mardi 25 mars 2014

Francis WINIS et Frédéric ZUMBIEHL, Buck Danny, tome 53 : Cobra Noir, Dupuis, 2013, 56 p.

De nos jours. A la frontière entre le Turkménistan et le Basran, un F-22 Raptor du 1st Fighter Wing américain est abattu. Le Pentagone soupçonne fortement le Basran d'avoir reçu des missiles sol-air lourds russes de dernière génération. Pour évaluer discrètement les capacités anti-aériennes du Basran, il décide de faire appel à Buck Danny et à ses deux équipiers, Tumbler et Tucson. Basé désormais sur le porte-avions USS Ronald Reagan, ceux-ci mettent au point l'opération "Cobra Noir", qui tire son nom de l'emploi de Su-27 Flanker, dont certains empruntés aux Israëliens, afin de brouiller au maximum les pistes...


J'avoue que j'attendais non sans curiosité le changement de scénariste et de dessinateur de Buck Danny. J'aimais assez les idées et la patte dessin de F. Bergèse, qui avait signé les derniers albums en solo, du 46 au 52. Cependant, à partir du numéro 50, les scénarios avaient connu, de mon point de vue, un certain fléchissement, le n°52 en particulier n'étant pas très original. Il aura fallu attendre cinq ans après la sortie du dernier album pour qu'un duo d'auteurs prenne finalement la suite de Bergèse, qui avait jeté l'éponge.




Je suis à la fois satisfait et un peu déçu. Satisfait car le scénario est plus élaboré, même si les auteurs ont camouflé l'Iran, dont on reconnaît la carte p.5, en Basran (c'est un peu ridicule, il faut bien le dire). Le scénario est aussi plein de rebondissements. En outre, faire piloter des Flankers à Buck et ses amis redonne un goût de l'album des "Agresseurs" (n°44). Enfin, et contrairement peut-être à de trop nombreux albums de Buck Danny, la mission secrète ne s'effectue pas "les doigts dans le nez" et les Américains se heurtent à forte partie, subissant des pertes conséquentes. Sur ces plans-là, indubitablement, il y a du mieux, par rapport aux derniers scénarios de Bergèse. C'est évidemment très fortement inspiré de l'actualité, et pas toujours en bien, mais quand même. La ligne est respectée.

En revanche, on ne peut que constater que le dessin de Winis est inférieur à celui de Bergèse, c'est un fait. Le dessinateur va devoir travailler pour rattraper le "standard" des derniers albums. Surtout, le scénariste F. Zumbiehl, ancien pilote de combat, que j'avais déjà vu oeuvrer sur Unité Félin, ne fait pas dans la dentelle en ce qui concerne la vision de l'adversaire, on ne peut plus stéréotypé, sans parler des quelques invraisemblances du scénario (le personnage du capitaine Abramson, etc) -on retrouvait déjà un peu les mêmes défauts dans Unité Félin -une BD financée par l'industrie de la défense française, et cela se voyait un peu trop, avec un ton très cocorico qui s'applique ici, par variation, aux Américains et à leurs alliés. Certains puristes ont remarqué que le dessinateur semblait confondre la version biplace du Su-27 et le nouveau Su-34 d'attaque...



Au final, les deux auteurs, qui n'avaient pas la tâche facile (reprendre Buck Danny, une institution du genre, ce n'est quand même pas rien) s'en sortent assez bien : le scénario s'inspire de la ligne tout en sachant redonner un peu de souffle à la série, le dessin pèche surtout en réalité sur les personnages et quelques autres détails. Il faut noter cependant que Winis s'attèle à représenter de nombreux appareils soviétiques qui interviennent dans l'album (MiG-21, 23, 29 plus les Flanker), et en soi, c'est un plus. Mais il est vrai que le retour à un dessin qui rappelle les premiers albums n'est pas des plus heureux (et pourtant je n'ai pas lu tous les Buck Danny, je suis loin d'être un puriste). Cependant, attendons de voir l'évolution sur le prochain album, d'ores et déjà en train, et qui devrait voir le retour de Lady X -on retrouve Slim Holden dans ce volume, on ne va pas bouder son plaisir... ce n'est probablement pas le meilleur volume des aventures de Buck Danny mais on ne peut contester qu'il marque un retour apprécié par rapport aux derniers tomes de Bergèse.



2 commentaires:

  1. Eh bien pour quelqu'un qui annonçait un retrait momentané du blog, le silence a été vite rompu ! lol !

    Hello Stéphane,
    content de vous lire ! Je ne suis pas un grand fan de la série Buck Danny....

    Bien à vous,
    FG

    RépondreSupprimer
  2. Je fais encore quelques fiches de lecture mais dans peu de temps, le silence va s'installer (lol).

    Buck Danny, pour moi, histoire d'adolescence (mdr). Mais c'est resté.

    Bien à vous.

    RépondreSupprimer