lundi 22 juillet 2013

Terre damnée (Copper Canyon) de John Farrow (1950)

Après la guerre de Sécession. Un groupe d'anciens soldats confédérés s'est installé comme mineurs de cuivre dans une vallée du Nevada. Mais la seule fonderie de Coppertown est la propriété d'un Nordiste qui a perdu un fils à la guerre, et qui refuse de traiter le minerai des anciens rebelles. En outre, la ville est sous la coupe du shérif et de son adjoint, Travis (Macdonald Carey), un homme de main envoyé avec une femme, Lisa Roselle (Hedy Lamarr), par un puissant personnage afin de mettre les lieux en coupe réglée. Les mineurs, désespérés, font appel aux services de Johnny Cooper (Ray Milland), un tireur de foire derrière lequel ils croient reconnaître le colonel Desmond, une légende de l'armée confédérée...

Un western très classique (trop ?) à l'époque de la Reconstruction, après la guerre de Sécession, qui peine à trouver ses marques. Les moyens étaient pourtant conséquents mais l'ensemble manque de rythme et même le final, spectaculaire, est brouillon. Ray Milland a visiblement du mal à s'adapter au western, qui n'est à vrai dire pas son genre de prédilection. Son rôle de tireur d'élite dans des spectacles itinérants est bien la seule originalité, ou presque, du film. Les paysages n'impressionnent pas, le jeu des acteurs non plus, sauf peut-être pour Carey qui interprète le méchant libidineux. Reste le thème et quelques scènes qui captent un peu l'attention. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire