dimanche 5 janvier 2014

Publications : 2ème Guerre Mondiale n°52 (janvier-février 2014)

Le magazine 2ème Guerre Mondiale n°52 sera prochainement disponible en maison de la presse, kiosque, etc. J'y contribue de manière plus significative que dans le numéro précédent.

Je signe tout d'abord le dossier sur le "triangle sanglant", la grande bataille de chars des premiers jours de Barbarossa sur la partie sud du front de l'est, entre le Panzergruppe 1 et les corps mécanisés soviétiques du district militaire spécial de Kiev. Un affrontement qui a été relativement délaissé dans la presse spécialisée, et même dans l'historiographie tout court jusqu'à une date récente, je m'en explique dans la conclusion du dossier. Je tiens à souligner que je propose ici un point de vue essentiellement soviétique des combats, et volontairement : cela est lié aux sources que j'ai utilisées (certaines russes) mais aussi à une démarche qui consiste à ne pas re-présenter les énièmes récits de cavalcades de Panzer dans l'Ukraine soviétique, à l'image de ce qu'ont pu faire d'autres magazines avec la 11. Panzerdivision, souvent l'objet de ces textes d'ailleurs ce sujet, ou d'autres. Pas de Panzerporn sur ce coup-là, vous êtes prévenu.

Vous trouverez également dans ce numéro la seconde partie de la réflexion sur la stratégie défensive japonaise dans le Pacifique, qui couvre cette fois la période allant de la chute des Mariannes à la défaite finale de l'Empire du Soleil Levant.

Enfin, petit défi qu'il m'a fallu relever pour la chronique cinéma, car d'habitude c'est moi qui sélectionne le film que je vais traiter : Nicolas Pontic m'a imposé Far Away, les soldats de l'espoir (2011), qui traite d'une anecdote assez hors du commun que le film sud-coréen a rendu assez connue désormais. Défi assez bien relevé, même si j'aurais voulu pouvoir disposer de davantage de sources.

Une vidéo abordant au moins le dossier, peut-être une sur le film, et des compléments suivront dans les prochains jours. Bonne lecture !

2 commentaires:

  1. bonjour Stéphane,
    j'en profite pour :
    - vous présenter mes meilleurs voeux pour cette nouvelle qui j'espère vous apportera joie et bonheur dans votre vie professionnelle (emploi et toujours d'aussi intéressants articles sur votre blog) et privée;
    - Remercier de ma part, Nicolas Pontic, mais j'ai trouvé le numéro que je recherchais sur 2é GM. Il faut aller dans la maison de presse de ma bonne ville, tout simplement (eh la banlieue parisienne....)

    Bien à vous,
    FG

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour François,

    Merci et meilleurs voeux également !

    Je transmets à Nicolas Pontic.

    Cordialement.

    RépondreSupprimer