Champs Catalauniques -pourtant écrit par Edina Bozoky, excusez du peu- passe très vite sur la contextualisation de la campagne de 451, sans compter que la carte qui illustre le texte est tirée de Wikipédia... et pas franchement des meilleures. On attendait un peu mieux du magazine. De même la vue schématique de la bataille est contestable notamment sur la dernière phase montrée.

La partie sur la bataille de Poitiers (732) est déjà meilleure, même si la bibliographie aurait peut-être gagnée à compter aussi des titres étrangers et pas uniquement français. Ceci dit les enjeux très contemporains autour de la bataille sont correctement évoqués, on ne peut que s'en féliciter.

La présentation de la bataille de Hastings, correcte, s'appuie largement sur l'ouvrage de Pierre Bouët qui a ouvert la collection L'histoire en batailles chez Tallandier. En revanche, le récit de la bataille de Manzikert comprend de nombreuses coquilles et ne mentionne aucune source, ce qui est problématique, d'autant que là aussi la carte, un peu limite, est tout droit issue de Wikipédia.

La description de la bataille de Hattin fait un bon usage, entre autres, du volume Osprey de D. Nicolle. En revanche celle du siège de Château-Gaillard est un peu courte et non sourcée. Le travail de G. Duby fournit l'essentiel de la matière à l'article sur la bataille de Bouvines. Il est dommage par contre que la réflexion sur les guerres écossaises de l'Angleterre soit si courte et appuyée sur un seul ouvrage, car le sujet était intéressant, dans la liste choisie.

Les batailles suivantes sont traitées par des historiens ou auteurs de livres qui à l'évidence maîtrisent davantage leur sujet : Guy Le Moing pour la bataille de l'Ecluse, Laurence Moal pour celle d'Auray et Sylvain Gouguenheim pour Tannenberg. Le récit de la bataille d'Azincourt est plutôt de bonne facture de même que celui du siège de Constantinople (1453), même s'il manque des titres dans la bibliographie indicative. On s'étonne en revanche que le dernier article, sur les batailles de Grandson et Morat, mentionne en bibliographie l'article Wikipédia sur les cantons suisses (!) alors qu'il cite par ailleurs des titres tout à fait suffisants par rapport à ce qui est écrit.

En conclusion, un thématique très inégal, avec de bons morceaux mais d'autres qui le sont beaucoup moins. Et un grande faiblesse sur les cartes et schémas tactiques, contrairement aux autres illustrations, toujours bien présentées, comme de coutume. Ceux qui ont les livres des auteurs (cf les fiches que j'indique en liens) n'apprendront sans doute pas grand chose ; pour les autres, les textes peuvent servir de point de départ au cas par cas, mais il faudra aller lire ailleurs pour aller un peu plus loin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire